L'AIR DU TEMPS

L'AIR DU TEMPS

Saint-chamond - son avenir


Le Progrès du mercredi 28 novembre 2018

 

 

Gilets jaunes du Gier : « Ici, toute la société est représentée »

 

 

Depuis le 17 novembre, une cinquantaine de personnes se réunit chaque jour sur l’aire du Pays du Gier. Retraités, artisans ou encore étudiants ont investi les lieux. Portraits.

 

 

 

sur-l-aire-de-repos-du-pays-du-gier-au-bord-de-l-a47-les-gilets-jaunes-ont-elu-domicile-depuis-plus-de-dix-jours-photo-sacha-martinez-1543413042.jpg

 

Sur l’aire de repos du Pays du Gier, au bord de l’A47, les gilets jaunes ont élu domicile depuis plus de dix jours. Photo Sacha MARTINEZ

 

 

 

Ils sont les visages des Gilets jaunes à Saint-Chamond. Les sympathisants de la première heure. Ceux qui « résistent » depuis l’appel du 17 novembre. Tous se réunissent chaque jour sur l’aire d’autoroute du Pays du Gier, accompagnés d’une soixantaine de sympathisants. Les jeunes côtoient les retraités. Les chômeurs prennent un café avec les salariés. Mais ici, aucune distinction n’est faite. « On est tous dans la merde », constate Jérôme, gilet jaune négligemment posé sur les épaules.

 

 

 

Jérôme a 37 ans. Père de famille, il travaille dans le traitement de l’amiante. Pourtant depuis le 17 novembre, il n’a pas travaillé. « Je sais que ça sera difficile pendant quelques mois. Mais je me dois d’être là », clame-t-il avec ferveur. Il égraine à la volée le ras-le-bol des classes populaires, la multiplication des taxes et la difficulté à boucler ses fins de mois.

 

 

 

Des jeunes, des retraités, des chômeurs et des actifs

 

 

Cachée derrière ses grosses lunettes rondes, Michelle, 60 ans, fait aussi partie des fidèles de l’aire du Pays du Gier. Employée municipale à Saint-Chamond, elle vient chaque jour après le travail. « Je gagne 1 300 euros par mois », explique-t-elle avec douceur. « Une fois que j’ai payé mon loyer, il ne me reste pas grand-chose. » Malgré ses difficultés, elle affirme ne pas être la plus à plaindre. « Je connais des retraités qui sont dans des situations bien plus précaires, croyez-moi. »

 


28/11/2018
0 Poster un commentaire

Le Progrès du dimanche 25 novembre 2018

 

 

La place de l’Hôtel-Dieu en travaux jusqu’en juin à Saint-Chamond

 

 

1 650 000 euros de travaux pour refaire l’esplanade, des parkings et la mise en lumière du bâtiment de l’Hôtel-Dieu. Les travaux ont commencé la semaine dernière et devraient se terminer fin juin

 

 

 

la-future-esplanade-et-les-nouveaux-parkings-autour-de-l-hotel-dieu-perspective-jean-michel-verney-carron-1543139235.jpg

 

 

 

Dans le cadre de la rénovation des places, la municipalité vient de s’attaquer au réaménagement de la place de l’Hôtel-Dieu. Jean-Paul Rivat, adjoint en charge des travaux explique : « la première phase va s’étaler sur 6 à 8 semaines. Les travaux viennent de commencer sur l’ancien parking qui accueillait le marché de producteurs, en bas du bâtiment. Ils consistent en un décapage de l’ensemble de la zone, démolition du mur en béton, reprise de réseaux et pose de bordures ».

 

 

Il poursuit : « dans le même temps sur le devant de l’esplanade j’ai fait enlever des pierres qui barraient le passage pour gagner pratiquement 30 places de parking".

 

 

La seconde phase de travaux se déroulera plus sur l’esplanade devant le bâtiment.

 


25/11/2018
0 Poster un commentaire

NOVACIÉRIES

 

 

Capture20.JPG

 

 

Cliquez sur le lien ci-dessous

 



https://www.dailymotion.com/video/x6vr2bc?fbclid=IwAR1dDiFZYUyunRX3SJuXg2M-B81meakUEK4cuL7NjYr-vRYISQcH7V5eVL8

 

 

 

Capture20b.JPG

 


22/10/2018
0 Poster un commentaire

le Progrès du dimanche 30 juillet 2017

 

 

img131.jpg

 

 

 

UNE PLONGÉE DANS L'IMMENSE CHANTIER DE NOVACIÉRIES

 

 

 

 

img132.jpg

 


02/08/2017
0 Poster un commentaire

le Progrès du mardi 18 octobre 2016

 

 

Mardi 18 octobre 16-1.jpg

 

 

 


18/04/2017
0 Poster un commentaire

le Progrès du samedi 1er octobre 2016

 

 

"SANS MÉTROPOLE, NOVACIÉRIES N'AURAIT JAMAIS PU VOIR LE JOUR"

 

samedi 1 octobre 16.jpg


18/04/2017
0 Poster un commentaire

le Progrès du dimanche 12 février 2017

 

 

img113.jpg

Christophe Oriol, adjoint en charge de l'environnement. Photo Sacha Martinez   -  Le site avant les travaux de découverture. Photo DR

 


12/02/2017
0 Poster un commentaire

le Progrès du 6 janvier 2017

 

 

img111.jpg


31/01/2017
0 Poster un commentaire

Avril 2016

 

img073.jpg


01/05/2016
0 Poster un commentaire

la tribune du dimanche 1er février 2015

 

 

img308.jpg


01/02/2015
0 Poster un commentaire