L'AIR DU TEMPS

L'AIR DU TEMPS

YEMEN


Franceinfo - le lundi 20 novembre 2017

 

 

Yémen : "Les morts se comptent par milliers, la situation est de plus en plus catastrophique", alertent des humanitaires

 

Depuis deux ans et demi, le pays est plongé dans une guerre civile opposant les forces gouvernementales et leurs alliés aux rebelles houthis. Selon l'OMS, le confit a fait plus de 8 650 morts

 

 

"Il y a 17 millions de personnes qui sont en situation d’insécurité alimentaire, c’est la plus grande crise épidémique de choléra au monde, où nous avons dépassé le cap des 900 000 malades, décrit Ahmed Ben Lassoued, officier du bureau de la coordination des affaires humanitaires de l’ONU à Sanaa au Yémen. Depuis la mise en place d'un blocus par l'Arabie saoudite, tous les points d'entrée sont fermés dans le pays. Or le Yémen ne dépend que des importations. Sept millions de personnes sont au bord de la famine."

 

 

Depuis deux ans et demi, le Yémen est plongé dans une guerre civile opposant les forces gouvernementales, chassées en septembre 2014 de Sanaa, aux rebelles houthis, issus de la minorité zaïdite (branche du chiisme), très présente dans le Nord, à la frontière saoudienne. Soutien du gouvernement, la coalition arabe menée par l'Arabie saoudite a imposé un blocus économique depuis mars 2015 et l'a renforcé le 4 novembre. Résultat : les prix des aliments, du pétrole, de l'eau et du gaz ont bondi, alimentant le spectre d'une famine.

 

 

 

"La pire crise humanitaire du monde"

 

"La situation est de plus en plus catastrophique, tous ceux qui travaillent dans l’administration publique ne sont plus payés depuis plus d’un an, y compris les infirmiers, les médecins", déplore Soumaya Beltifa, du bureau de la Croix Rouge à Sanaa. 

 

 

 

Il y a des familles qui n’arrivent plus à manger, elles vont chercher dans les poubelles, et même dans les poubelles, elles ne sont même pas sûres de trouver quelque chose.

Soumaya Beltifa

à franceinfo

 

 

Moins de la moitié des centres de soins sont encore opérationnels et les médicaments viennent à manquer, "que ce soit pour traiter le choléra ou une autre maladie", avertit Ahmed Ben Lassoued. 

 

 

Le secrétaire général adjoint aux Affaires humanitaires de l'ONU, Mark Lowcock, a évoqué devant le Conseil de sécurité le risque de voir survenir "la plus grande famine" de ces dernières décennies, avec des "millions de victimes", et estime que le Yémen connaît "la pire crise humanitaire du monde". Selon l'Organisation mondiale de la santé, le conflit a fait plus de 8 650 morts et quelque 58 600 blessés, dont de nombreux civils.

 


27/11/2017
0 Poster un commentaire

le Progrès du mardi 16 mai 2017

 

 
 
    ÉPIDÉMIE DE CHOLÉRA, L'ÉTAT D'URGENCE DÉCLARÉ

 

 

 

Au Yémen, les rebelles chiites, qui contrôlent la capitale Sanaa, ont déclaré l'état d'urgence face à une épidémie de choléra et appelé à la rescousse la communauté internationale. La Croix Rouge (CICR) a constaté que le choléra y avait fait 115 décès en deux semaines. Entre le 27 avril et le 13 mai, plus de 8 500 cas suspects ont été recensés.

 

 

carte-yemen.gif


20/05/2017
0 Poster un commentaire

le Progrès du lundi 15 mai 2017

 

 
 
    115 MORTS DU CHOLÉRA

 

 

 

Inquiétude au Yémen où, parallèlement à la menace de famine, le choléra se répand rapidement. En deux semaines, 115 personnes affectées par la maladie sont mortes et plus de 8 500 cas suspects ont été recensés dans 14 provinces. Dans ce pays pauvre, les infrastructures hospitalières ont été fortement endommagées par deux ans de guerre et la qualité de l'hygiène s'est fortement dégradée.

 


20/05/2017
0 Poster un commentaire

le Progrès du lundi 30 janvier 2017

 

 

 

YÉMEN – UN WEEK-END SANGLANT

 

Plus de 100 personnes ont été tuées en 24 heures au Yémen dans des raids aériens et des combats opposant les forces pro-gouvernementales à des rebelles. Les affrontements visaient à s'assurer le contrôle de zones côtières sur la mer Rouge.

 

 

Par ailleurs, hier, l'armée américaine a mené contre Al-Qaïda sa première opération commando de l'ère Trump, au Yémen. Des drones et des hélicoptères d'attaques ont visé un repaire de l'organisation terroriste. Le bilan du raid est lourd : 14 combattants présumés d'Al-Qaïda et un soldat américain ont été tués, quatre autres blessés.


31/01/2017
0 Poster un commentaire

le Progrès du lundi 19 décembre 2016

 

 

 

PLUS DE 40 SOLDATS TUÉS DANS UN ATTENTAT DE DAECH

 

 

Au moins 48 soldats ont trouvé la mort lors d'un attentat suicide hier, à Aden, la deuxième ville du pays. Daech a revendiqué l'attentat. C'est la troisième attaque de ce type revendiquée par le groupe djihadiste en trois mois, dans de pays miné par la guerre.

 

 

Capturejj.PNG


20/12/2016
0 Poster un commentaire

le Progrès du jeudi 20 octobre 2016

 

 

 

NOUVELLE TRÊVE ET UN ESPOIR D'ABOUTIR

 

 

Un cessez-le-feu de 72 heures renouvelable est entré en vigueur hier à minuit au Yémen, où les belligérants, sous pression, semblent plus disposés à des compromis pour mettre fin à la guerre qui dure depuis 18 mois.

 


22/10/2016
0 Poster un commentaire

le Progrès du lundi 17 octobre 2016

 

 

 

LES ÉTATS-UNIS ET L'ONU POUR UN CESSEZ-LE-FEU

 

 

Les États-Unis, la Grande-Bretagne et l'ONU ont demandé hier au gouvernement yéménite et aux rebelles chiites d'établir un cessez-le-feu imminent au Yémen, dans une guerre ayant fait près de 6 900 morts. Le conflit oppose depuis mars 2015 le gouvernement du président Abd Rabbo Mansour Hadi, soutenu par une coalition militaire arabo-sunnite sous commandement saoudien, à des rebelles chiites Houthis pro-iraniens, alliés à des forces fidèles à l'ex-chef d'État Ali Abdallah Saleh.

 


18/10/2016
0 Poster un commentaire

le Progrès du mardi 30 août 2016

 

 

71 MORTS DANS UN ATTENTAT-SUICIDE

 

 

Au moins 71 personnes ont été tuées et 98 blessées hier à Aden, dans un attentat suicide de Daech, ayant visé de jeunes recrues de l'armée yéménite, qui combat à la fois des rebelles chiites et des djihadistes sunnites. Selon des sources de sécurité, cette attaque à la voiture piégée s'est produite dans la cour d'une école à la sortie nord d'Aden. Le kamikaze a alors profité de l'entrée d'une camionnette de livraison pour lancer son véhicule contre un rassemblement de soldats.

 

 

yemen-attentata-la-voiture-piegee-aden.jpg


31/08/2016
0 Poster un commentaire

le Progrès du dimanche 21 août 2016

 

 

WASHINGTON RÉDUIT SON SOUTIEN À LA COALITION ARABE

 

 

Les États-Unis ont réduit le nombre de leurs conseillers militaires de la coalition arabe au Yémen. Washington assure qu'il ne s'agit pas d'un désaveu lié au nombre important de victimes, mais d'une "baisse de la demande d'assistance" des Saoudiens.

 


22/08/2016
0 Poster un commentaire

le Progrès du lundi 15 août 2016

 

 

CONFLIT - UNE ÉCOLE BOMBARDÉE, DES ENFANTS TUÉS

 

 

La coalition arabe commandée par l'Arabie Saoudite a nié hier avoir bombardé une école dans le nord du Yémen. C'est l'organisation humanitaire Médecins sans frontières (MSF) qui a affirmé hier que des raids aériens sur une école coranique avaient fait dix morts et 28 blessés parmi des enfants à Haydan, dans la province septentrionale de Saada, contrôlée par les rebelles Houthis. L'Unicef a exhorté les belligérants à épargner les civils.

 

 

 

Des enfants soldats

 

En réponse, la coalition militaire arabe a affirmé qu'elle avait visé un centre d'entraînement, où les rebelles formaient, selon elle, des enfants soldats (éclaireurs, gardes, messagers et combattants). Le général saoudien Ahmed Al-Assiri a ainsi estimé que le bombardement a tué le chef du camp, Abou Yahya Abou Rabaa, et un nombre non spécifié de rebelles chiites Houthis.

 

 

Originaires du nord du Yémen, les Houthis se sont soulevés contre le pouvoir du président Abd Rabbo Mansour Hadi en 2014. Alliés à l'ex-chef de l'État Ali Abdallah Saleh, poussé au départ en 2012 après une révolte populaire, ils ont conquis de vastes portions de territoire, dont la capitale Sanaa.

 


15/08/2016
0 Poster un commentaire

le Progrès du lundi 1er août 2016

 

 

ULTIME PROPOSITION DE PAIX DE L'ONU

 

 

Le pouvoir yéménite a accepté hier une ultime proposition de l'ONU pour mettre fin à un conflit dévastateur, mais les rebelles et leurs alliés restent sur une attitude de défi avec une tentative d'incursion meurtrière en Arabie Saoudite voisine. La proposition comprend un retrait progressif des rebelles Houthis, la restitution des armes lourdes à l'armée, la levée du siège des villes et la libération de détenus.

 

 

un-pays-pret-imploser.jpg


03/08/2016
0 Poster un commentaire

le Progrès du lundi 16 mai 2016

 

 

DAECH FRAPPE DANS LE SUD-EST

 

Le groupe État islamique (EI) a signé hier au Yémen un nouvel attentat suicide qui a fait au moins 31 morts et 62 blessés parmi des recrues de la police dans une région du sud-est du pays qui était jusqu'à récemment la chasse gardée d'Al-Qaïda.

 


17/05/2016
0 Poster un commentaire

le Progrès du dimanche 10 avril 2016

 

 

YÉMEN - AU MOINS VINGT SOLDATS TUÉS PAR AL-QAÏDA

 

Au moins vingt soldats loyalistes ont été abattus samedi dans une embuscade tendue par des combattants d'Al-Qaïda dans la sud du Yémen, où le réseau djihadiste est très actif. Le Yémen, pays pauvre de la Péninsule arabique, est en proie au chaos depuis l'entrée en septembre 2014 dans la capitale Sanaa et rebelles chiites Houthis, accusés par l'Arabie sunnite de liens avec l'Iran chiite.

 


10/04/2016
0 Poster un commentaire