L'AIR DU TEMPS

L'AIR DU TEMPS

Franceinfo - le samedi 7 mars 2020

 

 

Michel Fourniret a reconnu le meurtre d'Estelle Mouzin

 

avatar
franceinfoRadio France

 

 

Michel Fourniret avait été mis en examen pour "enlèvement et séquestration suivis de mort" dans ce dossier. Devant la juge d'instruction, il n'était alors pas formellement passé aux aveux

 

 

21089751

 

Michel Fourniret, à Charleville-Mezieres, le 19 mai 2008. (ALAIN JULIEN / AFP)

 

 

 

Michel Fourniret a reconnu le meurtre d'Estelle Mouzin, ont appris samedi 7 mars franceinfo et France Inter de sources proches du dossier, confirmant une information du Point. On ignore pour l'heure ce que le tueur en série a dit précisément à la juge d'instruction. Des vérifications seront également nécessaires pour vérifier la véracité de ses déclarations. "Michel Fourniret a reconnu sa participation aux faits", a confirmé le parquet de Paris dans la soirée.

 

 

Le 27 novembre dernier, Michel Fourniret avait été mis en examen pour "enlèvement et séquestration suivis de mort" dans ce dossier. Devant la juge d'instruction, il n'était alors pas formellement passé aux aveux.

 

 

Cette mise en examen a suivi l'audition de l'ex-compagne du tueur en série, Monique Olivier, qui a fait tomber l'alibi de Michel Fourniret. Il avait toujours affirmé avoir passé un appel téléphonique à son fils le soir de la disparition d'Estelle Mouzin. Le fils n'avait alors pas décroché mais l'appel avait été attesté par des relevés téléphoniques. Devant la juge, l'ex-compagne a indiqué avoir passé elle-même cet appel à la demande de son ex-mari, qui ne se trouvait pas à son domicile de Sart-Custinne ce jour-là.

 

 

 

Estelle Mouzin avait le profil type des victimes du tueur

En janvier dernier, Monique Olivier avait réitéré ses propos, affirmant à la juge d'instruction qu'elle était convaincue que Michel Fourniret avait tué Estelle Mouzin pour trois raisons. Selon Monique Olivier, citée par son avocat Richard Delgenes, Estelle "avait le profil type des sujets que recherchait Michel Fourniret". En outre, elle "pense qu'il a opéré des repérages, ou une tentative de repérage, dans les semaines ou jours qui précèdent l'enlèvement d'Estelle Mouzin". Elle a enfin indiqué que sur la période 1990 à 2000, qui est la période dite blanche de Michel Fourniret, "il serait bien parti en chasse en disant en rentrant, celle-ci on ne la retrouvera pas".

 

 

Estelle Mouzin a disparu le 9 janvier 2003 à Guermantes (Seine-et-Marne). Elle était alors âgée de 9 ans.

 

 
What do you want to do ?
New mail


09/03/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 50 autres membres