L'AIR DU TEMPS

L'AIR DU TEMPS

Développement personnel


Gérer ses bonds de conscience

 

 

 image002.jpg

 

 

 

Pour aller plus loin et agrandir votre conscience sur le sujet (Partagez) :

 

 

CLIQUEZ SUR LE LIEN CI-DESSOUS

 

 

 

 

– Sortir de la Matrice et Gérer ses Bonds de Conscience

 

 


23/01/2017
0 Poster un commentaire

L'autoconditionnement

 

 

 

Toujours extraites du merveilleux livre de Philippe Morando (Vos pouvoirs secrets et la maîtrise de votre destin) des phrases toutes simples pour changer sa vie. À répéter sans modération, et dont il faut s'imprégner si on veut enfin être heureux.

 

 

 

 

INTRODUCTION

 

Depuis notre plus jeune âge, le milieu dans lequel nous évoluons exerce une influence capitale pour nous. À chaque moment, nous sommes conditionnés par notre environnement : tout ce que nous voyons, tout ce que nous lisons, tout ce que nous entendons, a une incidence directe sur notre vie, que nous en soyons conscients ou pas.

 

 

Il nous faut donc créer nous-mêmes notre conditionnement, stimuler en nous ce que désirons devenir, afin de contrecarrer les influences néfastes venant de l'extérieur et produire les formes astrales adéquates, propices à notre réussite et à notre épanouissement.

 

 

Pour nous imprégner des conceptions que nous voulons avoir, la répétition de suggestions positives et de connaissances essentielles est indispensable. Ces affirmations réitérées sur les vérités fondamentales de la vie constituent la technique de l'AUTOCONDITIONNEMENT.

 

 

Les répétitions que vous trouverez dans ce chapitre sont voulues : elles font partie intégrante de cette méthode. Il est souhaitable, du reste, que vous lisiez et relisiez avec un soin particulier chacune des affirmations qui y sont faites, à raison par exemple d'une page par jour, le soir avant de vous endormir. N'oubliez pas que la persévérance est l'un des facteurs primordiaux de la réussite.

 

 

Remarque : vous pourrez choisir des suggestions particulièrement adaptées à votre cas et les répéter mentalement, de façon machinale, à tout moment de la journée, afin de modifier le contenu de votre subconscient.

 

 

 

1.gif

 

 

  • La puissance des répétitions, des suggestions que je me fais est certaine

 

  • Nous sommes conditionnés en permanence dans la journée par notre environnement et par la publicité

 

  • Je me conditionne volontairement pour ce que je veux être, pour ce que je veux devenir : un être humain plein d'énergie, en bonne santé, bien dans sa peau, heureux de vivre, en harmonie avec son entourage

 

  • Je sais apprécier le moment présent, chaque instant simple de ma vie

 

  • Je m'habitue à penser positivement à tous les moments de la journée

 

  • Je change ma façon de penser en laissant de côté mes pensées négatives et en multipliant mes bonnes pensées positives

 

  • Je contrôle de plus en plus mon mental pour mon plus grand bien-être

 

  • Toutes les affirmations que je lis et répète ne me sont pas imposées, je suis conscient de leur intérêt pour moi et je choisi librement mon conditionnement

 

  • Le conditionnement que je me fais volontairement me sert pour lutter contre tous les autres conditionnements négatifs que j'ai subis jusqu'à ce jour

 

  • J'agis et j'ose prendre des décisions pour mon plus grand bien

 

  • Je n'ai aucune raison de me vexer

 

  • Tous les matins, je me lève avec de bonnes résolutions

 

  • Tous les soirs, le m'endors en paix, avec la conviction que demain sera meilleur

 

 

 

2.gif

 

 

 

  • Je m'entraîne à garder mon calme à tout moment, c'est une question d'habitude à prendre

 

  • Mon ambition est de réussir ma vie. J'agis avec persévérance pour que tout se transforme positivement

 

  • Je sais qu'il me faut des objectifs, des buts à atteindre. Je détermine ce que je veux et je réfléchis sur les moyens à utiliser pour obtenir ce que je veux. je me choisis des buts accessibles

 

  • Je termine ce que je commence

 

  • Je persévère jusqu'au bout sans jamais me décourager

 

  • Je sens une Force Nouvelle m'envahir. Cette Force me pousse en avant et me permet de me réaliser

 

  • Mes petits efforts quotidiens me permettent de vivre en harmonie avec mon entourage

 

  • J'évite de me vexer et de me heurter aux autres. C'est une habitude à prendre

 

  • Je vis sans rancune et sans regrets. Car ce sont deux poisons

 

  • Les critiques des autres n'ont aucun pouvoir sur moi, à moins que je les accepte

 

  • Quand une pensée négative m'obsède, je pense à quelque chose d'agréable et de positif

 

  • Chacune de mes pensées à un pouvoir réel sur ma vie. Je prends soin de cultiver de bonnes pensées en moi

 

  • Je me sens plus calme et harmonieux

 

  • Je stimule en moi l'énergie, le bien-être. Je ne prononce plus de paroles déprimantes

 

  • Ma confiance en moi augmente sans cesse

 

 

 

3.gif

 

 

  • Je me sens tous les jours de mieux en mieux

 

  • Je respire de plus en plus calmement et lentement

 

  • Je souris facilement même devant la provocation

 

  • Je parle calmement sans excès de voix, sans élever le ton

 

  • J'agis sans précipitation au moment où il le faut et j'arrive à l'heure aux rendez-vous que je donne

 

  • Je tiens parole lorsque je fais une promesse à quelqu'un

 

  • J'évite d'être impatient car s'agiter n'est pas agir

 

  • De jour en jour, de semaine en semaine, de mois ne mois, d'année en année, tout se transforme en moi de plus en plus positivement

 

  • Tous les jours, je me sens de mieux en mieux

 

  • Je deviens ce que je pense. Le processus est quelques fois long, mais il se produit inévitablement

 

  • L'espoir comme le désespoir sont des forces, "des combustibles, des moteurs" du bonheur ou du malheur

 

  • Je deviens maître de mon destin puisque je puis, à chaque seconde de ma vie, entretenir  de bonnes ou mauvaises pensées

 

  • Je choisis de cultiver en moi uniquement les bonnes pensées, les pensées positives

 

  • Tous les matins, je me lève dans la joie, la bonne humeur, la gaieté. C'est une nouvelle et bonne habitude que je prends

 

  • Ce n'est pas par ma volonté mais seulement par l'entraînement systématique, répété, sans trêve et assidu, que je progresse

 

  • Je n'ai de haine et d'hostilité envers personne

 

 

 

4.gif

 

 

 

  • Je ne regrette rien du passé

 

  • Je ne peux être perturbé qu'en fonction de ce que je pense, que si j'accepte de l'être

 

  • Je dois cesser de nourrir des pensées de peur. C'est en entretenant de telles pensées que mon angoisse augmentera. Mon angoisse prendra fin si j'arrête de l'alimenter par mes pensées négatives. C'est une question d'habitude : plus on prend l'habitude de penser la peur, plus on aura peu pour un rien

 

  • Mon imagination est la source de mes craintes, de mes peurs, mais c'est aussi grâce à mon imagination que je peux devenir heureux et me sentir bien dans ma peau

 

  • La vie n'est ni absolument parfaite, ni absolument affreuse. Il y a des obstacles, certes : des événements tels que la rupture affective, la mort, la maladie, l'échec, se présentent à tous les êtres humains. Mais il y a aussi des joies, des satisfactions, des événements heureux : l'amour, la naissance, la réussite, la guérison et toutes les joies simples de la vie quotidienne

 

  • L'enjeu est capital et vital : je commence tout de suite à rechercher les pensées positives et je les entretiendrai continuellement en moi

 

  • Vivre en souffrant, ce n'est pas vivre. Je cesse de dramatiser tout ce qui se passe dans ma vie et je coupe ainsi l'herbe sous le pied aux souffrances inutiles

 

  • Mon espoir est raisonnable, il n'est pas excessif. Je peux progressivement transformer beaucoup de choses en moi-même et dans ma vie pour mon plus grand bonheur

 

  • Mon espoir me fait vivre heureux à chaque instant, de plus en plus

 

  • La vie n'est ni bonne, ni mauvaise ; l'homme n'est ni parfait, ni imparfait. La vie est bonne et même merveilleuse lorsque je cherche à vivre en harmonie avec les 5 Principes et que j'applique les vérités essentielles.

 

 

5.gif

 

 

Ces 5 Principes sont :

 

  1. La paix
  2. L'harmonie
  3. L'amour de son prochain
  4. Le respect de son prochain
  5. La tolérance

 

 

La vie est mauvaise et même très dure si j'agis constamment sans respecter ces vérités fondamentale.

 

 

 

  • Je suis de plus en plus convaincu que de merveilleux moments m'attendent dans le futur

 

  • Je suis de plus en plus persuadé que ce n'est pas en m'apesantissant sur mon sort, en redoutant le lendemain, en vivant dans l'agressivité, que je trouverai le bonheur, bien au contraire

 

  • Progressivement, doucement, sans excès, je m'applique à tenir comptes des vérités premières. Je lis et relis ces vérités afin de m'en imprégner et de me stimuler positivement pour lutter efficacement contre les conditionnements négatifs que j'ai reçus dans le passé que je reçois encore actuellement

 

  • Je ne peux rien pour ce que je suis devenu. M'en plaindre est inutile. Par contre je peux beaucoup pour ce que je deviendrai dans les heures, les jours, les semaines, les mois, les années qui viennent

 

  • Je constate, à chaque instant de ma vie, que mes peurs du lendemain, mes doutes, mes inquiétudes, mes tristesses, mes angoisses, mes regrets, mon agressivité, m'empêchent de voir clairement la réalité des choses, diminuent mon jugement, me font souffrir pour rien, détruisent ma santé et me font vieillir prématurément, sans m'apporter de solution constructive à mes problèmes

 

  • Tout être a des épreuves dans sa vie, des obstacles sur sa route. Je ne suis pas le seul à connaître des difficultés

 

  • Ces obstacles sont à contourner ou à surmonter, exactement comme lorsqu'on marche dans la nature et que l'on rencontre devant soi un arbre ou une rivière ou une montagne

 

  • Les pensées négatives, néfastes, déprimantes, agressives, agissent d'une manière nuisible sur chacune de mes cellules

 

 

6.gif

 

 

 

  • Pour mon bonheur, je me rééduque à chaque seconde de ma vie

 

  • J'apprends à mieux me connaître. Je cesse de me sous-estimer. Sans vantardise, je sais dont je suis capable. Je ne me surestime pas, mais je sais que mes possibilités sont sans cesse accrues. Demain je pourrai faire mieux et davantage encore qu'aujourd'hui

 

  • J'ai foi en mon avenir car ce que je construis actuellement en moi par mes pensées positives, mon esprit plus harmonieux, plus dynamique, plus lucide, provoquera dans les jours, les semaines et les mois qui viennent, encore plus d'événements heureux, encore plus de bonheur

 

  • Ma peur est l'ennemi numéro un de mon bien-être actuel et de mon bonheur futur

 

  • Toutes mes peurs, bien souvent ridicules, finiront par disparaître, car je sais qu'elles n'ont pas de raison valable d'exister et qu'elles existent dans la mesure où je leur accorde de l'importance. Mes peurs ne m'apportent rien : elles sont inutiles, stériles, sans intérêt

 

  • À tout moment, je suis libre de modifier mes convictions, mes croyances

 

  • Mes convictions évoluent peu à peu, au four et à mesure que je m'imprègne des vérités que je lis dans ce chapitre

 

  • Pour réaliser ce qui m'intéresse et ce que je désire, je sais qu'il me faut un minimum de patience et de persévérance. Ce sont mes petits efforts systématiques et répétés qui, devenant de nouvelles habitudes, transforment ma vie. La force de l'habitude triomphe toujours et c'est sur elle que je compte. Je me construis progressivement de nouvelles habitudes par de petits efforts systématiques et répétés

 

  • Dès mon réveil, tous les matins, je m'exerce à penser positivement. J'imagine que de bons événements se réalisent. Je cherche à me stimuler et à ressentir de la joie, du bonheur en moi. Pour cela, je pense aux bons moments que je passerai dans la journée, dans les jours et dans les semaines qui suivent

 

 

 

7.gif

 

 

 

 

 

  • J'aime les gens joyeux, dynamiques et tolérants. Je recherche leur compagnie car ils stimulent en moi une vision positive et agréable de la vie

 

  • J'aime construire de belles choses en moi et autour de moi : j'aime entretenir en moi de bonnes pensées, constructives et optimistes. J'aime apporter un peu de bonheur, d'apaisement, de gaieté autour de moi

 

  • J'agis quand il le faut, je ne me laisse pas influencer par ce qui n'est pas mon objectif

 

  • Mon but est en accord avec les 5 Principes : harmonie, paix, amour de son prochain, respect de son prochain, tolérance

 

  • Je ne vis plus en esclave : je dirige ma vie. Je refuse de subir ce que je n'accepte pas

 

  • Pour cela, je choisis d'entretenir des pensées positives et je les maintiens sans cesse dans mon esprit. Cet état d'esprit m'attire des ondes positives et chasse les ondes négatives. Je fais venir ainsi la chance et la réussite dans ma vie

 

  • Le pessimisme et le doute disparaissent de ma vie car je ne fais rien pour augmenter leur influence

 

  • Je m'entraine régulièrement, à chaque seconde, à vivre dans le calme

 

  • Toute manifestation de ma susceptibilité est un obstacle à ma réussite, à mon bonheur et à ma santé

 

  • Vivre paisiblement, sans agressivité, n'est ni de la lâcheté ni de la passivité

 

  • Je ne dois pas oublier de me regarder vivre. Je dois bien prendre conscience que je suis maître à bord de mon corps. J'en suis le conducteur : je conduis mon corps comme je conduis une voiture. Je ne dois pas m'endormir sauf lorsque je mets mon corps au repos

 

 

 

8.gif

 

 

  • Mon équilibre psychique, ma santé nerveuse dépendent de ma manière de penser, de mes convictions profondes

 

  • J'attache donc beaucoup d'importance à la qualité de mes pensée. Je stimule en moi et j'entretiens sans cesses des pensées positives

 

  • Je ne me fais plus de soucis car me tourmenter ne sert à rien sinon à me paralyser et à m'empêcher de prendre de bonnes décisions

 

  • Je suis tenace, j'ai l'esprit de suite, je termine ce que j'ai commencé. Je ne suis pas de ceux qui se lassent vite car je sais que l'avenir appartient à ceux qui persévèrent

 

  • Je fait tout ce qu'il faut pour obtenir ce que je veux. Le bien que j'attends m'arrivera obligatoirement. C'est une loi naturelle

 

  • Mes projets se réaliseront quand je me déciderai à prendre de nouvelles et bonnes habitudes de pensées et que je renoncerai à mes anciennes habitudes néfastes

 

  • Je garde au fond de moi des convictions profondes positives même si les circonstances me donnent l'impression que le destin m'est contraire

 

  • Je remplace l'incertitude et l'angoisse par des suggestions positives

 

  • Je stimule en moi un courant positif de réussite et de bien-être en me conditionnant volontairement par la répétition inlassables de vérités premières, d'affirmations constructives et optimistes

 

  • Ma foi, ma croyance positive, augmente à mesure que m'entraîne à penser positivement

 

 

 

9.gif

 

 

 

  • Je ne m'excite plus, je ne panique plus. Je garde mon calme en toute circonstance. Je ne me cache rien mais je n'invente rien de plus que ce que j'observe

 

  • Mes problèmes sont des obstacles, simplement des obstacles : je ne fais rien pour m'imaginer me trouver devant une montagne infranchissable

 

  • Plus je ruminerai mentalement mes échecs et les circonstances hostiles de ma vie, plus mon angoisse augmentera

 

  • À tout moment, ma vie peut changer en bien ou en mal : c'est à moi de décider

 

  • Je peux améliorer ma vie, obtenir plus de satisfaction, de bien-être, de réussite

 

  • Je recherche la compagnie de gens optimistes et dynamiques. Leur contact augmente mon énergie, ma force, ma vigueur

 

  • Je me détourne de ceux qui continuent à entretenir des pensées pessimistes, déprimantes, négatives

 

  • Je sais qu'il en va de mon salut. Je ne tiens pas à être perturbé par un environnement qui m'est nocif

 

  • Vivre, c'est savoir se remettre en question. Je ne dois pas hésiter, par conséquent, à modifier profondément mes anciennes habitudes nuisibles

 

  • Tout ce que je pense le plus fréquemment, avec le plus d'enthousiasme et d'intensité, produira inévitablement les événements correspondants

 

  • Ma chance s'accroît perpétuellement car je pense toujours de mieux en mieux

 

  • Je prends l'habitude de m'endormir en paix, bien détendu, le sourire aux lèvres

 

  • Les nouvelles habitudes que je prends font boule de neige

 

 

 

1.gif10.gif

 

A SUIVRE.... je complèterais cet article dès que possible

 


07/12/2016
0 Poster un commentaire

la force de l'esprit

 

 

 

Mieux vaut tard que jamais ! À travers ces quelques pages de l'excellent livre de Philippe Morando, je voudrais faire découvrir à tous ceux qui le souhaite ou qui le recherche, comment améliorer,comment comprendre leur esprit, leurs pensées, pour une vie meilleure et positive.

 

 

Si, si.... je témoigne. On peut, en comprenant le mécanisme, changer sa vie..... À vous de lire, où pas.....

 

 

 

la-nuit-noire-de-lame-crise-spirituelle-et-renaissance-3.jpg

 

 

 

 

img089.jpg

 

 

 

 

93769799_o.jpg

 

 

 

 

 

img091.jpg


 

 Atome_image_full.jpg

 

 

 

 

img092.jpg

 

 

 

citationspirituel888.jpg

 

 

 

 

img093.jpg

 

 

 

 

 

guérir-le-corps.jpg

 

 

 

img097.jpg

 

 

 

unevoieparlesoins-spiritualite-et-conscience.jpg

 

 

 

img098.jpg

 

 

 

eveil-conscience2.jpg

 

 


img099.jpg

 

esprit_conscience.jpg

 

 

img101.jpg

 

 

esprit (1).jpg

 

 

img103.jpg

 

 

esprit.jpg

 

 

 

img107.jpg

 

 

 

bqRWwwBN-istock-000008788006xsmall-s-.png

 

 

img106.jpg

 

 

 

 

Si vous avez aimé cet article, l'avez trouvé intéressant, je vous conseille de lire le livre de son auteur : 

 

 

 

Vos-pouvoirs-secrets-et-la-maîtrise-de-votre-destin-627x376.jpg


03/12/2016
0 Poster un commentaire

Mercredi 26 octobre 2016

 

 

Vie intérieure

 

 

 

Parce qu'il est fugace, parce qu'il a sans cesse besoin d'être nourri, parce qu'il est moralement indéfini, le plaisir ne peut être le seul guide d'une vie.

 

 

 

Le propre de l'homme, c'est donc la vie de l'esprit, puisque l'esprit constitue essentiellement l'homme.

 

 

 

Une fois que vos valeurs spirituelles seront justes, vous verrez que le reste de ta vie se mettra en place en une véritable perfection.

 

 

 

La vie ne peut plus jamais être ennuyeuse ou routinière, une fois que tu as posé le pied sur ce chemin spirituel, car cela lui confère un mouvement et fait que rien ne demeure statique. Le nouveau pourra se déployer librement et parfaitement tout autour de toi et en toi.

 

 

 

Être heureux c'est apprendre à choisir sa voie, son métier, sa manière de vivre et d'aimer, ses loisirs, ses amis, les valeurs sur lesquelles fonder sa vie

 

 

 

La sagesse indique un direction : celle du maximum de bonheur dans le maximum de lucidité.

 

 

 

Même s'il poursuit le bonheur, celui qui use de sa raison préfèrera toujours une idée vraie qui le rend malheureux, à une fausse, fût-elle agréable.

 

 

 

C'est par le travail de la raison, l'exercice du discernement critique, la connaissance de soi que nous apprenons à fonder notre vie sur la vérité.

 

 

 

Le bonheur, c'est la conscience d'un état de satisfaction global et durable dans une existence signifiante fondée sur la vérité.

 

 

 

Tout être humain souhaite-t-il être heureux ? Il est impossible que l'on soit heureux si l'on ne veut pas l'être. Il faut donc vouloir son bonheur.

 

 

 

L'aspiration première, celle qui sous-tend toutes les autres est le désir d'une satisfaction assez puissante pour nourrir notre goût de vivre (Mathieu Ricard)

 

 

 

L'éducation et la culture sont précieuses car elles nous inculquent la nécessité de la limite, de la loi, du respect d'autrui. Il est essentiel non seulement d'apprendre à se connaître, mais aussi à éprouver nos forces et nos faiblesses, à corriger et à améliorer en nous ce qui peut l'être, mais sans chercher à distordre ou à contrecarrer notre être profond.

 

 

 

On distingue :

 

 

la gaieté de caractère qui détermine la capacité pour les souffrances et les joies, qui se réjouissent au contraire des évènements favorables, ne s'irritent pas des événements défavorables.

 

 

 

Les tempéraments grincheux qui ne se réjouissent guère des événements qui leur sont favorables et s'irritent de ceux qui leur sont défavorables

 

 

 

 

 

Il est possible, par des exercices psychologiques et spirituels, de modifier le regard qu'on porte sur soi et sur le monde. Je pense donc que le bonheur et le malheur sont en nous, et qu'avec le même environnement, chacun vit dans un autre monde. Mais je suis convaincu, contrairement à Schopenhauer que nous pouvons modifier notre monde intérieur.

 

 

 

Comment peut-on procéder ? Rigolant

 

 

Si nous voulons rester maîtres à bord de corps et de notre vie, nous avons tout intérêt à créer notre propre conditionnement, c'est-à-dire à stimuler notre subconscient avec des croyances positives par la répétition de conceptions saines d'amour, de paix et de réussite (autoconditionnement).

 

 

 

La méthode de la répétition permet aussi d'influencer favorablement notre subconscient. Elle consiste en la répétition mentale d'une ou plusieurs idées forces. On répète le message (les phrases doivent être courtes) afin que la répétition soit machinale. Elles doivent condenser la croyance. Par exemple, pour ma part, quand j'ai un coup de "blues", je prononce la phrase : "stop, tu arrêtes, stop, tu arrêtes.... en boucle et au bout d'un moment les mauvaises pensées s'en sont allées. Voilà un exemple concret de la vie intérieure que j'ai mis en place naturellement et avant d'avoir lu les livres que je cite en fin d'article. Curieusement, j'ai eu ensuite ce genre d'ouvrage entre les mains, qui est venu me conforter, que je suivais un bon chemin.

 

 

 

D'ailleurs, cette répétition incessante et machinale finit par tromper la vigilance du conscient qui laissera passer le message. La nouvelle croyance s'implantera dans votre subconscient et vous pourrez constater les manifestations matérielles et psychiques dans votre vie :

 

 

- je me sens de mieux en mieux

 

- tout me réussit de plus en plus

 

- ma santé s'améliore sur tous les plans

 

 

 

 

Quelques explications techniques

 

 

 

Le subconscient se contente d'enregistrer et ensuite d'obéir aveuglément en fonction de son contenu pour créer les événements réalisateurs. Il ne discute pas, ne raisonne pas. Il ne fait qu'exécuter ce qui lui est transmis.

 

 

Il est complètement déconnecté du monde réel, il ressent les choses de l'intérieur. Il ne distingue pas le réel de l'irréel. Tout est possible pour lui.

 

 

Il ne conçoit pas de limite. Tout ce que je peux imaginer, il l'accepte comme vrai. D'ailleurs pour le subconscient il n'y a ni vrai ni faux : il a tout simplement ce qui existe au niveau vibratoire de la pensée.

 

 

Si le subconscient semble parfois refuser certaines conceptions, certains faits, c'est uniquement parce qu'il renferme en lui des conceptions différentes, lesquelles sont plus forte en puissance vibratoire. C'est une question de force, de puissance et non de logique, de réalité, de raison.

 

 

L'élément déterminant dans la production des événements reste, en premier lieu, notre état de pensée profond. En état de vigilance, de conscience totale, nous ne pouvons faire entrer, dans le subconscient, que des croyances approuvées et sélectionnées par le conscient.

 

 

Il est donc capital, pour notre bien-être, d'imprimer dans notre subconscient des croyances constructives propices à notre épanouissement, à notre santé et à notre réussite, et capables de produire des événements bénéfiques.

 

 

Toutefois, le subconscient, même s'il accepte facilement de nouvelles croyances ne supprime pas et ne chasse pas aussi facilement les anciennes. Anciennes croyances en contradiction avec de nouvelles : il y a alors conflit. C'est la croyance la plus puissante qui dominera et qui donnera la réponse finale du conflit.

 

 

Pour se faire on peut se servir du CONSCIENT comme associé au processus de conditionnement. On aura recours, à ce moment-là, à des méthodes comme

 

 

- la formulation progressive

 

- la méthode de la répétition (visuelle - auditive)

 

 

Méthodes que le conscient accepte.

 

 

Sagesse, raison, modération, prudence, rechercher en tout la santé du corps et la paix de l'esprit.

 

 

Rechercher l'ataraxie : la quiétude absolue de l'âme. Cet état s'obtient par la suppression des craintes imaginaires et superstitieuses, par notre capacité à nous satisfaire de nos seuls besoins fondamentaux et par la qualité de nos plaisirs (qualité et juste équilibre des plaisirs).

 

 

Nous sommes souvent conditionnés mais pas déterminés à être plus heureux.

 

 

Il n'existe pas de "recette" du bonheur valable pour tous. Par contre, la quête d'une vie "bonne" ou "heureuse" est ce qu'on appelle la sagesse.

 

 

L'aspiration première, celle qui sous-entend toutes les autres, est le désir d'une satisfaction assez puissante pour nourrir notre goût de vivre.

 

 

Pour celui qui veut bien faire l'effort constant et persévérant d'être optimiste, il peut y arriver en intervenant sur les 40 % qu'il peut gérer lui-même. Car il y a 50 % de génétique et 10 % d'évènement et de conditions extérieurs. Le chemin de la vie devient alors beaucoup plus facile et la vie nous sourit.

 

 

 

 

 

 

 

Ouvrages ayant servi pour la construction de mes articles :

 

 

Conférence au Zénith de St Etienne le       par le docteur

 

 

 


26/10/2016
0 Poster un commentaire