L'AIR DU TEMPS

L'AIR DU TEMPS

PEOPLE


Franceinfo - le lundi 21 janvier 2019

 

 

Le comte de Paris Henri d'Orléans, prétendant au trône de France, est mort

 

 

 

Henri d'Orléans est mort à l'âge de 85 ans

 

 

 

16871639.jpg

 

Le comte de Paris, Henri d'Orléans, le 10 janvier 2002. (MEHDI FEDOUACH / AFP)

 

 

 

Le comte de Paris, Henri d'Orléans, est mort, lundi 21 janvier dans la matinée. "J'ai la tristesse de vous annoncer le décès de mon père, Monseigneur le Comte de Paris, survenu ce matin. Je le confie à vos prières", a annoncé son fils le duc de Vendôme. La mort du comte Henri d'Orléans a d'autre part été confirmée à l'AFP par son conseiller juridique Dominique Chagnollaud de Sabouret.

 

 

Stéphane Bern, spécialiste des têtes couronnées, a réagi à l'annonce de la mort du comte de Paris, qui s'est éteint le jour anniversaire de la mort de Louis XVI : "Etrange destinée ! Le comte de Paris meurt un 21 janvier. RIP.", a-t-il écrit.

 

 

 

Captureberne.JPG

 

 


21/01/2019
0 Poster un commentaire

Franceinfo - le dimanche 16 décembre 2018

 

 

Vaimalama Chaves, Miss Tahiti, est sacrée Miss France 2019

 

 

 

Elle met fin à la domination du Nord-Pas-de-Calais, vainqueur de trois des quatre dernières élections

 

 

 

16670439.jpg

 

Vaimalama Chaves, sacrée Miss France 2019, le 15 décembre 2018 à Lille (Nord). (FRANCOIS LO PRESTI / AFP)

 

 

 

Vaimalama Chaves, Miss Tahiti, a été sacrée Miss France 2019 à l'issue du concours qui se tenait à Lille (Nord) samedi 15 décembre 2018. Cette victoire couronne un parcours singulier : la  jeune femme de 23 ans a longtemps été en surpoids (80 kg à 18 ans, 20 de moins aujourd'hui), et a collectionné les surnoms moqueurs pendant sa jeunesse, comme "le monstre". "C’était aussi l’occasion de pendre une forme de revanche sur la vie parce que j’ai été beaucoup critiquée par rapport à mon physique auparavant.", expliquait-elle à TV Magazine avant le concours.

 

 

La jeune femme, originaire de Papeete, est diplômée d'un Master de management. Elle a d'ailleurs attendu la fin de ses études pour se présenter à l'élection de Miss Tahiti. Elle voyait son "expérience" comme un avantage :"Je pense que je fais partie des filles les plus âgées de l’aventure. Je pense que ça m’a permis d’acquérir plus d’expérience et d’être plus posée."

 

 

Vaimalama Chaves, dont le prénom signifie "eau lumineuse" en wallisien, met fin à une série d'échecs de son île, souvent placée, mais rarement gagnante. Tahiti avait fini trois fois première dauphine et deux fois deuxième dauphine entre 2012 et 2016. Le dernier sacre remontait à vingt ans. Elle a devancé Miss Guadeloupe, première dauphine, Miss Franche-Comté, deuxième dauphine, et Miss Réunion et Miss Limousin, les deux autres finalistes.

 

 

La cérémonie a été marquée par quelques incidents et incongruités, comme ce plan tourné en coulisse où l'on voit l'une des candidates nue ou cette réponse inattendue de Miss Limousin. A la question "avec quelle personnalité rêveriez-vous de dîner ?", la candidate a répondu : Charles de Gaulle.

 


16/12/2018
0 Poster un commentaire

Franceinfo - le dimanche 9 décembre 2018

 

 

La Mexicaine Vanessa Ponce de Leon élue Miss Monde

 

 

 

En revanche, Maëva Coucke, Miss France 2018, a échoué à monter sur le podium

 

 

 

16626967.jpg

 

Vanessa Ponce de Leon, élue Miss Monde le 8 décembre 2018 à Sanya, en Chine. (XINHUA / AFP)

 

 

 

C'est la première couronne mondiale pour le Mexique. Vanessa Ponce de Leon, une Mexicaine âgée de 26 ans, a été sacrée Miss Monde, samedi 8 décembre, "au terme d'une cérémonie lors de laquelle elle n'a jamais fait transparaître son stress", selon LCI. La cérémonie avait lieu à Sanya, en Chine.

 

 

La jeune femme est originaire de l'Etat de Guanajuato, au nord de Mexico. Dans son pays, elle est connue pour avoir remporté il y a quatre ans "Mexico's Next Top Model", émission de téléréalité qui cherche à faire émerger des mannequins. Devenue professionnelle, elle a enchaîné campagnes de pub, défilés et séances photos. Diplômée en business international, elle est investie dans l'humanitaire.

 

 

Par ailleurs, Miss France, Maëva Coucke, a été devancée par Miss Biélorussie dans la course au Top 5. La Nordiste de 24 ans avait pourtant réussi à intégrer le top 12. La France n'a pas obtenu le titre de Miss Monde depuis soixante-cinq ans.

 


14/12/2018
0 Poster un commentaire

Franceinfo - le samedi 1er décembre 2018

 

 

La comédienne Maria Pacôme est morte à l'âge de 95 ans

 

 

 

L'actrice, visage familier du théâtre de boulevard et du cinéma, excellait dans les rôles de bourgeoises exubérantes

 

 

 

16580535.jpg

 

Maria Pacôme répète sa pièce "L'éloge de ma paresse" sur la scène du théâtre de la Gaîté Montparnasse, à Paris, le 13 décembre 2002.  (FRANCOIS GUILLOT / AFP)

 

 

 

Elle était l'une des comédiennes les plus connues du théâtre de boulevard. Maria Pacôme est morte à l'âge de 95 ans, annonce samedi 1er décembre son fils François à l'AFP.

 

 

C'est en 1958 que Maria Pacôme, passée plus jeune par le cours Simon, a réellement débuté sa carrière théâtrale dans Oscar aux côtés de Pierre Mondy et Jean-Paul Belmondo, qu'elle retrouvera en 1965 au cinéma dans Les Tribulations d'un Chinois en Chine de Philippe de Broca. Elle alternera avec succès dans les années 1960 et 1970 performances théâtrales et cinématographiques où, dans les deux cas, on lui confie le plus souvent des rôles de bourgeoises excentriques.

 

 

 

Une voix reconnaissable entre mille

N'écoutez pas, Mesdames (1962), Ta femme nous trompe 1965-1967), Les Grosses Têtes (1969), Le noir te va si bien (1972), Joyeuses Pâques (1980) font sa réputation sur les planches. Mais, devant la caméra, son visage est tout aussi familier et apprécié, là aussi le plus souvent dans des comédies comme Tendre voyou (Jean Becker, 1966), Le Distrait (Pierre Richard, 1970) ou encore Les Sous-doués (Claude Zidi, 1980).

 

 

En 1992, elle fait un retour remarqué au 7e art dans La Crise de Coline Serreau, où, interprétant la mère de Vincent Lindon, elle brille dans une scène mémorable où elle s'énerve contre lui ("Tes problèmes, je m'en fous"). Un dialogue devenu culte qui immortalise également une voix reconnaissable entre mille. Moins présente ces dernières années, elle avait publié en 2007 une autobiographie, Maria sans Pacôme.

 


04/12/2018
0 Poster un commentaire

Franceinfo - le mercredi 7 novembre 2018

 

 

Le compositeur et musicien Francis Lai, récompensé par un Oscar en 1970, est mort à 86 ans

 

avatar
Édité par Thomas PontillonfranceinfoRadio France
 

 

 

 

Le compositeur est mort à 86 ans. Francis Lai avait composé la chanson "La Bicyclette" d'Yves Montand

 

 

 

16115303.jpg

 

Francis Lai en mars 2017.  (GABRIEL BOUYS / AFP)

 

 

 

Connu notamment pour avoir créé de nombreuses musiques de films, Francis Lai avait reçu l’Oscar de la meilleure musique de film en 1970 pour Love Story.

 

 

 

Musique de film et "La Bicyclette" de Montand

Né à Nice en 1932, il était le compositeur régulier du réalisateur Claude Lelouch depuis leur rencontre sur Un homme et Une Femme, Palme d'or au festival de Cannes en 1966.

 

 

Parmi ses succès, La Bicyclette, interprêtée par Yves Montand. Il a également écrit pour Edith Piaf, l'Homme de Berlin, mais aussi Juliette Gréco ou encore Mouloudji. Claude Zidi lui a également commandé des musiques pour les films Les Ripoux (1984), Association de malfaiteurs (1987), Ripoux Contre Ripoux (1989) et Ripoux 3 (2003).

 

 

 

francis-lai.png


13/11/2018
0 Poster un commentaire

Franceinfo - le dimanche 28 octobre 2018

 

 

Le journaliste et animateur Philippe Gildas est mort à l'âge de 82 ans

 

 

L'annonce a été faite, dimanche matin, par son ancien acolyte de "Nulle part ailleurs" Antoine de Caunes

 

 

 

16054311.jpg

 

Philippe Gildas, le 23 octobre 2012, lors d'une séance de dédicace à Thionville (Moselle). (PIERRE HECKLER / MAXPPP)

 

 

 

C'est une figure des médias qui s'en va. Le journaliste et animateur de radio et de télévision Philippe Gildas est mort à l'âge de 82 ans, annonce à l'AFP son ancien acolyte de Canal+ Antoine de Caunes, dimanche 28 octobre. Il est décédé à Paris des suites d'un cancer, a précisé ce dernier.

 

 

Diplômé du Centre de formation des journalistes (CFJ) de Paris, Philippe Gildas débute sa carrière au légendaire journal Combat dans les années 60, avant d'entrer à la radio RTL. Il travaillera ensuite à l'ORTF, TF1 puis Antenne 2. Mais c'est à Canal+, qu'il rejoint peu après son lancement, que le Breton deviendra une star de la télé.

 

 

Diffusée tous les soirs en clair de 1987 à 1997, son émission "Nulle part ailleurs" reste l'une des plus emblématiques de la chaîne cryptée. C'est notamment là que la bande d'humoristes des Nuls a fait ses débuts, mais aussi celle des Deschiens, les marionnettes des Guignols ou encore le "Zapping". C'est également l'émission qui a révélé au grand public Antoine de Caunes, qui en deviendra le co-animateur au côté de Philippe Gildas.

 

 

Philippe Gildas, de son vrai nom Philippe Leprêtre, officiera également sur Antenne 2 dans "La Chasse au trésor", sur Paris Première aux commandes de "Vous prendrez bien un peu de recul" et "Vive la télé", sur Vivolta avec l'émission "Gildas & Co", et plus récemment sur Comédie ! aux commandes de "La Fausse Emission".

 

 

 

"Tu étais un modèle"

De nombreux animateurs et journalistes qui ont croisé la route de Philippe Gildas lui rendent hommage sur Twitter.

 


08/11/2018
0 Poster un commentaire

Franceinfo - le vendredi 26 octobre 2018

 

 

L'album posthume de Johnny Hallyday s'est vendu à 780 000 exemplaires en une semaine, un record en France

 

 

L'album était devenu disque de diamant (plus de 500 000 exemplaires physiques) en trois jours après sa sortie

 

 

 

16046727.jpg

 

L'album posthume de Johnny Hallyday vendu à la fnac des Champs Elysées à Paris, le 19 octobre 2018. (CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP)

 

 

 

L'album posthume de Johnny Hallyday, Mon pays c'est l'amour, s'est vendu à 780 177 exemplaires (physiques et en téléchargement) en une semaine, a annoncé vendredi 26 octobre sa maison de disques, Warner Music France. C'est un chiffre historique et un record en France pour un démarrage. Au terme de son premier jour de commercialisation, l'album avait déjà atteint 300 000 ventes physiques, et il était devenu disque de diamant (plus de 500 000 exemplaires) en trois jours.

 

 

"C'est le meilleur démarrage sur une semaine de ventes dans l'histoire de la musique en France, le dernier record étant détenu par Johnny Hallyday lui-même en 2002 avec 305 634 albums vendus", souligne Thierry Chassagne, le patron de Warner, dans un communiqué. "Cela faisait longtemps que les fabricants de CD n'avaient pas été mis à rude épreuve pour répondre à une telle demande du public", commente de son côté le directeur général des services commerciaux mondiaux de Warner Music Group.

 

 

Au regard de ce démarrage en flèche, ce 51e opus de Johnny Hallyday pourrait devenir le plus gros succès commercial du chanteur, alors que s'ouvre la période pré-Noël, traditionnellement la plus faste de l'année pour le secteur (de l'ordre de 40% du chiffre d'affaires).

 


07/11/2018
0 Poster un commentaire

Franceinfo - le vendredi 19 octobre 2018

 

 

L'album posthume de Johnny Hallyday, "Mon pays c'est l'amour", a été vendu à 300 000 exemplaires dès le premier jour

 

 

Le chiffre a été communiqué par la maison de disques Warner Music France. Dès sa mise en vente, le disque était déjà disque de platine en raison des précommandes

 

 

 

16008119.jpg

 

Un amateur de Johnny Hallyday achète un exemplaire du disque posthume du chanteur, le 19 octobre 2018 au supermarché Leclerc de Reims (Marne). (FRANCOIS NASCIMBENI / AFP)

 

 

 

L'album posthume de Johnny Hallyday a été vendu à 300 000 exemplaires dès le premier jour de sa mise en vente, annonce Warner Music France, vendredi 19 octobre. Ce chiffre très impressionnant est un record dans la discographie du chanteur et, pour l'histoire récente, de l'industrie musicale française.

 

 

Tout au long de la journée, les fans de Johnny Hallyday se sont rués chez les disquaires pour se procurer l'album posthume de leur idole, Mon pays c'est l'amour, mis en vente à 800 000 exemplaires et qui bat déjà quelques premiers records. Le patron de la maison de disques Warner, Thierry Chassagne, avait annoncé que l'album était disque de platine avant même sa mise en vente, en raison des précommandes.

 

 

L'opus le plus écoulé du chanteur est Sang pour sang (1999), avec deux millions d'exemplaires. Il s'était vendu à 250 000 exemplaires le premier jour de sa distribution.

 


24/10/2018
0 Poster un commentaire

Franceinfo - le vendredi 19 octobre 2018


23/10/2018
0 Poster un commentaire

Franceinfo

 

 

La cantatrice espagnole Montserrat Caballé est morte à 85 ans

 

 

 

La soprano s'était parfois éloignée du répertoire classique lors de quelques incursions pop et rock

 

 

 

15920887.jpg

 

La cantatrice Montserrat Caballé, à Vienne (Autriche), le 1er septembre 1979. (AFP)

 

 

 

Elle était surnommée "la Superbe", pour sa voix pure, la longueur de son souffle, autant que pour sa technique. La soprano catalane Montserrat Caballé est morte, samedi 6 octobre, à l'âge de 85 ans, dans un hôpital de Barcelone, annonce l'établissement à l'AFP. 

 

 

Née à Barcelone, Maria de Montserrat Viviana Concepcion Caballé i Folc étudie au conservatoire du Liceu, avant de faire ses débuts à l'opéra de Bâle (Suisse) en 1956, dans La Bohème de Puccini. En 1962, elle retrouve Barcelone, son opéra et son public catalan conquis. Lors de tournées mondiales, elle triomphe dans les salles les plus prestigieuses, comme à La Scala de Milan, avec Norma, de Bellini, en 1972.

 

 

Mais la cantatrice s'était aussi éloignée du classique lors de quelques incursions pop et rock, avec Freddie Mercury, notamment. Leur titre Barcelona était devenu l'hymne des JO de Barcelone, en 1992.

 


12/10/2018
0 Poster un commentaire

Franceinfo - le mardi 2 octobre 2018

 

 

Un hommage national sera rendu à Charles Aznavour vendredi aux Invalides

 

 

Un hommage national était réclamé par des parlementaires. Emmanuel Macron participera à la cérémonie au cours de laquelle il prononcera un discours

 

 

 

15898775.jpg


Des fleurs en hommage à Charles Aznavour devant l'ambassade de France à Kiev (Ukraine), le 2 octobre 2018. (STR / NURPHOTO / AFP)

 

 

 

Un hommage national à Charles Aznavour aura bien lieu, annonce l'Elysée à franceinfo, mardi 2 octobre au soir. Il avait été réclamé par des responsables politiques dès l'annonce de la mort du chanteur, dans la nuit de dimanche à lundi, à l'âge de 94 ans. La cérémonie se tiendra vendredi matin dans la cour des Invalides, à Paris. Emmanuel Macron participera à cet hommage et prononcera un discours.

 

 

Les fans du monde entier, d'Hollywood Boulevard à Erevan, en passant par Beyrouth, ont pleuré mardi la disparition de Charles Aznavour. Outre-Atlantique, où on le qualifiait de "Sinatra français", Liza Minelli a salué la mémoire d'un "mentor, ami et amour", tandis que Lenny Kravitz a évoqué un "gentleman". Le Washington Post et le New York Times ont rendu hommage dans leurs pages au "French Balladeer" et au formidable "crooner" qu'était Aznavour .

 

 

L'autopsie a confirmé que la cause de la mort de l'artiste, retrouvé allongé dans la baignoire de sa salle de bain lundi à la mi-journée, était naturelle. La mort du chanteur est consécutive à un "oedème aigu pulmonaire", a annoncé le parquet de Tarascon (Bouches-du-Rhône) dans un communiqué.

 


09/10/2018
0 Poster un commentaire

Franceinfo - le lundi 1er octobre 2018

 

 

Le chanteur Charles Aznavour est mort à l'âge de 94 ans

 

 

Le chanteur français d'origine arménienne est connu internationalement pour ses titres comme "La Bohème" ou "Emmenez-moi"

 

 

 

15888247.jpg

 

Le chanteur Charles Aznavour, le 13 mars 2018 lors d'un concert à Genève (Suisse). (FABRICE COFFRINI / AFP)

 

 

 

Le chanteur Charles Aznavour est mort, dans la nuit du dimanche 30 septembre au lundi 1er octobre, à l'âge de 94 ans à son domicile dans les Alpilles (Bouches-du-Rhône), ont annoncé ses attachées de presse. Le chanteur et comédien français le plus connu à l'étranger pour ses titres comme La Bohème ou Emmenez-moi revenait d'une tournée au Japon, après avoir été contraint d'annuler des concerts cet été en raison d'une fracture du bras après une chute.

 

 

Au cours d'une carrière de plus de soixante-dix ans, qui rencontra d'abord de sérieux obstacles, le chanteur, né de parents arméniens à Paris, a composé un millier de chansons, chanté en cinq langues, vendu plus de cent millions de disques et tourné une soixantaine de films.

 

 

"Je vis en scène"

Il était apparu vendredi 28 septembre dans l'émission "C à vous" de France 5. "Je fais plein de choses que je ne faisais pas auparavant" pour être en forme, racontait le chanteur, qui devait encore se produire devant un public. Il était annoncé à Bruxelles le 26 octobre et devait encore se produire en novembre et décembre à la Seine musicale, près de Paris, puis en mini-tournée en France."Je ne peux pas danser, mais je vais y arriver petit à petit" , disait-il sur France 5.

 

 

Sur scène pourtant, il impressionnait par sa vitalité intacte et ne faisait que quelques concessions à l'âge : un prompteur pour pallier les trous de mémoire, un fauteuil pour les coups de fatigue. "Je vis en scène, je suis heureux en scène et ça se voit", témoignait aussi Charles Aznavour, lorsqu'on lui demandait s'il comptait un jour arrêter pour prendre sa retraite.

 


03/10/2018
0 Poster un commentaire

Franceinfo - le mercredi 19 septembre 2018

 

 

Le comédien Jean Piat, vedette du feuilleton "Les Rois maudits", est mort à l'âge de 93 ans

 

 

 

L'acteur était sociétaire de la Comédie-Française

 

 

 

15809367.jpg

 

Le comédien Jean Piat à Paris, le 22 janvier 2016. (MARTIN BUREAU / AFP)

 

 

 

Le comédien Jean Piat, homme de théâtre connu du grand public pour son rôle dans le feuilleton télévisé Les Rois maudits dans les années 1970, est mort mardi 18 septembre à Paris à l'âge de 93 ans, a annoncé sa famille.

 

 

"Dominique et Martine, ses filles, ont la douleur de vous annoncer le décès de leur père, monsieur Jean Piat, sociétaire honoraire de la Comédie-Française, à 21 heures dans sa 94e année en son domicile parisien", ont écrit ses filles dans un communiqué. L'acteur s'est éteint huit mois après sa compagne, la romancière et comédienne Françoise Dorin, morte en janvier.

 

 

Lors de son passage à la Comédie-Française, il a obtenu de nombreux rôles, Figaro dans Le Barbier de Séville de Beaumarchais, Frontin dans L'Epreuve de Marivaux ou Don César de Bazan dans Ruy Blas. Mais c'est le petit écran qui l'a largement fait connaître du grand public. En 1972, il frappe les esprits dans la série en six épisodes Les Rois maudits, réalisée par Claude Barma et adaptée de l'œuvre de Maurice Druon. Il y incarne le cruel Robert d'Artois, tout de rouge vêtu.

 

 

 

Le cinéma, en revanche, l'a toujours un peu boudé. Il a travaillé toutefois avec Luis Buñuel dans La Voie lactée, René Clément dans Le Passager de la pluie ou Sergio Gobbi dans La Rivale. Par ailleurs, Françoise Dorin, qui a écrit plusieurs pièces pour lui, a joué un rôle décisif dans son départ de la Comédie-Française au début des années 1970 pour le théâtre de boulevard dont elle était une grande plume.

 

 

 

Jean Piat a aussi beaucoup écrit. Son dernier livre, un retour sur sa carrière, Et... vous jouez encore !, est paru en 2015. En juillet 2017, il était remonté une nouvelle fois sur les planches, pour la pièce Love Letters. "Je ne pense pas au prochain rôle. (...) Je pense au cimetière. C'est peut-être la dernière pièce que je joue, avait-il affirmé à Europe 1. Ce n'est pas triste, c'est une logique. On naît, on vit, on meurt : c'est aussi simple que ça."

 


26/09/2018
0 Poster un commentaire