L'AIR DU TEMPS

L'AIR DU TEMPS

le Progrès du dimanche 13 août 2017

 

 
 
    L'EUROPE TENTE DE FAIRE FACE AUX FANTÔMES DU FASCISME

 

 

 

APRÈS UN MUSÉE EN ALLEMAGNE, DEUX PROJETS SONT EN COURS EN ITALIE ET EN ESPAGNE

 

 

Le fascisme, c'est le grand tabou de l'histoire du XXe siècle en Europe, où trois pays, l'Allemagne, l'Italie et l'Espagne, doivent composer avec ce lourd passé. Faut-il le laisser dans les oubliettes de l'histoire ou au contraire l'affronter pour mieux s'en prémunir ? Autrement dit troquer un tourisme de propagande pour un tourisme de connaissances.

 

 

Personne en tous cas, n'avait osé briser le tabou jusqu'à ce que Munich, en Allemagne, inaugure son musée du nazisme en 2015. L'an dernier, en Italie, le maire de Predappio, ville natale de Mussolini, a jeté un pavé dans la mare en relançant l'idée, afin de ne pas laisser la voie libre aux nostalgiques du Duce. En Espagne, c'est plus compliqué puisque le franquisme n'est pas interdit et ses fidèles veulent profiter de l'obligation qui est faite d'ouvrir la villa de vacances de Franco au public, pour montrer un musée dédié à sa gloire. La polémique enfle.

 

 

► Franco au coeur de la polémique en Espagne

 

► Le centre de documentation du nazisme ouvert malgré les oppositions à Munich

 

► En Italie, le projet de musée accueilli avec sceptiscisme

 



16/08/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 28 autres membres