L'AIR DU TEMPS

L'AIR DU TEMPS

Franceinfo - le mardi 10 juillet 2018

 

 

Thaïlande : les 12 enfants et leur entraîneur de foot ont été évacués de la grotte où ils étaient coincés depuis plus de deux semaines

 

 

Les enfants et leur entraîneur ont été extraits de la grotte, ont annoncé les commandos de la marine thaïlandaise sur Facebook

 

 

 

15449079.jpg

 


Une ambulance quitte la grotte de Tham Luang, au nord de la Thaïlande, le 10 juillet 2018. Douze enfants et leur entraîneur de foot sont restés coincés dans la cavité durant 18 jours, à cause de la montée des eaux. (YE AUNG THU / AFP)

 

 

 

Soulagement. Les douze enfants et leur jeune entraîneur de football coincés pendant 18 jours dans une grotte inondée du nord de la Thaïlande ont tous été évacués avec succès, ont annoncé les secouristes, mardi 10 juillet. "Les 12 Sangliers sauvages [du nom de l'équipe de football des enfants] et leur entraîneur ont été extraits de la grotte", ont annoncé les commandos de la marine thaïlandaise, au cœur de l'opération, sur leur page Facebook.

 

 

Les huit premiers enfants, sortis dimanche et lundi, ont été hospitalisés et sont "en bonne santé mentale", selon le responsable local du ministère de la Santé publique. Les enfants ont subi des examens radiologiques et des tests sanguins. Deux garçons qui présentaient des signes de pneumonie ont reçu des antibiotiques et sont dans un "état normal", a-t-il ajouté, précisant qu'ils resteraient tous en observation à l'hôpital pendant une semaine, dans un premier temps en quarantaine.

 

 

Des kilomètres de galeries souterraines

 

Les douze jeunes footballeurs, âgés de 11 à 16 ans, et leur entraîneur, s'étaient enfoncés dans les profondeurs de la grotte Tham Luang, et s'étaient retrouvés coincés par la montée de l'eau, le 23 juin 2018. Pendant plusieurs jours, les secouristes avaient repoussé la date du lancement de l'opération, préférant envoyer des plongeurs prendre soin des enfants sur leur bout de rocher, le temps d'essayer de faire baisser le niveau de l'eau.

 

 

Le parcours pour les sauver était en effet semé d'embûches. Situés à un kilomètre de profondeur, ils devaient remonter quatre kilomètres de galeries souterraines, parfois immergées, avec des obstacles de taille, le tout dans l'obscurité. Il a fallu trois jours et l'aide de plongeurs professionnels pour passer 1,7 km de boyaux étroits jusqu'au premier camp de base des sauveteurs, avec un passage de 80 centimètres de large et 40 de haut.

 



12/07/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres