L'AIR DU TEMPS

L'AIR DU TEMPS

Franceinfo - le samedi 24 mars 2018

 

 

Attaques terroristes dans l'Aude : une proche de l'assaillant a été placée en garde à vue

 

 

Le terroriste s'était retranché dans un supermarché de Trèbes (Aude), où il a pris des clients en otage. Cet homme de 25 ans a tué quatre personnes, avant d'être abattu par les forces de l'ordre

 

 

 

Ce qu'il faut savoir

 

 

Quatre personnes ont été tuées et seize autres blessées, dont deux grièvement, dans des attaques perpétrées dans l'Aude, a confirmé Emmanuel Macron, vendredi 23 mars. Le suspect, abattu par les gendarmes, est un Franco-Marocain de 25 ans, Redouane Lakdim, connu des services de renseignement. La section antiterroriste du parquet de Paris est saisie de la fusillade et de la prise d'otages dans l'Aude. Le groupe Etat islamique a revendiqué les attaques.

 

 

En conférence de presse, le procureur, François Molins, a indiqué qu'une proche de l'assaillant venait d'être placée en garde à vue. 

 

 

 Acte d'héroïsme d'un gendarme. Le ministre Gérard Collomb a salué "l'acte d'héroïsme" d'un lieutenant-colonel de gendarmerie qui s'est substitué à un otage et qui a été grièvement blessé.  

 

 

Un délinquant connu. Le preneur d'otages, Redouane Lakdim, a agi "seul", a précisé le ministre de l'Intérieur. Il s'agit d'un homme de 25 ans qui vivait à Carcassonne et qui était suivi par les services de renseignement depuis 2013. Il a fait un bref séjour en prison en 2016 pour des faits de droit commun (le ministre de l'Intérieur a évoqué "un deal de stupéfiants". L'homme était fiché au FSPRT (Fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste).

 

 

Une première attaque contre un automobiliste à Carcassonne. L'auteur des attaques a d'abord braqué un automobiliste vendredi matin à Carcassonne, pour lui voler sa voiture. Il a ouvert le feu, et le passager est mort. Le conducteur a été blessé.

 

 

Des CRS qui faisaient leur footing visés. L'assaillant a ensuite tiré sur des CRS qui faisaient leur footing près de leur caserne, vendredi vers 10h40, blessant l'un d'entre eux. Le policier a deux côtes cassées et un poumon perforé. Ce sont des hommes originaires de la CRS 53 de Marseille.

 

 

 Une prise d'otages dans un supermarché de Trèbes. Vers 11 heures, le suspect s'est rendu à Trèbes, à 8 km de Carcassonne, et a fait irruption dans le supermarché Super U. Il a alors retenu plusieurs clients en otages. Certains ont réussi à fuir. Au cours de cette prise d'otages, un lieutenant-colonel de gendarmerie est entré dans le magasin, en échange de la libération d'un otage. Vers 14h45, les gendarmes du GIGN ont donné l'assaut. Le preneur d'otages a été abattu. Deux hommes du GIGN ont été blessés, ainsi que le gendarme qui était retenu en otage.

 



24/04/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 32 autres membres