L'AIR DU TEMPS

L'AIR DU TEMPS

Franceinfo - le vendredi 29 mars 2019

 

 

Brexit, suite et (bientôt) fin ? On a tenté de lister les dates cruciales à retenir… pour l'instant

 

 

avatar
franceinfoFrance Télévisions

 

 

 

 

Vous pensiez que le processus de sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, amorcé par référendum le 23 juin 2016, touchait bientôt à sa fin ? Sachez que nous en avons peut-être jusqu'à fin 2022

 

 

 

17290071.jpg

 

 Un partisan du Brexit, devant Westminster, à Londres, jeudi 28 mars 2019.  (TOLGA AKMEN / AFP)

 

 

 

Vendredi 29 mars, le Royaume-Uni quitte officiellement l'Union européenne… Attendez, attendez, pas si vite ! Comment ça ? Pardon. Allez, on reprend. Vendredi 29 mars, les députés britanniques discutent finalement pour une énième fois du projet d'accord négocié par Theresa May sur la sortie du Royaume-Uni de l'UE. Eh oui, difficile de se retrouver dans le calendrier du Brexit. Entre les délais incompressibles compressés, les reports reportés et les discussions discutées, le divorce ne se déroule pas sans heurts. Afin d'y voir un peu plus clair, franceinfo tente de lister les dates qui comptent (et celles qui pourraient compter).

 

 

 

Vendredi 29 mars : un nouveau débat se tient au Parlement

Avant que l'UE n'accorde une courte extension au Royaume-Uni pour permettre aux députés de valider un accord sur le Brexit, le 29 mars devait marquer la date officielle du Brexit. La Première ministre Theresa May a tenté à deux reprises de faire voter par les parlementaires britanniques l'accord qu'elle a négocié avec Bruxelles, le 15 janvier puis le 12 mars. Les deux fois, les députés l'ont rejeté (432 voix contre 202, puis 391 voix contre 242).

Vendredi 29 mars, de nouvelles discussions se tiennent à la Chambre des communes. Dans la journée, les députés voteront pour ou contre l'accord de retrait, soit la partie du texte négocié entre Bruxelles et Londres entérinant le départ du Royaume Uni. Contrairement au deux premières fois, les députés ne se prononceront pas sur la seconde partie du texte, laquelle comprend la déclaration politique (régissant les relations futures entre l'UE et le Royaume-Uni). 

Lundi 1er avril : les députés organisent de nouveaux votes indicatifs

Mercredi 27 mars, les députés ont repris le contrôle temporaire du processus de Brexit en se prononçant sur huit scénarios alternatifs. Aucune de ces options n'a obtenu de majorité, même si certaines ont rallié plus de voix que l'accord de retrait négocié par Theresa May. Les députés devraient procéder à de nouveaux votes indicatifs lundi 1er avril, après avoir affiné les options proposées dans le but de garantir une majorité à l'une de ces options. Mais attention : il s'agit toujours d'un vote indicatif dont le caractère n'est pas contraignant.

 

 

 

Jeudi 4 avril : les parlementaires prennent une semaine de vacances 

Oui, ça tombe plutôt mal. Normalement, le Parlement devrait se mettre en pause pour une semaine à partir du 4 avril. Etant donné que le destin du pays n'est toujours pas tranché, il se pourrait cependant que la ministre chargée des Relations avec la Chambre des communes, Andrea Leadsom, annonce un report de ces vacances.

 

 

 

Mercredi 10 et/ou jeudi 11 avril : un sommet européen en urgence ?

Selon la presse britannique, un nouveau sommet européen pourrait se tenir en urgence, juste avant la date limite proposée à Theresa May, pour demander une nouvelle extension de l'article 50 (qui régit la sortie du Royaume-Uni de l'UE). Les responsables européens seraient en train de préparer ce sommet pour le mercredi 10 ou le jeudi 11 avril.

 

 

La Première ministre britannique y disposerait d'une toute dernière chance de demander un report. Si elle décidait de ne pas demander d'extension de l'article 50, les 27 se retrouveraient quand même afin de discuter de leur préparation à une sortie de l'UE sans accord. Sortie prévue… pour le lendemain. 

 

 

 

Vendredi 12 avril : en cas de "no deal", le Royaume-Uni quitte l'Union européenne

Si l'accord de sortie de l'UE présenté par l'exécutif n'est pas validé par le Parlement britannique et qu'aucun report long – en vue de préparer un scénario alternatif – n'est demandé à Bruxelles, le Royaume-Uni sortira officiellement de l'UE le 12 avril. Il n'y aura aucune période de transition. 

 

 

 

Samedi 13 avril : en cas de report du Brexit, Londres lance la campagne des européennes

L'Union européenne n'a pas demandé au Royaume-Uni de se décider avant le 12 avril par hasard. En effet, après cette date, il sera trop tard pour que le Royaume-Uni annonce sa participation aux élections européennes, dont le scrutin se tiendra à partir du 23 mai. En cas de report de la date du Brexit, le Royaume-Uni devra donc lancer le 13 avril sa campagne pour les européennes.

 

 

 

Mercredi 22 mai : en cas d'accord, le Royaume-Uni quitte l'UE en douceur

Si l'accord négocié par Theresa May est voté à la Chambre des communes, le 22 mai marque le départ du Royaume-Uni de l'Union européenne et le début de la période de transition prévue par le texte.

 

 

 

Jeudi 23 mai : Theresa May démissionne

La Première ministre britannique a annoncé, mercredi, qu'elle démissionnerait avant la prochaine étape de négociation sur le Brexit, soit une fois que le Royaume-Uni aura quitté l'Union européenne. A condition, bien sûr, que son accord de retrait soit approuvé par la Chambre des communes.

 

 

 

Jeudi 31 décembre 2020 : fin de la période de transition en cas d'accord

Dans le cas où les députés approuveraient le texte de Theresa May, cette date marquerait la fin d'une longue et tortueuse sortie de l'Union européenne pour le Royaume-Uni, entamée par le vote surprise de juin 2016. Cette période de transition doit permettre aux deux parties de régler les conditions définitives de leur divorce, et notamment d'organiser leurs futures relations commerciales. 

 

 

 

Samedi 31 décembre 2022 : fin alternative de la période de transition ?

La période de transition pourrait elle aussi être prolongée une fois, pour une durée maximum de deux ans. Dans ce scénario, le Royaume-Uni quitterait donc définitivement l'Union européenne le 31 décembre 2022. A moins que la fonte des glaciers n'ait fait disparaître le continent européen entre-temps…

 



29/03/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 45 autres membres