L'AIR DU TEMPS

L'AIR DU TEMPS

LITTERATURE

La littérature peut-elle bouleverser l'ordre des choses ? La preuve que oui avec ces auteurs dont l'œuvre a été déterminante dans l'histoire de l'humanité


le vendredi 7 avril 2017

 

 

 
    ÉVÈNEMENT - ÉDITION. LE PETIT PRINCE TRADUIT POUR LA 300e FOIS

 

 

 

"Le Petit Prince" d'Antoine de Saint-Exupéry vient d'être traduit pour le 300e fois. L'ouvrage, paru en 1943 en anglais et en français, existe désormais en hassanya, une langue arabe du Sahara marocain. Une langue emblématique pour l'auteur qui y a puisé son inspiration.

 

 

 

Le livre le plus traduit au monde

 

Antoine de Saint-Exupéry a effectué son service militaire au Maroc en 1921 avant d'y revenir en 1927 en tant que chef d'aéroplace de la compagnie Aéropostale Latécoère, à Cap Juby (actuelle Tarfaya), où les habitants parlent le hassanya. "Le Petit Prince" serait le livre le plus traduit au monde, après la Bible et le Coran.

 

 

 

200 millions d'exemplaires vendus

 

Le conte a déjà été vendu à 200 millions d'exemplaires, ce qui le classe également, hors ouvrage, le livre le plus connu au monde et le plus lu....

 

 

 

Le-Petit-Prince.jpg


11/04/2017
0 Poster un commentaire

le Progrès du vendredi 4 novembre 2016

 

 

 

LITTÉRATURE - PRIX. GONCOURT ET RENAUDOT : LE CHOIX DES FEMMES

 

 

La jeune romancière franco-marocaine Leïla Slimani, 35 ans, a remporté hier le prix Goncourt, plus prestigieuse distinction de la littérature francophone, pour "Chanson douce" (Galimard), récit glaçant du meurtre de deux jeunes enfants pour leur nourrice. "Chanson douce" a été choisi en moins de dix minutes de délibérations et dès le premier tour, avec six voix sur dix par le jury du Goncourt, réuni dans son antre, le restaurant Drouant au coeur de Paris. Interrogée dans le brouhaha de ce lieu, la romancière, rayonnante, a dédié le prix à ses parents qui lui ont "enseigné l'amour de la littérature et de la liberté".

 

 

280915-leila-slimani.jpg

 

 

Peu de femmes ont eu l'honneur du Goncourt : Leïla Slimani est la douzième depuis la création du prix en 1903, la cinquième sur ces vingt dernières années. Elle est également la seconde "Africaine" après le Franco-Marocain Tahar Ben Jelloun, sacré en 1987 et aujourd'hui membre du jury.

 

 

Autre femme, autre homicide : la dramaturge française Yasmina Reza, 57 ans, (connue mondialement pour sa pièce "Art") a de son côté décroché le prix Renaudot pour "Babylone" (Flammarion), dans lequel un homme étrangle son épouse à la suite d'un banal malentendu.

 

 

Yasmina_Reza.jpg

 

 

Yasmina Reza


05/11/2016
0 Poster un commentaire

le Progrès du jeudi 3 novembre 2016

 

 

 

LITTÉRATURE - RÉCOMPENSE. LE PRIX MÉDICIS À IVAN JABLONKA

 

 

Le prix Médicis, l'un des plus prestigieux prix littéraires français, a été attribué hier à Ivan Jablonka, pour "Laëtitia ou la fin des hommes" (Seuil). Le livre retrace l'histoire tragique de Laëtitia Perrais, 18 ans, violée et assassinée en janvier 2011 près de Pornic (Loire-Atlantique). Ce fait divers avait bouleversé la France.

 

 

 

"Inattendu"

 

En couronnant Ivan Jablonka, 43 ans, professeur d'histoire contemporaine à l'Université Paris XIII et chercheur en sciences sociales, le jury du prix Médicis a choisi "l'inattendu". Car si les six autres titres en lice étaient tous des romans, "Laëtitia ou la fin des hommes" est un peu un ovni littéraire : l'oeuvre n'est ni un roman, ni un essai, ni du journalisme d'investigation, mais un peu tout cela à la fois. De fait, les délibérations entre les huit membres du jury ont été "assez vives" et "passionnées", reconnaît Frédéric Mitterrand, membre du jury. L'ouvrage dresse une radiographie sans complaisance de la France du début du XXIe siècle.

 

 

 

Ivan-Jablonka-egalement-selectionne-par-le-Medicis.jpg

 

 

En sociologue, Ivan Jablonka s'interroge notamment sur "l'énorme misère que notre société produit". Et le livre "rappelle ce qu'on peut faire avec la littérature face à la cruauté du réel". Le récit, salué presque unanimement par la critique, avait déjà remporté le prix littéraire du journal le Monde et le prix Transfuge du meilleur essai.

 

 

Le Goncourt annoncé aujourd'hui

 

L'écrivain suédois Steve Sem-Sandberg a de son côté remporté le Médicis étranger pour "Les Élus" (Robert Laffont) tandis que le Médicis essai est allé à Jacques Henric pou "Boxe" (Seuil).

 

 

Le lauréat du prix Goncourt, Graal de la littérature francophone, doit être annoncé ce jeudi à la mi-journée.

 

 

collage_laetitia.jpg

 


03/11/2016
0 Poster un commentaire

le Progrès du mardi 26 avril 2016

 

 

LITTÉRATURE - DÉCÈS DE MARTIN GRAY, AUTEUR DE "AU NOM DE TOUS LES MIENS"

 

L'écrivain Martin Gray s'est éteint samedi en Belgique à 94 ans. Il était notamment l'auteur de "Au nom de tous les miens" en 1971 (adapté au cinéma en 1983 sous le même titre), livre dans lequel il évoquait la perte - à deux reprises - de toute sa famille dans les camps de concentration, puis dans un immense incendie dans le Var.

 

 

aa138554-0ad0-11e6-a8d8-197ad7e14a2c_original.jpg


28/04/2016
0 Poster un commentaire

le Progrès du mardi 19 avril 2016

 

 

LIVRES - UNE BIBLIOTHÈQUE NUMÉRIQUE GÉANTE

 

Une décision se la Cour suprême des États-Unis a ouvert lundi un boulevard pour le projet de bibliothèque numérique géante de Google, qui devrait rassembler des millions d'ouvrages, freiné depuis plus d'une décennie par des recours en justice sur les droits d'auteurs.

 

 

Plus de vingt millions d'ouvrages ont déjà été scannés, dont une partie seulement est livre de droits. Google Books est présenté comme un outil de recherche qui permet de balayer le contenu de millions de livres. Il ne propose que des extraits aux internautes, pas leur totalité, et renvoie vers des liens permettant de les acheter.

 

 

 

google-books-featured1-500x236.jpg


21/04/2016
0 Poster un commentaire

la tribune du dimanche 22 mars 2015

 

 

CULTURE - Le livre, un marché qui peine à se réinventer. Alors que la salon du livre se tient actuellement à Paris. La plus grande manifestation littéraire d'Europe s'achève demain à Paris. L'occasion de faire le bilan sur un marché en perte de vitesse, et qui parvient difficilement à se redresser.

 

 

3,9 C'est en milliards d'euros, le chiffre d'affaires du marché du livre en France en 2014. Il est en recul de 1,3 %. Les actes d'achat ont reculé eux de 1,4 % avec 351 millions d'exemplaires écoulés, selon la dernière étude du cabinet GfK publiée en début de semaine.

 

 

"Il faut garder cette confiance dans la pensée, cette foi irréversible dans la littérature, la création, l'expression, la pensée. La France doit toujours être du côté des créateurs. La langue française, il ne faut pas simplement la défendre mais la promouvoir. François Hollande, Président de la République, hier au Salon du livre

273_1_actu_ebook_britannique_CJO.jpg

Le livre numérique ne décolle pas

 

Si certains en doutaient encore, le livre papier a encore de beaux jours devant lui. Car le marché du livre numérique ne décolle pas ! L'e-book ne représente que 1,6 % des ventes de détail de livres en France en 2014, selon le Syndicat national de l'édition (SNE).

 

 

 

Très loin derrière les Etats-Unis où il représente 27 % des ventes. "On voit souvent des gens avec des liseuses dans le métro, mais c'est un lecture complémentaire qui reste très minoritaire", reconnaît Vincent Monadé, le président du SNL. En moyenne, les lecteurs lisent 16 livres par an, 14 au format papier, et 2 au format numérique. Pour soutenir la branche numérique de l'édition, Paris, Berlin, Varsovie et Rome ont demandé jeudi dans une déclaration conjointe à la Commission européenne d'agir "sans délai" afin d'appliquer des taux de TVA réduits pour les livres numériques.

 

 

 

La Cour de justice de l'UE avait en effet jugé le 5 mars que la France ne pourrait pas continuer d'appliquer un taux de TVA réduit de 5,5 % sur les livres numériques, comme pour le papier, et devrait donc appliquer le taux de TVA normal de 20 %. Le syndicat national de l'édition a réagi en lançant une campagne "ThatisNotAbook" pour mobiliser les internautes.

 

 


23/03/2015
0 Poster un commentaire

Alexandre Soljenitsyne avec "Une journée d'Ivan Denissovitch"

Le dissident


XXe siècle, Russie

La force de son œuvre : Avec "L'Archipel du goulag" et "Une journée d'Ivan Denissovitch", Soljenitsyne dénonce l'horreur des camps de travail staliniens. L'écriture est remarquable de sobriété, de fataliste, de gravité mais aussi d'humour.

Son influence sur le monde

Le dissident russe a ouvert les yeux du monde sur les atrocités du régime soviétique.

Grand écrivain, héritier de la plume pessimiste et tragique des romanciers russes du XIXe siècle, il éveille les consciences des élites (Nikita Khrouchtchev intervient personnellement pour qu'il soit édité) et participe ainsi, à sa mesure, à la glasnost et à la chute du régime.


20/10/2011
0 Poster un commentaire

Albert Camus avec "L'étranger"

Le révolté contre l'absurde

XXe siècle, France

La force de son œuvre : Camus disait : "si tu veux être philosophe, écris des romans". Et c'est avec la littérature qu'il a permis à ses idées de se propager avec autant de poids.

Avec une écriture épurée, Camus décrit "le silence déraisonnable du monde" auquel se confrontent les hommes en quête de réponses.

Son influence sur le monde : Camus propage la pensée de l'absurde grâce à des romans accessibles et étourdissants.

Il libère l'humanité de ses angoisses en affirmant que l'existence n'a pas de sens, que ce monde n'est que le fruit de successions d'événements hasardeux.

Mais il affirme aussi que la voie vers le bonheur est la révolte contre l'absurde qui mène à l'action et qui procure un sens véritable à la vie ici-bas.


20/10/2011
0 Poster un commentaire

Rabîndranâth Tagore, avec "Ghare Baire"

Le poète rebelle


XXe siècle, Inde

La force de son œuvre : Tagore est un artiste complet (peintre, poète, dramaturge) qui fait de la littérature un moyen privilégié d'expression.

Il décrit la vie des gens ordinaires, toujours en interrogeant l'identité indienne.

Son influence sur le monde :
Son lyrisme rythmé et moderne, sa méditation sur la nature, sur la condition humaine et, plus pragmatiquement, sur la politique britannique colonialiste ont séduit un large public en Asie.

Le poète, prix Nobel de littérature en 1913, devient ainsi une icône du mouvement de l'indépendance de l'Inde et impulse une nouvelle politique culturelle et éducative dans son pays.


20/10/2011
0 Poster un commentaire

Friedrich Nietzsche avec "Ainsi parlait Zarathoustra"

Le penseur de la volonté créatrice


XIXe siècle, Allemagne

La force de son œuvre : Si la pensée de Nietzsche a été si admirée, c'est parce que le philologue était un amoureux des mots et des aphorismes. Il associe ainsi à ses essais les plus rigoureux des textes composés de paraboles, de poésie et de chants prodigieux.

Son influence sur le monde : Poursuivant les réflexions de Schopenhauer, Nietzsche a produit une oeuvre qui recompose la pensée occidentale sur de nouvelles bases.

Depuis sa "Généalogie de la morale", la philosophie moderne réinterroge le bien fondé de certaines valeurs (la vérité, le bien, le mal, le monothéisme...) à travers le prisme de la Volonté de puissance, véritable moteur selon lui de l'existence humaine.


20/10/2011
0 Poster un commentaire

Fiodor Dostoïevski, un écrivain qui restructure la philosophie moderne © Portrait de Vassili Perov
 
Fiodor Dostoïevski, avec "Les Frères Karamasov"
 

Le vertige russe


XIXe siècle, Russie

La force de son œuvre : Sûrement la manifestation la plus brillante de ce qu'on appellera "l'âme russe", l'oeuvre de Dostoïevski est une fresque du XIXe siècle européen dans laquelle évoluent des dizaines de personnages, avec en toile de fond cette angoisse perpétuelle du vide et de l'absurdité de l'existence.

Son influence sur le monde : Son écriture dialectique faisant se confronter toutes les pensées du siècle (libéralisme, communisme, nihilisme, mysticisme chrétien...) nourrira de nombreux penseurs du XIXe et du XXe siècle.

Il en ressort cette idée que l'homme est surtout guidé par un désir mimétique et des passions irrationnelles. Un impact puissant sur la philosophie moderne, l'existentialisme et la sociologie interactionniste.


20/10/2011
0 Poster un commentaire

Jules Verne, avec "20 000 lieues sous les mers"

Un précurseur visionnaire

XIXe siècle, France

La force de son œuvre : Les célèbres "Voyages extraordinaires" de Jules Verne comptent 64 volumes. Ses romans développent un nouveau courant littéraire, entre aventure et science-fiction.

Son influence sur le monde :
Jules Verne a modernisé le roman populaire avec des intrigues plus vivantes et surtout de nouveaux univers faisant la part belle à l'imagination et à la science.

Il affiche dans ses romans une foi inébranlable dans le progrès, mettant en scène des machines et des technologies avant qu'elles ne soient inventées, à l'image du Nautilus de "20 000 lieues sous les mers".

Annonçant le scientisme à venir, ses écrits inspireront une génération de chercheurs guidés par la connaissance et la volonté de découvrir le monde.


20/10/2011
0 Poster un commentaire

Jean-Jacques Rousseau, avec "Julie ou la Nouvelle Héloïse"

Un moraliste amoureux des lettres

XVIIIe siècle, France/Suisse

La force de son œuvre : Rousseau est un penseur, un philosophe politique qui aimait la littérature. Les idées et la morale de son "Contrat social" se diffusent à travers une oeuvre dense qui comporte des essais aussi bien que des romans.

Son influence sur le monde : L'incroyable succès de son roman épistolaire "La Nouvelle Héloïse" (sans doute le livre le plus lu du XVIIIe siècle !) lui assure une renommée considérable.

Cela lui permet de faire entendre dans l'Europe entière ses conceptions sur l'organisation sociale, l'inégalité, l'Etat.

Il développe une théorie des droits naturels et politiques qui va influencer profondément les hommes de 1789 et les Constitutionnalistes de la Révolution.


20/10/2011
0 Poster un commentaire