www.l-air-du-temps-de-chantal.com

L'AIR DU TEMPS

CHANTALOU42

Toujours dans l'air du temps selon mon ressenti, mon humeur, mon inspiration..... 


Au lendemain des élections européennes..

 

 

Coup de tonnerre ! Devant la vague bleue marine du Rassemblement national, qui a déferlé sur le pays et qui a fait 31,37 % en la personne de Jordan Bardella, M. Macron a annoncé qu'il dissolvait l'Assemblée nationale. La macronie a volé en éclat.

 

 

 

Le pays va revoter les 30 juin et 7 juillet prochains pour de nouvelles élections législatives.

 

 

Beaucoup de mécontentement quant à la gestion du pays jusqu'à présent. Les français veulent du changement.

 

 

 

 

______________________________________Résultats _____________________________________

 

 

 

Capture d’écran 2024-06-10 184734

 

Capture d’écran 2024-06-10 184853-2

 

Capture d’écran 2024-06-10 184929-3

 

Capture d’écran 2024-06-10 185020-4

 

Capture d’écran 2024-06-10 185054-5

 

 


10/06/2024
0 Poster un commentaire

le mardi 4 juin 2024

 

 

Une des nouvelles du jour, et ce n'est pas moi qui vais m'en plaindre... J'apprécie cette chaine que je regarde depuis deux ans, conseillée par une amie. 

 

 

 

Ce que j'aime sur cette chaine, c'est que le "politiquement correct", le "pas de vague", n'existent pas. Il n'y a pas d'idéologie. Tout le monde peu venir y débattre avec ses arguments. Et les faits, hélas nombreux, sont évoqués sans tabou. J'aime sa grille de lecture qui change vraiment des chaines publiques à la botte du pouvoir en place.

 

 

 

 


04/06/2024
0 Poster un commentaire

Le vendredi 17 mai 2024

 

 

Au nom des droits de l'Homme et de la démocratie, a-t-on le droit ou le devoir d'accepter tout ce qui se passe sur notre sol ?

 

 

 

Doit-on accepter que la communauté juive, par exemple, par rapport à l'actualité, soit importunée, voire persécutée ?

 

 

 

Je rappelle que nous sommes au XXIe siècle, et que par le passé, l'horreur et la barbarie ont eu largement leur  place. N'est-t-il pas temps de vivre un peu dans la tranquillité et la paix.

 

 

 

Ce que je constate, c'est que des personnes venant de pays extérieurs, arrivent dans notre pays, avec de la haine... C'est quand même incroyable. En fait, à cause de personnes qui ne nous aiment pas, mais qui vivent quand même dans le pays, sur notre sol, et qui ne partagent pas nos valeurs de paix, mettent la pagaille. 

 

 

 

Pour toutes les personnes qui vivent sur notre sol, on ne veut que la sérénité, la tranquillité et la paix. Ils n'ont pas le droit de mettre le feu (dans  tout le sens du terme) dans notre pays.

 


17/05/2024
0 Poster un commentaire

Inspiration et création du jour...

 

 

 

créa du 04

 

 


04/05/2024
0 Poster un commentaire

Lutte contre les trafics

 

 

La lutte contre les racailles et les trafics de drogue qui gangrènent notre pays semble être un combat sans fin, une bataille que personne ne semble pouvoir remporter. Pourquoi cette impuissance ? Pourquoi semblons-nous condamnés à vivre dans l'ombre de la peur et de l'insécurité, alors que nous aspirons tous à une vie paisible et tranquille ?

 

 

 

La réalité est cruelle : les racailles et les trafiquants de drogue prospèrent dans les failles de notre société. Ils exploitent les lacunes de notre système judiciaire, profitent de la corruption, manipulent les jeunes en quête d'identité et de reconnaissance, et se cachent derrière des réseaux complexes et bien organisés.

 

 

 

Mais ce n'est pas seulement une question de force ou de moyens. C'est aussi une question de volonté politique, de coordination entre les différentes institutions, de mobilisation de la société tout entière. Tant que nous resterons divisés, impuissants, incapables de nous unir pour combattre ce fléau, il continuera à gangrener nos quartiers, nos villes, notre pays tout entier.

 

 

 

Pourtant, l'espoir n'est pas perdu. Des initiatives locales, des actions citoyennes, des programmes de prévention et de réinsertion peuvent faire la différence. Mais cela nécessite un engagement sans faille, une détermination à toute épreuve, et une vision à long terme.

 

 

 

Nous voulons vivre tranquillement dans notre pays, c'est un droit légitime. Mais pour réaliser ce rêve, il est temps de nous lever, de nous unir et de dire non à l'impunité, à la violence et à la criminalité. Car ensemble, nous sommes plus forts que tous les racailles et trafiquants de drogue réunis. Il est temps de reprendre le contrôle de notre destinée et de bâtir un avenir plus sûr et plus juste pour tous.

 


05/04/2024
0 Poster un commentaire

Encore triste constat - Violences aux abords des collèges

 

 

Dans nos rues et nos quartiers, une ombre sombre plane, celle de la violence qui s'abat sur nos enfants. Entre l'indifférence étatique qui préfère ne pas agiter les eaux, le flou des limites parentales, et une société qui semble parfois plus encline à protéger les agresseurs qu'à défendre les victimes, nos enfants sont livrés à eux-mêmes face à une cruauté inacceptable.

 

 

 

À la sortie des lycées et des collèges, là où l'on devrait sentir la sécurité et l'apprentissage, certains jeunes sont confrontés à un tout autre scénario : des bandes, des brutes, des agresseurs sans scrupules, prêts à tabasser impunément, à terroriser les plus vulnérables. Des scènes de violence où l'on compte parfois jusqu'à dix individus s'acharnant sur un seul adolescent, comme s'ils n'avaient aucun respect ni aucune empathie pour la vie humaine.

 

 

 

Cette réalité est néfaste, inacceptable et révoltante. Elle témoigne d'un profond échec de notre société à protéger ses plus jeunes membres, à leur offrir un environnement sûr et bienveillant où ils peuvent grandir et s'épanouir. Elle révèle également un manque criant d'autorité, de responsabilité et de solidarité collective pour mettre fin à cette spirale de violence qui empoisonne nos rues et menace l'avenir de nos enfants.

 

 

 

Il est temps de dire haut et fort que cette violence est inacceptable, qu'elle ne doit plus être tolérée, ni ignorée. Il est temps de prendre des mesures concrètes pour protéger nos enfants, pour leur offrir un avenir où ils peuvent grandir en toute sécurité, entourés d'amour et de respect. Car aucun enfant ne mérite de vivre dans la peur, aucun enfant ne mérite d'être la cible de la lâcheté et de la violence des autres. Il est de notre devoir de leur offrir un monde meilleur, où la paix et la bienveillance règnent en maître.

 


 

La scène est désolante et pourtant bien trop répandue : des enfants, notre avenir, se retrouvent pris au piège d'un cycle de violence inacceptable. Entre le silence assourdissant de l'État, le manque flagrant d'autorité, la démission des parents et une protection exacerbée, nos rues et nos quartiers deviennent le théâtre de véritables cauchemars pour ces jeunes âmes.

 

 

 

La violence qui sévit est une trahison envers notre devoir de protection et d'éducation. Des scènes d'agressions brutales, impensables, où des enfants sont tabassés à la sortie des lycées, des collèges, par des bandes sans scrupules. Leurs seuls torts ? Exister au mauvais endroit, au mauvais moment.

 

 

 

Comment pouvons-nous tolérer une telle horreur ? Les cris de détresse de ces enfants, souvent étouffés par le poids de la peur et de la stigmatisation, sont ignorés, minimisés, relégués au second plan. Mais chaque coup, chaque insulte, chaque traumatisme infligé à ces jeunes est une tache indélébile sur notre conscience collective.

 

 

 

Il est temps de briser le silence complice, de prendre conscience que la tolérance zéro face à la violence ne peut être qu'une exigence non négociable. L'État, les autorités, les parents, la société toute entière doivent se dresser contre ces actes odieux et les combattre avec la plus grande fermeté.

 

 

 

Protéger nos enfants ne devrait jamais être une option, mais une obligation sacrée. Car chaque enfant agressé, chaque enfant traumatisé, est une blessure profonde infligée à notre humanité et à notre avenir. Il est grand temps d'agir, ensemble, pour que nos rues et nos quartiers redeviennent des espaces de sécurité et d'épanouissement pour tous nos enfants.

 

 


05/04/2024
0 Poster un commentaire

XXIe SIECLE

 

 

Le 21e Siècle : Un Nouveau Chapitre dans l'Histoire de l'Humanité

 

 

Le 21e siècle a marqué le début d'une ère nouvelle et captivante pour l'humanité. Caractérisé par des avancées technologiques spectaculaires, des changements sociétaux profonds et des défis mondiaux sans précédent, ce siècle a déjà laissé une empreinte indélébile dans les annales de l'histoire.

 

 

 

Technologie et Innovation : L'une des caractéristiques les plus marquantes du 21e siècle est l'avancement technologique fulgurant. Des progrès extraordinaires dans les domaines de l'intelligence artificielle, de la biotechnologie, de la robotique et de l'informatique ont radicalement transformé notre manière de vivre, de travailler et d'interagir. Les smartphones, les réseaux sociaux, la réalité virtuelle et la conduite autonome ne sont que quelques exemples des innovations qui ont redéfini notre quotidien et ouvert de nouvelles perspectives.

 

 

 

Globalisation et Interconnexion : La globalisation a atteint de nouveaux sommets au 21e siècle, avec une interconnexion sans précédent entre les nations, les cultures et les économies. Internet a joué un rôle central dans ce processus, en facilitant les échanges d'informations, le commerce mondial et la communication instantanée à l'échelle planétaire. Cette interconnexion croissante a engendré à la fois des opportunités et des défis, créant un tissu social et économique complexe qui transcende les frontières nationales.

 

 

 

Défis et Enjeux : Pourtant, le 21e siècle est également confronté à une série de défis majeurs, des menaces environnementales telles que le changement climatique et la perte de biodiversité aux inégalités croissantes, à l'instabilité politique et aux risques pour la sécurité mondiale. Ces défis exigent une action collective et une vision à long terme pour garantir un avenir durable et équitable pour les générations futures.

 

 

 

Adaptation et Résilience : Face à ces défis, le 21e siècle a mis en lumière la capacité remarquable de l'humanité à s'adapter et à innover. Des mouvements sociaux aux initiatives technologiques, des efforts collaboratifs visant à résoudre les problèmes mondiaux ont émergé dans le monde entier. Cette résilience collective offre un espoir pour l'avenir, soulignant le potentiel de transformation positive et de progrès continu dans les décennies à venir.

 

 

 

Conclusion : Le 21e siècle représente un chapitre crucial dans l'histoire de l'humanité, marqué par des défis et des opportunités sans précédent. Alors que nous naviguons à travers les complexités de cette époque passionnante, il est impératif de nous rappeler les leçons du passé, de faire preuve de créativité et d'engagement pour façonner un avenir meilleur pour tous. En unissant nos forces et en cultivant un esprit de coopération mondiale, nous pouvons surmonter les obstacles qui se dressent sur notre chemin et écrire ensemble une nouvelle histoire de progrès et de prospérité pour l'humanité.

 

 


04/04/2024
0 Poster un commentaire

Réflexions

 

 

Est-ce normal que des personnes soient menacées de mort dans notre pays pour exprimer ce qu'elles ressentent et ce qu'elles pensent ? (démocratie ???)

 

 

 

De ce fait, bénéficier de protections policières ?

 

 

 

Que des personnes se victimisent en permanence ?

 

 

 

Que des professeurs subissent des pressions, soient menacés ?

 

 

Qu'il y ait des morts en permanence sur notre territoire ?

 

 

Je ne reconnais pas mon pays et ses valeurs. Et quand je vois le Président de la République qui se préoccupe avant tout des relations Russo/Ukrainienne, je m'interroge ? Et de son pays ? Se préoccupe-t'-il ?

 

 

On se sent plutôt abandonnés. Tout part à volo... On se laisse dominer par des forces bien obscures...  Qui a tué Samuel Paty, Dominique Bernard ?.. Qui a menacé dernièrement le proviseur du lycée Maurice-Ravel pour faire juste applique la loi ?  L'état de la démocratie est en train de se liquéfier. Pas d'indignation ?... Le camp du mal l'emporte sur le camp de ceux(celles) qui veulent la paix. Oui cela pose question.

 

 


29/03/2024
0 Poster un commentaire

Triste constat

 

Lundi 25 mars 2024


 

Deux guerres : (détail en cliquant sur les liens en bleu, ci-dessous)

 

 

 

 

La situation se complique avec : 

 

 

  • un attentat islamiste près de Moscou avec plus de 130 morts dans une salle de spectacle

 

 

 

  • Tentatives d'attentats sur notre sol, cordons sanitaires devant les lycées, notamment dans le nord de la France. Le rectorat, ainsi que les parents de lycées et collèges reçoivent des menaces avec des vidéos sanglantes (menaces venant de radicalisation et passage à l'acte d'islamistes, cellules dormantes, loups solitaires....) qui peuvent frapper à tout moment... 45 attentats déjoués depuis 2027.

     

 

 

On en a déjà bien assez avec un ennemi commun mondial qui est le terrorisme avec toutes les branches (Aqmi, Boko Haram, Corasan, groupe le plus sanglant qui soit...) de l'État islamique...

 

 

 

Ah, non ! Après près de plus 70 ans de paix, le cauchemar de la guerre ne va pas recommencer... Mais qu'est-ce le camp du mal a dans la tête... Comment peut-on aimer le chaos, la guerre, les atrocités qui l'accompagnent ??

 

 

 

Il y a au moins 200 000 morts depuis le début des attentats islamistes dans le monde. On n'écoute pas les lanceurs d'alertes, les conseils prodigués aux hommes politiques. Certains élus cultivent le communautarisme... Les gens ne prennent pas la menace terroriste au sérieux.

 

 

 

Et dans tout cela, se profilent les Jeux olympiques sur notre sol (juillet 2024) ??? Outre le fait que nous sommes endetté à plus de 3 000 milliards, était-ce bien judicieux d'organiser les JO sur notre sol ? Lourde responsabilité du gouvernement... En plus, au niveau sécuritaire...

 

 


25/03/2024
0 Poster un commentaire

Constat - 6 mars 2024

 

 

Quelle tristesse ! Quelle désinvolture de la part du chef de l'État, de certains médias, etc... devant un sujet grave... Il en va de la vie des peuples. XXIe siècle, une menace de guerre qui se profile et en plus, à cause de M. Macron qui anime, voire attise la chose notamment lors de ses différents discours devant les chefs d'états européens, et hier, mardi 5 mars à Prague (

 

 

 

Tellement de sons de cloche, d'instrumentalisation de la part du parti au pouvoir pour discréditer l'opposition qui grandie (le RN entre autre) qu'il y a de quoi y perdre son latin... Pour le président français, l'Europe est attaquée et pas question de se "coucher devant Poutine". Quel ego surdimensionné. Si cela peut sauver des milliers de vies et éviter une guerre, pourquoi pas ? Par tous les moyens, il faut viser la PAIX.

 

 

 

D'où l'Ukraine est européenne ?. Ce n'est pas un pays européen, ni un pays de l'Otan, même si une partie de sa population voudrait en faire partie.

 

 

 

Pour notre président, si Poutine l'emporte il se pourrait (ce ne sont que ses propres supputations et celles de ceux qui le suivent) qu'il veuille, un peu comme Hitler, envahir l'Europe ???

 

 

 

Pour d'autres, les États-Unis se servent de l'Ukraine et d'Israël comme fusibles d'un côté par rapport aux Russes, de l'autre côté par rapport aux islamistes ?

 

 

 

En ce qui me concerne, il ne devrait y avoir aucune légitimation de la violence, quelle qu'elle soit. Au même titre que l'émeute d'hier par une centaine de jeunes encapuchonnés, cagoulés,  près d'un lycée, le lycée de Cachan parce que celui-ci avait soit disant (ils  ont profité de la situation pour se servir de l'amiante et n'était pas dans un bon état ?? Alors, pour cela, remplis de haîne, en rigolant, ils ont brûlé des poubelles, renversé une voiture de police et on entendait fuser "on baise l'État français..." C'était une guérilla urbaine, au même titre que les émeutes du mois de juillet dernier qui elles s'étaient déroulées sur tout le territoire.

 

 

 

Une seule personne interpellée, communication du préfet de police de Paris ? Deux policiers blessés. Seulement deux voitures de  polices à la rescousse  contre plus d'une centaine de racailles. Les forces de l'ordre ont été dépassées. On dirait que celles-ci laissent faire. Les investigations continues (?)  Est-ce normal ? Comme ils doivent rigoler ces guignols... Plus du tout de respect de l'ordre, des forces de l'ordre. On a un État fort avec les faibles, faible avec les forts. Cela est inadmissible. Les moyens sont disponibles 24 h après car ce matin il y avait des forces de l'ordre devant le lycée.

 

 

 

Le monde est devenu fou. Au lieu de profiter de la paix dont nous jouissons, des avantages que nous avons, et d'une nature magnifique, et bien c'est le capharnaüm... Après des gouvernements successifs qui ont détruit, désindustrialisé le pays depuis une quarantaine d'année, tout part à volo : l'hôpital, la santé, l'éducation, l'agriculture, la justice (aujourd'hui tuer, agresser un homme, une femme, un enfant ne coûte pas cher ce qui incite les racailles, ex voyous de mon époque à recommencer inlassablement)...

 

 

 

L'engrenage de la guerre à commencé. On joue avec le feu. On ne fait pas la guerre pour ses valeurs, sauf si on vient chez vous, vous les imposer. D'autant plus qu'on ne peut plus compter sur les Américains. Un peu de pleine conscience.

 


06/03/2024
0 Poster un commentaire

Voeux mairie du jeudi 11 janvier 2024

 

 

 

 

 

 

Discours de M. CADEGROS

 


26/01/2024
0 Poster un commentaire

le dimanche 26 novembre 2023 - Marie-Hélène THORAVAL

 

 

Bonne réflexion de Mme Marie-Hélène THORAVAL, Maire DVD de ROMANS-sur-ISERE qui revient sur les violences dans sa ville. Elle est tout à fait dans la réalité. 

 

 

Ras le bol national sur la délinquance. Responsabilité parentale quand il s'agit de mineurs. La culture de l'excuse n'est plus acceptable.

 

 

Elle exprime un ras le bol de l'expression des silencieux...


26/11/2023
0 Poster un commentaire

Le lundi 30 octobre 2023

 

 

Une chasse aux Juifs qui renaît ?? Au XXIe siècles après toutes les guerres qui ont eu lieu.... Après le "plus jamais ça". 

 

 

 

Des Arméniens chassés, obligés de fuir le Haut Karabakh où ils vivaient.... 

 

 

Pourquoi tant de haine ? Incompréhensible. C'est si bon de vivre dans un pays où la tranquillité et la paix règnent en maître. 

 


30/10/2023
0 Poster un commentaire