L'AIR DU TEMPS

L'AIR DU TEMPS

CHIENS

Nos adorables compagnons


chiot

 

 

f9702b87a525c45437a82924b7a28ca2.jpg


14/06/2017
0 Poster un commentaire

.

 

 

acda63249accec1ab9cfb10dbcea2916.jpg


30/05/2017
0 Poster un commentaire

.

 

 

29622350f782001294ecbc582232b623.jpg


23/02/2017
0 Poster un commentaire

.

 

 

a632961f6b2e73ff3cee80a823e81c9d.jpg


26/01/2017
0 Poster un commentaire

.

 

 

220821fa9afa197b06def4ac6f4716d2.jpg


20/01/2017
0 Poster un commentaire

.

 

 

738a4d72aa530bbf289710a33c770f85.jpg


03/01/2017
0 Poster un commentaire

Saint-Bernard

 

 

4437b24255ba67318f96b820f1b736df.jpg


03/01/2017
0 Poster un commentaire

Chiot

 

 

58d504681dc0e4b02bb73f915c3d71b2.jpg


16/12/2016
0 Poster un commentaire

Chiot

 

 

25fdc4a765fd8a5681203be81d1bb8cc.jpg


21/10/2016
0 Poster un commentaire

le Progrès du samedi 4 juin 2016

 

 

SCIENCES - ÉTUDE. LE TOUTOU EST NÉ D'ABORD EN EUROPE

 

Le meilleur ami de l'homme est longtemps resté une énigme. On a d'abord cru que le chien et le loup s'étaient séparés il y a environ 100 000 ans, avant de pouvoir affirmer, au début des années 2000, que notre toutou descend du loup. Mais on pensait que cette domestication avait eu lieu en Asie, puis que les chiens avaient fait des petits en Europe. Publiés hier dans la revue Science, des travaux pilotés par l'université d'Oxford avec la collaboration de trois laboratoires, avèrent que l'ancêtre de notre chien n'est pas seulement asiatique.

 

 

Question processus, on imagine que l'homme et la bête sauvage, concurrents pour la chasse, ont collaboré petit à petit. Le premier adoptant des bébés de l'autre - peut-être au départ pour les manger ! - et le second se nourrissant des déchets dédaignés par son futur maître. Apprivoisé, Canis Lupus est peu à peu devenu Canis lupus familiaris.

 

 

Pas seulement en Asie. Depuis 2013, grâce à l'analyse de l'ADN de plusieurs dizaines de loups et de chiens fossiles et actuels, on soupçonnait déjà que l'animal avait pu être apprivoisé à partir de population de loups dans au moins deux régions distinctes en Asie et en Europe de l'Ouest, puis plus tard, au cours du Néolithique, au Moyen-Orient.

 

 

examen-paleogenomique.jpg

 

 

En analysant deux gènes codant la couleur du pelage, une équipe lyonnaise (Paléo-génomique et Évolution Moléculaire - CNRS/ENS de Lyon) avait mis en évidence la diversité issue du pool génétique de populations de loups, "captée" lors du processus, et aussi l'apparition de nouvelles caractéristiques, notamment la perte de la couleur sauvage, liées à la domestication.

 

 

Le récolte de très vieux os, le séquençage génétique et la modélisation informatique ont continué de s'associer pour préciser l'arbre généalogique. "Nous avons pu étudier des échantillon d'ADN anciens venant d'Europe qui permettent d'affirmer deux domestications indépendantes à partir de différentes populations de loups" explique Catherine Hänni, paléo-généticienne au sein de PALGENE, plateforme CNRS/ENS de Lyon. "Les premiers chiens sont apparus en Europe au moins 15 000 ans avant notre ère et, de manière indépendante en Asie de l'Est, il y a plus de 12 500 ans. Puis les chiens asiatiques sont arrivés en Europe, sans doute au cours des 5e et 4e millénaires, et se sont mélangés aux chiens européens". Muriel Florin

 


05/06/2016
0 Poster un commentaire

Belle expression !

 

Zanimal-1290251_960_720.jpg


21/04/2016
0 Poster un commentaire

Chien

 

resizedImage_SpbdorteupuW1965.gif


20/04/2016
0 Poster un commentaire

Chiot

 

zpuppy-1284673_960_720.jpg


20/04/2016
0 Poster un commentaire