L'AIR DU TEMPS

L'AIR DU TEMPS

le Progrès du dimanche 30 juillet 2017

 

 
 
    VITICULTURE - SA CONSOMMATION NE CESSE DE PROGRESSER EN FRANCE
      ET DANS LE MONDE

 

 

 

LE ROSÉ DONNE UN COUP DE FRAIS AUX VIGNOBLES

 

 

Demande française et mondiale en croissance, marchés gigantesques à conquérir, production tendant à devenir nationale... Les vins rosés ne cessent de grandir, au point de s'inviter à de prestigieuses tables.

 

 

"Le rosé, ce n'est pas du vin !" osait le polémiste Eric Brunet, dans son émission du 13 juillet, sur RMC. Sous-entendu, un simple effet de mode ou un sous-ensemble oenologique au rabais.

 

 

"Si le rosé n'était qu'une mode, sa consommation n'aurait pas augmenté de 30 % depuis 2000 et ne représenterait pas un tiers des vins bus en France aujourd'hui", sourit Brice Eymard, directeur général du Conseil interprofessionnel des vins de Provence (CIVP), la région pionnière qui produit 42 % des rosés AOC de l'hexagone.

 

 

 

la-consommation-de-vin-rose-a-double-en-20-ans_254061_510x255.jpg



03/08/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 46 autres membres