L'AIR DU TEMPS

L'AIR DU TEMPS

Franceinfo - le lundi 28 janvier 2019

 

Au Venezuela, "l'économie est à terre, les gens meurent de faim"

 

 

avatar
Nathanaël Charbonnier, édité par Adrien BossardfranceinfoRadio France

 

 

 

Alors que de nombreux Vénézuéliens fuient leur pays en direction de la Colombie, Jesùs Mendoza, lui, a décidé de rester. Cet ancien journaliste ne peut plus vivre de son métier et vend des tickets de bus pour s'en sortir

 

 

 

Ils sont, chaque mois, environ 100 000 à fuir leur pays. L'exode des Vénézuéliens vers la Colombie se poursuit, en même temps que la cacophonie politique. Depuis une semaine, le pays a deux présidents mais il n’a plus de quoi assurer les besoins élémentaires de ses citoyens. Nicolas Maduro, le président contesté, et Juan Guaido, le président autoproclamé, se disputent le pouvoir. Les habitants, eux, se battent pour vivre.

 

 

Tous racontent les mêmes histoires. La vie est devenue impossible au Venezuela. Le pays manque de tout, de nourriture, de médicaments, de produits de première necéssité. "L'économie est à terre", dénonce Jesùs Mendoza. Cet ancien journaliste ne peut plus vivre de son métier. Il vend des tickets de bus pour s'en sortir. "Le peuple vit dans la misère, il n'y a pas de travail, pas de médicaments. Les gens meurent de faim et meurent par manque de soins médicaux."

 

 

Juan Guaido, lui, c'est l'espoir, c'est une personne nouvelle en politique et je crois qu'il faut le soutenir.

Jesùs Mendoza

à franceinfo

 

 

Pour Jesùs Mendoza, les derniers présidents du pays sont responsables de cette situation. "Au Venezuela, tous les pouvoirs sont pris en otage, regrette-t-il. L'exécutif, le législatif, le judiciaire et même le militaire. Il y a aussi une manipulation des images, les médias sont censurés. Nicolas Maduro est apparu sur la télévision nationale pour un discours et, pendant qu'il parlait, une image avec une foule apparaissait à l'écran. Cette image, c'est du réchauffé. Elle datait de l'époque de Chávez. On les connaît ces images-là. Cette foule ne soutient pas Maduro, personne ne le soutient. Nicolas Maduro et Chávez ont trompé le peuple."

 



28/01/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 44 autres membres