L'AIR DU TEMPS

L'AIR DU TEMPS

SOUS-SOL - géologie

Encore une facette de notre terre à découvrir, sa face cachée : son sous-sol qui lui aussi est riche et recèle parfois de trésors... Mais qui peut être aussi violent : volcans, séismes.... Encore de belles découvertes.


le Progrès du jeudi 2 mars 2017

 

 

 

SOCIÉTÉ - SALON À PARIS. LE TATOUAGE SE DÉMOCRATISE

 

 

 

Mondial du tatouage est organisé les 3,4 et 5 mars à la Grande Halle de la Villette, à Paris

 

 

 

Tatoueur depuis 23 ans et directeur de la publication Tatouage magazine, Mikael de Poissy revient sur l'évolution de la pratique, qui continue de se démocratiser en France.

 

 

 

Comment le tatouage a évolué ?

 

Ce n'est plus le même métier qu'à mes débuts. Au départ, comme j'étais le seul dans mon coin, je faisais de tout. Avec l'expérience, j'ai pu acquérir mon propre style, sur les motifs médiévaux et les vitraux. Cela m'a permis de me spécialiser. Et je ne suis pas le seul. Car s'il faut toujous des salons pour se faire tatouer des petits coeurs ou le prénom des ses enfants, les artistes tatoueurs avec un style fort permettent de faire évoluer notre métier.

 

 

 

Avoir un style fort est indispensable ?

 

Oui, car de plus en plus de personnes sont capables de traverser le monde entier pour se faire tatouer par une personne en particulier. j'ai des clients qui viennent des États-Unis, qui m'ont connu sur internet, et qui viennent dans mon salon à Poissy.

 

 

 

mondial-du-tatouage-2016-3.jpg

 

 

 

La clientèle a donc changé ?

 

Mes clients, oui. Ceux que je tatoue viennent pour des gros tatouages. Je peux travailler sur un dessin durant 50 heures, sur une dizaine de séances. Ce sont certes des connaisseurs, mais qui viennent de toutes les couches de la population, qui ont vécu la démocratisation du tatouage dans les années 90. Et puis, de plus en plus de femmes, comme partout dans le milieu.

 

 

 

La technique de tatouage a également évolué ?

 

On a fait un grand bon en avant il y a 5 ans, avec l'apparition de matériel sous vide jetable, comme dans les hôpitaux. L'hygiène est hyper-importante, et quand les clients voient qu'on utilise des outils à usage unique, ouverts devant eux, ça les rassure. Recueilli par Thibault Liessi


04/03/2017
0 Poster un commentaire

le Progrès du vendredi 20 janvier 2017

 

 

 

ITALIE - UNE TRENTAINE DE DISPARUES - UNE AVALANCHE ENGLOUTIT UN HÔTEL

 

 

Trois corps ont été retirés des décombres de l'hôtel enseveli sous des tonnes de neige. Les sauveteurs craignent un bilan très lourd. L'avalanche pourrait avoir été déclenchée par une secousse sismique dans cette région traumatisée par neuf tremblements de terre en six mois.

 

 

Une trentaine de personnes étaient toujours portées disparues hier soir, plus de 24 heures après l'avalanche qui a enseveli un hôtel de montagne à Farindola dans le massif des Abruzzes, au centre de l'Italie. La coulée de neige s'est produite mercredi en fin d'après-midi mais les secours sont parvenus sur place que dans la nuit à cause des difficultés d'accès. Les sauveteurs ont mis plusieurs heures à ski sous des bourrasques de neige pour atteindre les lieux de la catastrophe. Les hélicoptères n'ont pu décoller qu'au lever du jour.

 

 

 

en-images-avalanche-en-italie-aucun-signe-de-vie-dans-l-hotel.jpg


21/01/2017
0 Poster un commentaire

le Progrès jeudi 19 janvier 2017

 

 

 

ITALIE - SÉRIE DE SÉISMES AU CENTRE

 

 

Quatre secousses principales dont une de magnitude 5,7 et plus de 200 répliques ont frappé hier le centre de l'Italie. Ces séismes ont été nettement ressentis à Rome et dans une grande partie de la péninsule. Une personne a été retrouvée morte sous les décombres d'un bâtiment de la province de Teramo.

 


20/01/2017
0 Poster un commentaire

la Tribune du vendredi 30 décembre 2016

 

 

 

CATASTROPHE NATURELLE

 

 

En 2016, la France n'a pas été à l'abri des secousses

 

 

En France, les Antilles sont les plus touchées par les tremblements de terre. Mais chaque jour en métropole, plusieurs secousses sont recensées. Hier, par exemple la terre a tremblé à Saint-Jean-de-Maurienne (Savoie) deux fois, et à Ajaccio (Corse).

 

 

Le BCSF (Bureau central sismologique français) considère qu'un séisme est "notable" s'il peut être ressenti par les habitants, c'est-à-dire si la puissance est de 2 ou plus sur l'échelle de Richter. Une trentaine de secousses notables ont donc été enregistrées en France en 2016. Le plus important est celui de Dole dans le Jura, avec une magnitude de 4,1, le 3 décembre dernier. Il n'a fait aucun dégât. Mi-décembre, la Bretagne a été secouée par plusieurs séismes, de magnitude 3,9 pour le plus puissant, sans dommage.

 

 

Les zones à forte sismicité en France se concentrent le long des Pyrénées et sur toute la partie Est, de l'Alsace à Nice. Dans ces régions, ainsi que sur l'île d'Oléron et en Bretagne, les constructions et les plans d'urbanisme sont adaptés au risque sismique.

 

 

 

13 C'est le nombre de séismes notables (plus de 2 de magnitude) enregistrés en France pour la seule première semaine de décembre, dont cinq à Dole (Jura), un près d'Oyonnax (Ain), un à quelques kilomètres de Schwäbisch Gmünd près de la frontière franco-allemande.

 

 

 

"En France, le dernier séisme aussi important qu'en Italie remonte à 1909. Donc cela peu se reproduire". Jérôme Van der Woerd, sismologue au CNRS de Strasbourg

 

 

 

 

statemap.jpg

 

 

 

Le "Big One" hantise de la californie

 

Sur la côte sud-ouest des États-Unis, en Californie notamment, la crainte du "Big one" refait surface, notamment depuis le mois d'octobre. Cette zone sismique est l'une des plus actives au monde, avec le Japon. En cause : la faille de San Andeas, une profonde entaille de 1 300 km de long, née de la rencontre entre les plaques tectoniques de l'Amérique et du Pacifique. C'est la plus grande faille de la planète.

 

 

Fin septembre, en l'espace d'une journée, 200 mini-séismes ont été enregistrés dans cette zone. Les experts redoutaient le signe d'une rupture de la faille. Cela provoquerait un glissement des plaques d'environ 5 mètres, soit un très puissant tremblement de terre, d'environ 8,5 sur l'échelle de Richter. L'alerte a été levée depuis, mais le risque est passé d'une chance sur 10 000 à une sur 500. En effet, les mini-secousses accentuent l'instabilité des plaques.

 

 

L'événement a ravivé des blessures profondes chez les Californiens, en particulier celle de 1906. Le 18 avril, un séisme de 7,8 sur l'échelle de Richter avait causé la mort de 3 000 personnes, soit 1 % de la population de San Francisco à l'époque. Le sous-sol a tremblé pendant 45 secondes, détruisant 28 000 bâtiment de la ville et déclenchant de nombreux incendies.

 

 

C'est le plus fort tremblement de terre causé par la fameuse faille de San Andreas. Pour se faire une idée, l'énergie de ce séisme correspond à 2 000 bombes "Little boy", celle qui a été lancée sur Hiroshima.

 


30/12/2016
0 Poster un commentaire

le Progrès du lundi 26 décembre 2016

 

 

 

CATASTROPHE NATURELLE - UN PUISSANT TYPHON REDOUTÉ AUX PHILIPPINES

 

 

Des dizaines de milliers de Philippins ont été évacués des régions côtières, alors qu'un puissant typhon, Nock-Ten, a touché terre hier soir dans l'est du pays. L'oeil du typhon est arrivé sur l'île de Catanduanes, dans la région de Bicol, avec des rafales de vents atteignant 235km/h. La tempête devrait affecter au total une zone où vivent près de 42 millions d'habitants, dont la capitale Manille.

 

 

Chaque année, le pays et ses 100 millions d'habitants sont balayés par une vingtaine de grosses tempêtes ou typhons, entre juin et octobre.

 

 

Par ailleurs, un puissant séisme de magnitude 7,6 a frappé hier le sud du Chili. Aucune victime ne serait heureusement à déplorer.

 

 

 

carte-philippines.gif


27/12/2016
0 Poster un commentaire

le Progrès du dimanche 18 décembre 2016

 

 

 

PAPOUASIE-NOUVELLE-GUINÉE - FORT SÉISME, PAS DE TSUNAMI

 

 

Un séisme de magnitude 7,9 sur l'échelle de Richter, a secoué hier le large de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, dans l'océan Pacifique. Une alerte au tsunami a été lancée dans la pays, mais elle a été rapidement levée.

 

 

un-seisme-de-magnitude-7-9-frappe-au-large-de-la-papouasie.jpg


19/12/2016
0 Poster un commentaire

le Progrès du jeudi 8 décembre 2016

 

 

 

INDONÉSIE - DES DIZAINES DE MORTS. SÉISME MEURTRIER À SUMATRA

 

 

Au moins 97 personnes ont péri après un fort tremblement de terre, hier, dans la province indonésienne d'Aceh (ouest), à la pointe nord de Sumatra. Celle qui avait subi le tsunami en décembre 2004.

 

 

Le séisme de magnitude 6,5 s'est produit à l'aube, à une faible profondeur, au moment où des habitants de cette région majoritairement musulmane se préparaient pour la prière du matin. Des mosquées et des échoppes se sont effondrées dans la petite ville de Meureudu, proche de l'épicentre. Des habitants ont fui leurs maisons mais d'autres ont été surpris en plein sommeil.

 

 

indonesie-un-seisme-secoue-le-nord-de-l-ile-de-sumatra.jpg

 

 

 

Pas d'alerte au tsunami

 

Hier, plus d'un millier de soldats et près de 900 policiers ont été déployés dans les zones les plus touchées pour ériger des refuges temporaires. Nombre d'habitants se retrouvent en effet sans toit et ont besoin d'eau et de nourriture.

 

 

Aucune alerte au tsunami n'a été déclenchée à Aceh, une région au bord de l'océan Indien qui avait été dévastée en 2004 par un violent séisme sous-marin. Il avait provoqué un gigantesque tsunami et fait plus de 170 000 morts en Indonésie et des dizaines de milliers d'autres dans plusieurs autres pays de l'océan Indien. En juin, un tremblement de terre également de magnitude 6,5 avait frappé l'ouest de Sumatra, détruisant des dizaines de bâtiments et blessant huit personnes.

 

 

L'Indonésie est située sur la "ceinture de feu" du Pacifique, où la collision de plaques tectoniques cause de fréquents séismes et une importante activité volcanique.

 


09/12/2016
0 Poster un commentaire

le Progrès du dimanche 4 décembre 2016

 

 

 

FRANCHE-COMTÉ - SÉISME DE 3,8 DANS LE JURA

 

 

La terre a tremblé hier matin, à 10 h 01, dans la région de Dole, dans le Jura. Selon le réseau national de surveillance sismique (RéNass), le séisme a été d'une magnitude de 3,8 sur l'échelle de Richter. Il n'a pas fait de dégât.

 


04/12/2016
0 Poster un commentaire

le Progrès du samedi 26 novembre 2016

 

 

 

CHINE - SÉISME DE MAGNITUDE 6,5

 

 

Un tremblement de terre d'une magnitude 6,5 a frappé hier soir la région du Xinjiang. Le séisme s'est produit dans une zone reculée et montagneuse. La probabilité de victimes et de dégâts est faible.

 

 


29/11/2016
0 Poster un commentaire

le Progrès du mardi 22 novembre 2016

 

 

 

JAPON - RISQUE DE TSUNAMI AU LARGE DE FUKUSHIMA

 

 

Un fort tremblement de terre de magnitude 6,9 a été ressenti ce mardi matin dans le nord-est du Japon. L'alerte au tsunami est déclarée à Fukushima, selon l'Agence météorologique nationale. La secousse s'est produite à 5 h 59 (22 heures en France), avec un risque de raz-de-marée pouvant entraîner des vagues de trois mètres de haut par endroits, dont le long de la côte de Fukushima, a précisé l'agence. La secousse s'est produite à une profondeur de 10km, selon Japan Meteorolgical Agency.

 

 

 

Le tremblement de terre a été vivement ressenti dans un large périmètre de l'île principale de Honshu, dont Tokyo, réveillant des millions d'habitants de la région qui avait déjà été dévastée par un énorme tsunami en mars 2011.

 

 

Les opérateurs des centrales nucléaires ont déclaré observer les données dans leurs installations, dont les centrales de Fukushima Faiichi, accidentée, et Fukushima Daini. Ils ont fait savoir, selon la chaîne publique NHK, qu'aucune anomalie nouvelle n'avait pour l'heure été relevée, mais toutes les centrales de la région ont été arrêtées et la population proche des installation nucléaires seraient en cours d'évacuation.

 


24/11/2016
0 Poster un commentaire

le Progrès du lundi 14 novembre 2016

 

 

 

NOUVELLE-ZÉLANDE - PUISSANT SÉISME ET TSUNAMI MEURTRIER

 

 

Au moins deux morts. C'était le bilan provisoire, hier soir, du séisme de magnitude 7,8 qui secoué la Nouvelle-Zélande et provoqué un tsunami. Largement ressentie sur l'ensemble du territoire néo-zélandais, la principale secousse, suivie d'une série de fortes répliques, est survenue lundi vers minuit (heure locale). Son épicentre a été localisé à 23 km de profondeur et à environ 90 kilomètres au nord de Christchurch, ville dans laquelle un séisme de magnitude 6,3 avait fait 185 morts en février 2011, selon l'Institut de géologie américain (USGS).

 

 

 

2486533_567_visactu-seisme-de-magnitude-7-1-en-nouvelle-zelande-156e6b3158b_800x534p.jpg

 

 

 

Des vagues de cinq mètres

 

Des bâtiments ont été endommagés dans la petite localité rurale de Cheviot, près de l'épicentre, lui-même situé non loin du village de montagne touristique de Hanmer.

 

 

Dans de nombreuses régions, outre des dégâts matériels occasionnés à des habitations, es routes ont été coupées, la circulation de trains et la navigation de ferries interrompues et des pannes de courant et de téléphone constatées. De premières vagues, certaines de deux mètres de haut, consécutives à ce choc tellurique ont touché le littoral, a déclaré le ministère de la Défense civile, avertissant dans un bulletin spécial que d'autres, susceptibles d'atteindre cinq mètre cinq mètres, pouvaient suivre.

 


18/11/2016
0 Poster un commentaire

le Progrès du vendredi 11 novembre 2016

 

 

 

SÉISME - MAGNITUDE 4,1. ALPES : 25 SECOUSSES EN 24 HEURES

 

 

"Vers 3 h45 ce matin, il y a eu une secousse qui m'a réveillé. J'ai senti mon lit bouger. Au début, j'ai pensé qu'il était cassé avant de comprendre que c'était un séisme. Je n'ai pas eu peur jusqu'à la réplique tout de suite après. Cela m'a quand même fait penser à sortir de chez moi, car étant en bâtiment, j'ai eu peur que tout s'écroule sur moi". Cet habitant de Tallard (Hautes-Alpes) a eu une belle frayeur dans la nuit de mercredi à jeudi, comme de nombreux habitants.

 

 

Deux secousses d'intensité 3,5 puis 4,1 se sont produites, réveillant de nombreux habitants dans un rayon de 30 kilomètres autour de l'épicentre. Celui-ci se situait dans le massif des Monges, près de la Motte-du-Caire (Alpes-de-Haute-Provence). Ces deux séismes sont les plus importants d'une série de secousses assez inhabituelle dans ce secteur géographique. En une journée, la Terre a tremblé 25 fois.

 

 

Selon Sophie Lambotte, sismologue au Réseau national de surveillance sismique, ce phénomène pourrait être dû à un ajustement de la chaîne de montagnes, plutôt qu'à un rapprochement des plaques tectoniques.

 


12/11/2016
0 Poster un commentaire

le Progrès du mercredi 2 novembre 2016

 

 

 

ITALIE - UNE MONTAGNE TRANCHÉE EN DEUX

 

 

Le séisme de magnitude 6,5, qui a frappé le centre de l'Italie dimanche, a changé le paysage. En témoigne cette image montrant une large fissure trancher dans la largeur le mont Porche, près de Castelluccio, situé à seulement six kilomètres de l'épicentre du séisme.

 

 

photo-afp-1478020540.jpg


02/11/2016
0 Poster un commentaire