L'AIR DU TEMPS

L'AIR DU TEMPS

Franceinfo - le dimanche 15 mars 2020

 

 

Coronavirus : les transports longue distance, comme les trains, les cars et avions, vont être "progressivement réduits", annonce la ministre des Transports

 

avatar

 

 

 

Le trafic va être progressivement réduit à un train sur deux

 

 

21137125

 

La ministre des Transports Elisabteh Borne, le 4 mars 2020 à Paris. (LUDOVIC MARIN / AFP)

 

 

 

 

CE QU'IL FAUT SAVOIR

 

 

Les transports longue distance (trains, cars, avions) vont être "progressivement réduits", a annoncé la ministre des Transports Elisabeth Borne, dimanche 15 mars, pour faire face à l'épidémie de coronavirus Covid-19.

 

 

Lundi, le secrétaire d'Etat Jean-Baptiste Djebarri a annoncé "80% de trafic" dans le métro parisien, et "environ 7 trains sur 10" à la SNCF. Le trafic ferroviaire sera "progressivement, au cours de la semaine, amené à un train sur deux pour les longues distances", c'est à dire les trains TGV et Intercités. Sur le réseau TER, deux trains sur trois circuleront à partir de mardi.

 

 

Le bilan s'alourdit en Iran. Le ministère de la Santé iranien a annoncé 113 décès en une journée, la plus forte progression depuis le début de l'épidémie. Ce qui porta le nombre total de morts à 724, selon les autorités. Le porte-parole du ministère invite les habitants à "annuler tous leurs voyages et rester chez eux".

 

 

Le ministre de l'Education nationale appelle les élèves à travailler. "Nous sommes prêts, l'ensemble des consignes est passé", a assuré Jean-Michel Blanquer sur franceinfo. "Il ne faut pas se considérer comme étant en vacances", a-t-il prévenu. Il assure que, "d'une manière ou d'une autre, il y aura une session du baccalauréat, à une date ou à une autre".

 

 

De nouvelles mesures en France. Edouard Philippe a annoncé samedi soir la fermeture à minuit de tous les lieux "non indispensables", tels les restaurants et bars, et invité les Français à réduire leurs déplacements au minimum nécessaire. En revanche, le premier tour des élections municipales est maintenu.

 

 

L'Espagne aussi se barricade. Quelques heures plus tard, le chef du gouvernement espagnol Pedro Sanchez a annoncé "l'interdiction de circuler dans les rues", sauf pour se soigner, se rendre au travail ou "acheter le pain". Le pays est le deuxième plus touché en Europe après l'Italie. Par ailleurs, le Premier ministre espagnol est en quarantaine, car son épouse Begoña Gomez a été infectée par le virus.

 

 

Trump pas contaminé. L'épidémie n'a, en revanche, pas atteint Donald Trump : le test que le président américain a fini par passer samedi, après plusieurs jours de réticences, s'est avéré négatif selon le médecin de la Maison Blanche.

 



15/03/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 50 autres membres