L'AIR DU TEMPS

L'AIR DU TEMPS

TOURISME

Des voyages plus ou moins lointains, des idées pour changer d'air, de l'aventure...


Franceinfo - le 8 novembre 2017

 

 

 

Dix ans après le lancement du projet, le Louvre Abu Dhabi, dans la capitale des Emirats arabes unis, est inauguré mercredi 8 novembre. Emmanuel Macron est attendu sur place pour célébrer l'évènement avec quelque 400 invités, parmi lesquels l'homme fort des Emirats, cheikh Mohammed ben Zayed Al-Nahyane, et d'autres dirigeants dont le roi Mohammed VI du Maroc.

 

 

 

aboueh_0.jpg


14/11/2017
0 Poster un commentaire

Florence

 

 

10625723.jpg

 

 

Comptant parmi les musées les plus célèbres au monde et abritant les tableaux des plus grands maîtres européens, la Galerie des Offices de Florence est 5ème de ce classement. Entre janvier 2016 et juin 2017, elle a attiré 6,2% de Français en voyage en Europe. ©  marcoscisetti - 123RF


26/09/2017
0 Poster un commentaire

Sagrada Familia - Espagne

 

 

10625719.jpg

 

 

Véritable chef-d'oeuvre architectural au cœur de Barcelone, la Sagrada Familia est le monument préféré des Français en vacances en Europe, d'après l'étude de Musement. Depuis janvier 2016, ils sont en effet plus de 31% à avoir réservé un billet via la plateforme afin de visiter la basilique inachevée d'Antoni Gaudí. ©  bloodua - 123RF

 


26/09/2017
0 Poster un commentaire

le Progrès du samedi 8 juillet 2017

 

 
 
    EUROPE - VACANCES. VILLES-MUSÉES... ET USINES À TOURISTES

 

 

 

Désertification des centres historiques, envolée de prix, sites naturels en péril... Le tourisme de masse ne fait pas que des heureux vacanciers. Les habitants de nombreuses destination à la mode en Europe tirent la sonnette d'alarme.

 

 

Un touriste ça va, des millions, bonjour les dégâts ! Le ras-le-bol des citadins européens gagne du terrain face au tourisme de masse qui tuent la vie de quartier.

 

 

"Les villes se transforment en fastfoods touristiques", déplore Socorro Perez, docteur en géographie humaine à Barcelone. Dans le centre gothique de la capitale catalane (1,6 million d'habitants, plus de 8 millions de visiteurs en 2016), les habitants sont chassés par l'explosion des prix des logements et de l'alimentation, commerces traditionnels et voisins sont en voie de disparition. Les habitants de la Ciutat Vella comme ceux du cente  de Madrid, Lisbonne, Londres, Amsterdam, Berlin mettent en cause les spéculateurs immobiliers et les plates-formes internet de location collaboratives (AirBnB, Homeaway...) ou commerciales (Husetrip, Abritel, Homeholidays...) qui font exploser la fréquentation et les prix. Le développement des compagnies aériennes low-cost, l'engouement pour les city-break et les croisières ainsi que les classements au patrimoine de l'Unesco aussi ont contribué à cette inflation des touristes.

 

 

 

"Les centres, des machines à gagner de l'argent"

 

"Les centres-villes sont conçus comme des machines à gagner de l'argent et les classes populaires sont chassées vers la périphérie", confirme le sociologue espagnol Daniel Sorando.

 

 

En avril, les Madrilènes ont manifesté avec des valises à roulettes. En mars, des riverains et la mairie du 4e arrondissement à Paris (Île Saint-Louis et Notre-Dame) ont organisé un colloque sur la "désertification invisible" des centres : 20 000 logements ont disparu du marché locatif traditionnel en cinq ans à Paris. La capitale française est en revanche la destination numéro un mondial d'Airbnb (65 000 annonces sur un total de 100 000 toutes plates-formes confondues).

 

 

Le "décret Airbnb", voté mardi à l'unanimité par le Conseil de Paris et obligatoire en décembre prochain, va tenter de réguler et de contrôler ces locations échappant à toute réglementation et dénoncées par les hôteliers. À Amsterdam, les propriétaires en tirent un revenu mensuel de 350 euros, a calculé la banque ING. Depuis 2016, les Berlinois, eux, ne sont plus autorisés à louer qu'une seule pièce de leur logement.

 

 

 

9681626-Stack-of-Santorini-shots-nature-and-travel-background-my-photos--Stock-Photo.jpg

 

 

 

 

"Je me sens déplacé"

 

Mais c'est Barcelone qui s'est montrée la plus sévère à ce jour. L'an dernier, la municipalité d'Ada Colau - ancienne activiste du droit au logement - a imposé une amende de 600 000 euros  Airbnb et Homeaway : elle accusait de louer des appartements sans la licence touristique exigée par la ville. Pour Manuel Mourelo, 76 ans, c'était déjà trop tard. En novembre après 25 ans passés dans "son" quartier historique, le septuagénaire a dû quitter l'appartement qu'il louait 500 euros par mois. Son bien a été vendu à un investisseur.

 

 

Faute de pouvoir se reloger à un prix abordable - "On me demandait 1 000, 1 500 euros" -, il a dû migrer hors de la ville : "Je me sens déplacé" C.B. (avec AFP)

 

 

 

 

Des quotas de visiteurs dans les sites naturels en péril ?

 

Aurores boréales d'Islande, cocher de soleil mythique à Santorinne seront-ils bientôt plus réservés qu'aux "happy few" les plus fortunés ? Ces destinations du top 10 européen envisagent d'adopter des mesures restrictives afin de limiter l'industrie touristique qui met en péril leur écosystème et leur patrimoine.

 

 

Perdue au large de l'Atlantique nord entre Norvège et Groenland, la très élitiste Islande aussi est devenue l'usine à touristes du Vieux continent. Quelque 2,2 millions de visiteurs sont attends en 2017... conte moins de 500 000 en 2009 ! Le tourisme est un moteur économique puissant (23 % du PIB) mais une menace écologique pour le fragile territoire de feu et de glace. Après avoir interdit le camping sauvage, le gouvernement islandais, sous la pression des écologistes, souhaite réduire le nombre de visiteurs.

 

 

Hausse de la TVA (de 11 à 21 %), droit d'entrée sur les sites naturels les plus prisés... Plusieurs mesures à l'étude doivent enter en application en juillet 2018. Des quotas de touristes, la plus célèbre des Cyclades grecques y pense également. Au plus fort de la saison estivale, Santorin est submergé par des hordes de vacanciers : 70 000, dont 13 000 croisiéristes, prennent chaque jour d'assaut des falaises de lave de la caldeira avant d'engorger les ruelles étroites de la capitale. Au point que le président du port, limité par la topographie qui a fait la renommée mondiale du site, envisage de limiter à 8 000, les débarquements quotidiens sur l'île volcanique.

 


09/07/2017
0 Poster un commentaire

Dormez dans un monument historique

 

10501264.jpg

 

 

Construite sur décision de Louis XV entre 1775 et 1779, la Saline Royale d'Arc et Senans est le chef-d'oeuvre de Claude-Nicolas. Ledoux, classé au Patrimoine mondial de l'Unesco. Douze chambres confortables, restaurées par l'architecte Wilmotte permettent ainsi d'accueillir des visiteurs de passage dans un style épuré. Au cours de votre séjour, vous croiserez des congressistes, des artistes ou des jardiniers qui travaillent pour le Festival des Jardins qui se tient chaque année du mois de juin au mois d'octobre.

 

  • Site Internet : Saline royale
  • Prix (2 personnes) : de 70 euros à 90 euros suivant la chambre et la période. 
  • Lieu : Arc et Senans (25)

17/03/2017
0 Poster un commentaire

Un voyage dans le temps

 

 

10501262.jpg

 

 

 

Sept chambres ont été aménagées et rénovées dans cet ancien wagon P.L.M. de 1930 qui a conservé ses boiseries en bois précieux (acajou ou sycomore). Acquis par la SNCF en 1938, cette locomotive à vapeur reliait Paris à Lyon et à la Méditerranée, durant un voyage de nuit très luxueux. Aujourd'hui, les cabines peuvent accueillir une ou deux personnes sur des lits superposés, et l'ancien espace restaurant, au bout du wagon, est transformé en suite nuptiale avec un lit double. La décoration du restaurant a été refaite dans le style "Art déco" : lustre en perles, assiettes de porcelaine, vieille horloge et livres anciens…

 

 

  • Prix d'une nuitée : Cabine simple : 39 euros, Cabine double (lits superposés) : 49 euros, 2 cabines simples communicantes : 69 euros, Cabine nuptiale (lit double) : 89 euros. Petits-déjeuners : 6,50 euros.
  • Lieu : Sailly-sur-la-Lys (62)

17/03/2017
0 Poster un commentaire

L'ambiance des pêcheurs du XIXe siècle

 

10501261.jpg

 

 

 

Située dans le petit hameau de Kerlouantec, à 2 km des plages et de Morgat, Kastell Dinn est une longère du XVIIe siècle, typique du cap de la Chèvre. La maison principale possède cinq chambres d'hôtes, et dans le jardin, deux coques de bateaux ont été transformées en habitation. Le résultat a donné naissance à la chambre "Quille en l'air" : une petite maison en pierre dont le toit est donc une coque de bateau renversée. La caloge est quant à elle une maison au toit de chaume installée dans la coque du bateau.

 

 

  • Site Internet : Hameau de Kerlouantec
  • Prix (2 personnes) : Quille en l'air : 75 euros, Caloge : 100 euros, petits-déjeuners inclus
  • Lieu : Crozon (29)

17/03/2017
0 Poster un commentaire

Toute la magie des nuits à la belle étoile

 

10501260.jpg

 

 

 

Carrés d'étoiles, c'est un cube de 9 m² dans lequel on peut dormir à la belle étoile, tout en restant dans un intérieur confortable. Surmonté d'un dôme transparent, le Carré d'étoiles offre la rare possibilité d'observer le ciel depuis un lit en mezzanine. Il dispose d'un espace salle de bains avec douche et W.-C., d'une kitchenette et d'un salon avec canapé convertible, chauffage et eau chaude.
 
 
  • Site Internet : Carré d'étoiles
  • Prix d'une nuitée (2 personnes) : à partir de 85 euros, petits-déjeuners compris
  • Lieu : Touraine, Saône et Loire, Corrèze, Puy-de-Dôme, Cantal... 

 

Les Carrés d'étoiles se trouvent un peu partout en France : en Touraine, en Saône et Loire, en Corrèze, dans le Puy-de-Dôme, dans le Cantal... © Editions Jonglez

 

 


17/03/2017
0 Poster un commentaire

Une maison posée sur une cheminée géante

 

10500550.jpg

 

 

 

La Villa Cheminée est une oeuvre d'art du Japonais Tatzu Nishi, réalisée à l'occasion de la manifestation Estuaire 2009 Nantes-Saint-Nazaire. Un pavillon typique des années 1970 est hissé à 15 mètres de hauteur, en haut de ce qui ressemble à une cheminée d'usine. Située sur la pointe de l'Ile de la Nation, la villa a une vue imprenable sur l'estuaire de la Loire et le Sillon de Bretagne. Le pavillon comprend au rez-de-chaussée une cuisine équipée ainsi qu'une salle de bains. À l'étage, une chambre avec un lit double. 

 

 

  • Site Internet : La Villa Cheminée
  • Prix : 85 euros par nuit pour une ou deux personnes.
  • Lieu : Bouée (44)

17/03/2017
0 Poster un commentaire

Dormez dans une borie

 

10500532.jpg

 

 

 

Sur les hauteurs de Gordes, le Domaine des 3 bories est un domaine de 3 hectares clos de murs. Parmi les trois chambres du domaine, l'une est installée dans une ancienne borie. On s'y sent délicieusement au frais pendant les chaudes journées d'été. Une piscine à débordement permet de profiter de la vue imprenable sur le village et ses merveilles environnantes : le Luberon, les Alpilles et les Monts de Vaucluse. 

 

 

  • Site Internet : Domaine des 3 bories
  • Prix d'une nuitée (2 personnes) : 95 à 125 euros par nuit, petits-déjeuners compris
  • Lieu : Gordes (84)

 

Les bories servaient de grange, d'écurie ou d'habitation saisonnière à un agriculteur au XIXe siècle. © Editions Jonglez

 


17/03/2017
0 Poster un commentaire

Une suite dans une cabane "tchanquée"

 

10500526.jpg

 

 

 

L'hôtel des Sources de Caudalie possède cette magnifique suite baptisée "L'île aux oiseaux", au coeur du vignoble bordelais. Construite tout en bois, sur pilotis, on y accède par un ponton. Sur le lac, vous aurez pour seuls voisins les cygnes, de quoi passer une nuit des plus romantiques. La cabane a été totalement redécorée par Maison Martin Margiela qui a imaginé une atmosphère avant-gardiste (un mélange de blanc, de gris, de noir, avec des touches de rouge, des trompe-l'oeil…) totalement en contraste avec l'extérieur de la cabane.
 
 
  • Site Internet : Les Sources de Caudalie
  • Prix d'une nuitée (2 personnes) : de 600 à 650 euros suivant la saison
  • Lieu : Bordeaux-Martillac (33)

 

Le petit-déjeuner n'est pas inclus dans le prix de la chambre. Il coûte de 20 à 22 euros. © Editions Jonglez

 


17/03/2017
0 Poster un commentaire

Une charmante péniche sur le Canal du Midi

 

 

10501259.jpg

 

 

 

Cette charmante péniche, baptisée "Les Anges d'Eux", abrite trois chambres joliment décorées avec des véritables hublots en provenance d'anciens paquebots de Bombay ou encore de la robinetterie de Chine. La cabine n°3 a la particularité d'être dotée d'une baignoire ainsi que d'une baie vitrée au ras de l'eau. Il vous sera possible d'effectuer des balades à vélo sur les chemins de halage aux alentours et au milieu des vignes environnantes. Les plages ne sont qu'à dix minutes !

 

 

  • Site Internet : L'Appart des Anges
  • Prix d'une nuitée (2 personnes) : 105 à 125 euros
  • Lieu : Cers (34)

17/03/2017
0 Poster un commentaire

le Progrès du vendredi 24 février 2017

 

 

 

TOURISME - GROTTE CHAUVET : UN MILLION DE VISITEURS

 

 

La réplique de la grotte Chauvet en Ardèche et des ses dessins vieux de 36 000 ans va passer aujourd'hui le cap du million de visiteurs, moins de deux ans après son ouverture. La Caverne Pont d'Arc est loin devant ses prévisions puisqu'elle tablait sur 850 000 visiteurs maximum en deux ans, lors de son inauguration en avril 2015.

 

 

caverne-pont-darc-5.jpg


25/02/2017
0 Poster un commentaire