L'AIR DU TEMPS

L'AIR DU TEMPS

Franceinfo - le vendredi 27 septembre 2019

 

 

Incendie de l'usine Lubrizol à Rouen : "Toutes les écoles rouvriront lundi après avoir été nettoyées", assure le préfet

 

 

 

Le feu s'est déclaré à 2h40, dans la nuit de mercredi à jeudi, dans cette usine classée Seveso qui fabrique des additifs pour lubrifiants

 

 

 

Ce qu'il faut savoir

 

 

L'incendie était spectaculaire. Une partie de l'usine Lubrizol de Rouen, classée Seveso, a brûlé jeudi 26 septembre, sans faire de victime. Le feu a été maîtrisé et les habitants les plus proches du site ont pu regagner en soirée leur domicile, ont annoncé les autorités.

 

 

Le feu éteint. Alors que l'incendie est éteint, les pompiers continuent d'intervenir car "il peut y avoir des points de combustion sous-jacents", précise Pierre-André Durand, le préfet de Seine-Maritime.

 

 

"Pas de toxicité". "Les suies contiennent les mêmes substances que la fumée noire, donc pas de toxicité aiguë", assurent la préfecture de la Seine-Maritime et les pompiers du département. "Nos appareils de mesures n'ont pas détecté de substances toxiques, car les quantités mesurées sont infinitésimales. Notre but est de rassurer et nous publierons les résultats des analyses", ajoutent-ils.

 

 

Les habitants rentrés chez eux. Les personnes résidant à proximité de l'usine pouvaient "dès [jeudi] soir regagner leurs appartements", a indiqué le préfet de Normandie. Par ailleurs, a-t-il dit, "il est toujours conseillé aux personnes fragiles de ces communes de rester chez elles jusqu'à vendredi soir".

 

 

Les établissements scolaires rouvriront lundi. Les crèches, écoles, collèges et lycées resteront fermées ce vendredi, ainsi que les Ehpad. Ils "rouvriront lundi après avoir été nettoyés", a assuré le préfet de Seine-Maritime, Pierre-André Durand, vendredi sur BFMTV. Des barrages anti-pollution ont été mis en place sur la Seine pour prévenir une éventuelle pollution. "Il n'est pas impossible que l'on relève quelques traces de pollution avec l'effet des marées. Les produits sont tous en surface et ils seront aisément récupérables lorsqu'il s'agira de traiter toute cette zone", a ajouté le préfet de Seine-Maritime.

 



27/09/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 45 autres membres