L'AIR DU TEMPS

L'AIR DU TEMPS

Franceinfo - le mercredi 31 octobre 2018

 

 

INFOGRAPHIE. Vous vous chauffez au fioul domestique ? Découvrez l'évolution de son prix depuis 1985

 

 

 

En octobre 2018, le litre de fioul domestique s'est négocié en moyenne à 1,0115 euro, le plus haut prix jamais atteint depuis janvier 1985

 

 

 

16062055.jpg

 

 Des camions-citernes chargent du fioul domestique avant d'effectuer des livraisons aux particuliers qui se chauffent avec cette énergie. (Photo d'illustration) (MYCHELE DANIAU / AFP)

 

 

 

Il n'y a pas que les prix des carburants à la pompe qui flambent. A l'instar de l'essence et du diesel, le prix du fioul s'est lui aussi envolé. En octobre 2017, il fallait dépenser 1 490,80 euros pour remplir sa cuve de 2 000 litres de fioul. Un an plus tard, en octobre 2018, la note a atteint 2 023 euros, soit une augmentation de plus de 500 euros. En s'appuyant sur les données collectées par le ministère de la Transition écologique et solidaire, franceinfo a représenté l'évolution du prix de vente moyen mensuel TTC du litre de fioul domestique, pour des livraisons allant de 2 000 à 4 999 litres.

 

 

En janvier 1985, un litre de fioul domestique coûtait l'équivalent de 0,4528 euro. Trente-trois ans plus tard, en octobre 2018, il a atteint son plus haut prix, à 1,0115 euro. En tenant compte de l'inflation, au début de l'année 1985, le prix d'un plein de 2 000 litres revenait à 1 656 euros, soit 22% de moins qu'actuellement (2 021,20 euros en prix réel, c'est-à-dire corrigé de l'inflation).

 

 

fiulCapture.JPG

 

 

 

"C'est la double peine"

"Le prix du fioul, c'est du pétrole, du dollar et des impôtsla courbe est indexée sur celle du prix du pétrole, explique Philippe Chalmin, professeur d'histoire économique à l'université Paris-Dauphine. Le baril du pétrole Brent est à 80 dollars en moyenne pour le mois d'octobre, mais le dollar est extrêmement cher. C'est donc la double peine, on a un pétrole moyennement cher, mais un dollar très haut." C'est pour cette raison que le prix du fioul atteint un niveau record, équivalent à celui de juillet 2008 et de février et mars 2012.

 

 

Mais en 2008 et 2012, le dollar était faible. En revanche, le prix du baril du pétrole, lui, s'envolait. "Entre 1986 et 2000, le baril se négocie aux alentours de 10 dollars, estime Jean-Pierre Favennec, professeur à l'Ecole nationale supérieure du pétrole et des moteurs, puis entre 2000 et 2008, il est passé de 10 dollars pour monter jusqu'à 130 dollars au mois de juillet".

 

 

 

Des prix en hausse, mais un poids plus faible

Si le prix du fioul a augmenté en plus de 30 ans, paradoxalement son poids dans les dépenses des ménages a diminué par rapport à 1985. A cette époque, "un litre de fioul représentait 12% du smic horaire", explique Charles-Henri Colombier, directeur du pôle Conjoncture et perspectives chez Rexecode. En 2018, il n'en représente que 10%. 

 

 

"Cela traduit le fait que les ménages ont connu des gains de pouvoir d'achat depuis 1985, mais aussi que le smic a été relevé significativement", éclaire-t-il. Dans les dix années qui ont suivi, ce rapport chute, pour s'établir à 5,4% en 1995. Depuis, le chiffre est reparti à la hausse. En 2015, un litre de fioul coûtait 7,5% du smic horaire. Et l'économiste de conclure : "Le pouvoir d'achat actuel sur le fioul est meilleur qu'en 1985, mais nettement dégradé par rapport à la norme des 20 dernières années."

 



12/11/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 40 autres membres