L'AIR DU TEMPS

L'AIR DU TEMPS

SOUS-SOL - géologie

Encore une facette de notre terre à découvrir, sa face cachée : son sous-sol qui lui aussi est riche et recèle parfois de trésors... Mais qui peut être aussi violent : volcans, séismes.... Encore de belles découvertes.


Franceinfo - le lundi 13 novembre 2017

 

 

Un violent séisme fait au moins 344 morts en Iran et en Irak

D'une magnitude de 7,3 sur l'échelle de Richter, le séisme a frappé une zone montagneuse aux confins des deux pays

 

 

Au moins 344 personnes ont été tuées et plusieurs milliers de blessés dans un tremblement de terre de magnitude 7,3 qui a frappé, dimanche 12 novembre, le nord-est de l'Irak et des régions frontalières en Iran et en Turquie. En Iran, le bilan des victimes n'a cessé d'augmenter au fil des heures. Selon la cellule de crise, citée par la télévision d'Etat iranienne, on dénombrait 336 morts et 3 950 blessés. A cela s'ajoutent huit morts et 321 blessés côté irakien, selon des chiffres encore provisoires.

 

 

Selon l'Institut géologique américain (USGS), la secousse a été enregistrée à une profondeur de 25 kilomètres à une trentaine de kilomètres au sud-ouest de la ville d'Halabja, dans une zone montagneuse de la province irakienne de Souleimaniyeh. Elle a eu lieu à 19h18, heure de Paris, et a également été ressentie en Iran ainsi qu'en Turquie où ni dégâts ni victimes n'ont été enregistrés, selon les autorités.

 

 

13713884.jpg

 

De nombreuses répliques

 

La secousse a été ressentie pendant une vingtaine de secondes à Bagdad et parfois pendant des durées plus longues dans les autres provinces d'Irak, qui ont toutes été touchées, ont témoigné des journalistes de l'AFP. Selon le site internet de l'Institut de géophysique de l'université de Téhéran, le séisme a été suivi de nombreuses autres secousses pendant la nuit, dont au moins trois supérieures à 4,3 sur l'échelle de Richter.

 

 

Côté iranien, la ville la plus touchée est Sarpol-e Zahab, avec 142 morts. La ville d'Islamabad et le poste-frontière de Qasr-e Shirin, tous deux également dans la province de Kermanshah ont aussi été touchés. "Nous sommes en train d'installer trois camps d'urgence" dans cette zone, a déclaré à la télévision d'Etat le gouverneur adjoint de Kermanshah.

 

 

Une région régulièrement touchée par les séismes

 

D'après l'agence officielle Irna, une trentaine d'équipes de secouristes du Croissant-Rouge iranien ont été envoyées dans l'ouest de l'Iran. Interrogé par la télévision d'Etat, Pir Hossein Koolivand, le chef du Service national d'urgence, a déclaré qu'il était "difficile d'envoyer des équipes de secours dans (certains) villages car les routes ont été coupées (à cause de) glissements de terrains".

 

 

En décembre 2003, un séisme avait anéanti la ville historique de Bam en Iran, dans la province de Kerman (sud-est). Au moins 31 000 personnes avaient été tuées. En avril 2013, l'Iran avait subi à quelques jours d'intervalle deux séismes de magnitude 6,4 puis 7,7, la plus forte secousse depuis 1957 dans ce pays. Ils avaient fait une quarantaine de morts en Iran et autant au Pakistan voisin. En juin 1990, un séisme d'une magnitude de 7,4 en Iran près de la mer Caspienne (Nord) avait fait 40 000 morts, plus de 300 000 blessés et 500 000 sans-abri.

 


14/11/2017
0 Poster un commentaire

Mardi 19 septembre 2017

 

 
 
   SÉISME AU MEXIQUE

 

 

 

 

  • Un séisme de magnitude 7,1 a touché le Mexique mardi. Au moins 225 morts dont 21 enfant

 

  • Mardi matin, les autorités avaient organisé un exercice de simulation à destination de la population.

 

  • Cette catastrophe survient 32 ans jour pour jour après le puissant tremblement de terre de 1985 qui avait fait plus de 10.000 morts.

 

 

 

violent-seisme-au-mexique-au-moins-217-morts-dont-des-dizaines-d-enfants.jpg
 

 

 


20/09/2017
0 Poster un commentaire

le Progrès du mardi 22 août 2017

 

 
 
    ITALIE - SÉISME MORTEL DANS L'ILE D'ISCHIA

 

 

 

La terre a tremblé à Ischia hier soir, entraînant plusieurs dégâts dans les communes de cette île italienne, située en face de Naples. Le séisme s'est produit à 20 h 57, selon l'Institut national de géophysique et de vulcanologie (ING) italien, qui évoque une magnitude locale de 3,6 et situe l'épicentre à 10 km de profondeur une femme est morte, heurtée par des débris, au moins 25 personnes ont été blessées et dix autres portées disparues, selon un premier bilan de la police et des gendarmes.

 

 

Screen-Shot-2017-08-23-at-14.24.11.jpg


25/08/2017
0 Poster un commentaire

le Progrès du lundi 14 août 2017

 

 
 
    INDONÉSIE - PUISSANT SÉISME À SUMATRA

 

 

 

Un fort séisme de magnitude 6,4 a touché hier l'île indonésienne de Sumatra, mais le risque de tsunami a été écarté. Le tremblement de terre est survenu à 73 km à l'ouest de Bengkulu, ville située sur la côte sud-ouest de l'île.

 

 

IMG_3737.JPG


17/08/2017
0 Poster un commentaire

le Progrès du jeudi 10 août 2017

 

 
 
    CHINE - CATASTROPHE. UN TREMBLEMENT DE TERRE MEURTRIER

 

 

 

Au lendemain du séisme qui a frappé la province de Sichuan, dans le sud-ouest de la Chine, le bilan s'élevait, selon les autorités, à 19 morts et 247 blessés dont 40 grièvement. Un Français âgé de 18 ans figure parmi les touristes blessés. Plus de 1 600 habitations ont été endommagées.

 

 

 

1545924_778_info-chine_800x623p.jpg

 

 

 

Près de 60 000 personnes évacuées

 

Le tremblement de terre, d'une magnitude de 6,5 est survenu dans une zone en haute altitude et difficile d'accès du plateau tibétain, où se trouve la réserve de Jiuzhaigou - l'un des parcs naturels les plus réputés du pays. L'isolement et les nombreuses répliques - dont la plus violente a atteint une magnitude de 4,8 -, compliquent la tâche des centaines de soldats et secouristes mobilisés pour évacuer les rescapés.

 

 

Près de 60 000 personnes, dont une grande majorité de touristes, ont déjà été transportées hors de la zone affectée par la secousse, transportées à l'aide de quelque 8 000 véhicules. Mais l'exode est difficile, embouteillé et compliqué par les chutes de rochers dévalant sur les routes de montagne sinueuses. Le paysage paradisiaque de la vallée, classée au patrimoine mondial de l'Unesco, a, lui, payé un lourd tribu : lacs vidés de leurs eaux, pans de forêts balafrées par des glissements de terrain, cascades cristallines transformées en boue brunâtre.

 


13/08/2017
0 Poster un commentaire

le Progrès du samedi 22 juillet 2017

 

 
 
    GRÈCE/TURQUIE - EN PLEINE SAISON TOURISTIQUE. UN SÉISME MEURTRIER
       FRAPPE L'ÎLE TOURISTIQUE DE KOS

 

 

 

Un séisme d'une force de 6 à 6,7 a frappé dans la nuit de jeudi à vendredi l'ile grecque de Kos et la station balnéaire turque de Bodrum. Il y a eu au moins 2 morts et es centaines de blessés.

 

 

Cette région très touristique du bassin méditerranéen est souvent secouée, mais un séisme d'une telle force est bien plus rare. Dans la nuit de jeudi à vendredi, un tremblement de terre d'une magnitude de 6 à 6,7 est survenu à 1 h 31 entre l'île grecque de Kos et la station balnéaire turque de Bodrum.

 

 

L'épicentre du séisme, qualifié de "très fort", se trouvait à 10 kilomètres au sud-est de Bodrum et à 16,2 kilomètres à l'est de Kos selon l'institut géologique américain (USGS) et l'Observatoire d'Athènes.

 

 

La secousse a fait deux morts sur l'île de Kos, un Suédois et un Turc. Selon la police, les victimes étaient âgées respectivement de 22 et 39 ans. Les deux touristes circulaient dans le centre-ville, encore très animé malgré l'heure tardive, et ont été tuées par l'effondrement d'un bar ou par des pierres d'autres vieux bâtiments avoisinants qui ont subi d'importants dégâts. En tout, 120 personnes ont été blessées à Kos.

 

 

L'île de Kos est habituellement très fréquentée par les jeunes touriste. La capacité des infrastructures touristiques s'élève à 100 000 lits et plus de 85 % sont actuellement réservés. Après le séisme, de nombreuses personnes se pressaient à l'aéroport, désireuses de quitter l'île. D'abord fermé pour évaluer les dégâts, l'aéroport a rouvert dans la matinée.

 

 

 

turquie-seisme-de-magnitude-6-7-pres-de-bodrum-et-petit-tsunami.jpg

 

 

 

En Turquie, 358 blessés dans la ville de Bodrum

 

Le porte-parole du gouvernement grec, Dimitris Tzanakopoulos, a indiqué "que hormis le port de Kos, qui a été fermé au trafic en raison d'un affaissement, les autres dommages étaient contenus. La situation sur l'île semble parfaitement contrôlée".

 

 

Dans la station balnéaire turque de Bodrum, sur la côte égéenne, 358 personnes ont été blessées, selon le ministre turc de la Santé Ahmet Demircan, précisant que 25 d'entre elles étaient toujours hospitalisées, mais aucune ne se trouvait dans un état grave.

 

 

La secousse a été ressentie fortement pendant au moins une vingtaine de secondes. Et au moins cinq ou six répliques de moindre intensité ont été ressenties.

 

 

 

 

 

 

Mustapha Meghraoul Chercheur à l'institut de Pysique du Globe de Strasbourg

 

 

 

"Les conséquences sont difficiles à prévoir"

 

 

 

Ce séisme est-il inhabituel pour la région ?

 

Non. La secousse a eu lieu au nord du chevauchement des plaques eurasiennes et africaines. Mais le séisme de jeudi soir est dû à la rupture de la faille d'une cinquantaine de kilomètres qui passe sous Bodrum (en Turquie) et l'île grecque de Kos. Ces deux facteurs expliquent une activité sismique régulière. Des secousses très faibles, de force 1 ou 2, il y en a quotidiennement. Quant aux secousses d'une force équivalente à celle de jeudi soir, on en a recensé ente 1933 et 1960.

 

 

 

Quelles peuvent être les conséquences de ce séisme ?

 

Déjà on ne connaît pas encore toute l'étendue des dégâts. La secousse a provoqué un tsunami de 30 à 40 cm qui a frappé les côtes turques, et même si les dégâts sont a priori légers, certains villages isolés peuvent avoir subi de gros dommages. Quant aux conséquences, elles sont difficiles à prévoir. Dans ce séisme, seule la moitié de la faille s'est activée, sur 20-30 km. Sans données, on ne peut pas savoir quand l'autre moitié de la faille va provoquer une secousse. Ça peut aller très vite comme ça peut prendre des années. Propos recueillis par Thibault LIESSI

 

 


23/07/2017
0 Poster un commentaire

le Progrès du dimanche 2 juillet 2017

 

 
 
    SUISSE - UN SÉISME DE MAGNITUDE 4,1 SECOUE LE CANTON DE VAUD

 

 

 

Hier matin, un séisme de magnitude a frappé la canton de Vaud, à Château-d'Oex, en Suisse. Selon l'institut américain USGS, ce séisme a été de magnitude 4,1. De nombreux témoignages faisaient état de "très très forte" secousse. Plusieurs répliques ont suivi la principale secousse. La police s'est montrée rassurante : il n'y a eu ni blessé, ni dégâts "importants. Le précédent séisme de force similaire dans la région remonte à 2013.

 

 

 

trblt-3151151.jpg


02/07/2017
0 Poster un commentaire

le Progrès du vendredi 20 janvier 2017

 

 

 

ITALIE - UNE TRENTAINE DE DISPARUES - UNE AVALANCHE ENGLOUTIT UN HÔTEL

 

 

Trois corps ont été retirés des décombres de l'hôtel enseveli sous des tonnes de neige. Les sauveteurs craignent un bilan très lourd. L'avalanche pourrait avoir été déclenchée par une secousse sismique dans cette région traumatisée par neuf tremblements de terre en six mois.

 

 

Une trentaine de personnes étaient toujours portées disparues hier soir, plus de 24 heures après l'avalanche qui a enseveli un hôtel de montagne à Farindola dans le massif des Abruzzes, au centre de l'Italie. La coulée de neige s'est produite mercredi en fin d'après-midi mais les secours sont parvenus sur place que dans la nuit à cause des difficultés d'accès. Les sauveteurs ont mis plusieurs heures à ski sous des bourrasques de neige pour atteindre les lieux de la catastrophe. Les hélicoptères n'ont pu décoller qu'au lever du jour.

 

 

 

en-images-avalanche-en-italie-aucun-signe-de-vie-dans-l-hotel.jpg


21/01/2017
0 Poster un commentaire

le Progrès jeudi 19 janvier 2017

 

 

 

ITALIE - SÉRIE DE SÉISMES AU CENTRE

 

 

Quatre secousses principales dont une de magnitude 5,7 et plus de 200 répliques ont frappé hier le centre de l'Italie. Ces séismes ont été nettement ressentis à Rome et dans une grande partie de la péninsule. Une personne a été retrouvée morte sous les décombres d'un bâtiment de la province de Teramo.

 


20/01/2017
0 Poster un commentaire

la Tribune du vendredi 30 décembre 2016

 

 

 

CATASTROPHE NATURELLE

 

 

En 2016, la France n'a pas été à l'abri des secousses

 

 

En France, les Antilles sont les plus touchées par les tremblements de terre. Mais chaque jour en métropole, plusieurs secousses sont recensées. Hier, par exemple la terre a tremblé à Saint-Jean-de-Maurienne (Savoie) deux fois, et à Ajaccio (Corse).

 

 

Le BCSF (Bureau central sismologique français) considère qu'un séisme est "notable" s'il peut être ressenti par les habitants, c'est-à-dire si la puissance est de 2 ou plus sur l'échelle de Richter. Une trentaine de secousses notables ont donc été enregistrées en France en 2016. Le plus important est celui de Dole dans le Jura, avec une magnitude de 4,1, le 3 décembre dernier. Il n'a fait aucun dégât. Mi-décembre, la Bretagne a été secouée par plusieurs séismes, de magnitude 3,9 pour le plus puissant, sans dommage.

 

 

Les zones à forte sismicité en France se concentrent le long des Pyrénées et sur toute la partie Est, de l'Alsace à Nice. Dans ces régions, ainsi que sur l'île d'Oléron et en Bretagne, les constructions et les plans d'urbanisme sont adaptés au risque sismique.

 

 

 

13 C'est le nombre de séismes notables (plus de 2 de magnitude) enregistrés en France pour la seule première semaine de décembre, dont cinq à Dole (Jura), un près d'Oyonnax (Ain), un à quelques kilomètres de Schwäbisch Gmünd près de la frontière franco-allemande.

 

 

 

"En France, le dernier séisme aussi important qu'en Italie remonte à 1909. Donc cela peu se reproduire". Jérôme Van der Woerd, sismologue au CNRS de Strasbourg

 

 

 

 

statemap.jpg

 

 

 

Le "Big One" hantise de la californie

 

Sur la côte sud-ouest des États-Unis, en Californie notamment, la crainte du "Big one" refait surface, notamment depuis le mois d'octobre. Cette zone sismique est l'une des plus actives au monde, avec le Japon. En cause : la faille de San Andeas, une profonde entaille de 1 300 km de long, née de la rencontre entre les plaques tectoniques de l'Amérique et du Pacifique. C'est la plus grande faille de la planète.

 

 

Fin septembre, en l'espace d'une journée, 200 mini-séismes ont été enregistrés dans cette zone. Les experts redoutaient le signe d'une rupture de la faille. Cela provoquerait un glissement des plaques d'environ 5 mètres, soit un très puissant tremblement de terre, d'environ 8,5 sur l'échelle de Richter. L'alerte a été levée depuis, mais le risque est passé d'une chance sur 10 000 à une sur 500. En effet, les mini-secousses accentuent l'instabilité des plaques.

 

 

L'événement a ravivé des blessures profondes chez les Californiens, en particulier celle de 1906. Le 18 avril, un séisme de 7,8 sur l'échelle de Richter avait causé la mort de 3 000 personnes, soit 1 % de la population de San Francisco à l'époque. Le sous-sol a tremblé pendant 45 secondes, détruisant 28 000 bâtiment de la ville et déclenchant de nombreux incendies.

 

 

C'est le plus fort tremblement de terre causé par la fameuse faille de San Andreas. Pour se faire une idée, l'énergie de ce séisme correspond à 2 000 bombes "Little boy", celle qui a été lancée sur Hiroshima.

 


30/12/2016
0 Poster un commentaire

le Progrès du lundi 26 décembre 2016

 

 

 

CATASTROPHE NATURELLE - UN PUISSANT TYPHON REDOUTÉ AUX PHILIPPINES

 

 

Des dizaines de milliers de Philippins ont été évacués des régions côtières, alors qu'un puissant typhon, Nock-Ten, a touché terre hier soir dans l'est du pays. L'oeil du typhon est arrivé sur l'île de Catanduanes, dans la région de Bicol, avec des rafales de vents atteignant 235km/h. La tempête devrait affecter au total une zone où vivent près de 42 millions d'habitants, dont la capitale Manille.

 

 

Chaque année, le pays et ses 100 millions d'habitants sont balayés par une vingtaine de grosses tempêtes ou typhons, entre juin et octobre.

 

 

Par ailleurs, un puissant séisme de magnitude 7,6 a frappé hier le sud du Chili. Aucune victime ne serait heureusement à déplorer.

 

 

 

carte-philippines.gif


27/12/2016
0 Poster un commentaire

le Progrès du dimanche 18 décembre 2016

 

 

 

PAPOUASIE-NOUVELLE-GUINÉE - FORT SÉISME, PAS DE TSUNAMI

 

 

Un séisme de magnitude 7,9 sur l'échelle de Richter, a secoué hier le large de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, dans l'océan Pacifique. Une alerte au tsunami a été lancée dans la pays, mais elle a été rapidement levée.

 

 

un-seisme-de-magnitude-7-9-frappe-au-large-de-la-papouasie.jpg


19/12/2016
0 Poster un commentaire

le Progrès du jeudi 8 décembre 2016

 

 

 

INDONÉSIE - DES DIZAINES DE MORTS. SÉISME MEURTRIER À SUMATRA

 

 

Au moins 97 personnes ont péri après un fort tremblement de terre, hier, dans la province indonésienne d'Aceh (ouest), à la pointe nord de Sumatra. Celle qui avait subi le tsunami en décembre 2004.

 

 

Le séisme de magnitude 6,5 s'est produit à l'aube, à une faible profondeur, au moment où des habitants de cette région majoritairement musulmane se préparaient pour la prière du matin. Des mosquées et des échoppes se sont effondrées dans la petite ville de Meureudu, proche de l'épicentre. Des habitants ont fui leurs maisons mais d'autres ont été surpris en plein sommeil.

 

 

indonesie-un-seisme-secoue-le-nord-de-l-ile-de-sumatra.jpg

 

 

 

Pas d'alerte au tsunami

 

Hier, plus d'un millier de soldats et près de 900 policiers ont été déployés dans les zones les plus touchées pour ériger des refuges temporaires. Nombre d'habitants se retrouvent en effet sans toit et ont besoin d'eau et de nourriture.

 

 

Aucune alerte au tsunami n'a été déclenchée à Aceh, une région au bord de l'océan Indien qui avait été dévastée en 2004 par un violent séisme sous-marin. Il avait provoqué un gigantesque tsunami et fait plus de 170 000 morts en Indonésie et des dizaines de milliers d'autres dans plusieurs autres pays de l'océan Indien. En juin, un tremblement de terre également de magnitude 6,5 avait frappé l'ouest de Sumatra, détruisant des dizaines de bâtiments et blessant huit personnes.

 

 

L'Indonésie est située sur la "ceinture de feu" du Pacifique, où la collision de plaques tectoniques cause de fréquents séismes et une importante activité volcanique.

 


09/12/2016
0 Poster un commentaire