L'AIR DU TEMPS

L'AIR DU TEMPS

Franceinfo - le mercredi 4 mars 2020 - mis à jour le 05.03.2020

 

 

Coronavirus : 285 personnes contaminées en France, soit 73 de plus que mardi

 

 

 

 

C'est ce qu'annoncé le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon, mercredi soir

 

 

21073189

 

Jérôme Salomon, le directeur général de la Santé, lors d'une conférence de presse, à Paris, le 4 mars 2020. (FRANCEINFO)

 

 

 

Ce qu'il faut savoir

 

L'épidémie de coronavirus ne faiblit pas en France. Jérôme Salomon, directeur général de la Santé, a annoncé, mercredi 4 mars en début de soirée, que la France comptait désormais 285 personnes contaminées au Covid-19, soit 73 de plus que mardi. Quinze d'entre elles se trouvent en réanimation. De son côté, l'Italie prend des mesures drastiques alors que la barre symbolique des 100 morts vient d'être franchie dans le pays. Rome a notamment annoncé la fermeture de toutes les écoles et universités jusqu'au 15 mars. Suivez la situation dans notre direct.

 

 

 

73 nouveaux cas en France.  La France compte désormais 285 cas confirmés de contamination au coronavirus, soit une progression de 73 cas en 24 heures, a annoncé mercredi soir le directeur général de la Santé. Jérôme Salomon a précisé lors du point presse quotidien que le nombre de morts, quatre, restait inchangé. Il a précisé que quinze patients se trouvaient actuellement en réanimation. Au total, treize régions sont touchées, dont sept présentent au moins dix cas. Des premiers cas confirmés ont également été signalés en Guyane.

 

 

 

L'Italie ferme toutes les écoles et universités jusqu'au 15 mars. Rome l'a annoncé, mercredi. "La décision n'a pas été facile mais nous l'avons prise à titre de précaution", a commenté devant la presse la ministre de l'Education, Lucia Azzolina. Le coronavirus a fait 107 morts en Italie depuis le début de l'épidémie, selon un bilan officiel publié mercredi soir, qui fait état de 3 089 cas dans le pays, le troisième le plus touché au monde après la Chine et la Corée du Sud.

 

 

 

Des interdictions d'entrer sur le territoire israélien. Les autorités israéliennes ont annoncé mercredi l'interdiction pour les Français et les ressortissants de plusieurs autres pays européens d'entrer sur leur territoire, à moins qu'ils y disposent d'un lieu permanent de résidence. Les ressortissants de la France, de l'Allemagne, de l'Espagne, de l'Autriche et de la Suisse "ne pourront pas pénétrer sur le territoire israélien sauf s'ils prouvent qu'il ont un lieu pour se mettre en quarantaine", a indiqué le ministère de la Santé  israélien.

 

 

 

Les élections municipales sont maintenues. A l'issue du Conseil des ministres, Sibeth Ndiaye, la porte-parole du gouvernement, a confirmé en début d'après-midi que les élections municipales n'étaient pas reportées à cause de l'épidémie de coronavirus Covid-19. Elle a également affirmé que "ça (lui) semble malheureusement peu probable", que la France ne passe pas au stade 3 de l'épidémie.

 

 

 

Le Louvre rouvre ses portes. Le musée, fermé depuis dimanche en raison du droit de retrait invoqué par son personnel face à la crise du coronavirus, a rouvert ses portes mercredi, a annoncé sa direction dans un communiqué. Evoquant des "inquiétudes légitimes" des salariés face à l'expansion du coronavirus en France, la direction du musée le plus visité au monde souligne que la "priorité absolue" est "d'assurer la sécurité des agents et des visiteurs" tout en indiquant que, "à l'heure actuelle, les préconisations des autorités compétentes recommandent l'ouverture des musées".

 

 

 

Un premier cas au sein des institutions européennes. Un fonctionnaire de l'Agence Européenne de Défense, une agence de l'Union européenne basée à Bruxelles (Belgique), a été controlé positif au coronavirus à son retour d'une mission en Italie. "Nous avons eu confirmation de ce cas", a déclaré la porte-parole de la Commission, Dana Spinant.

 

 

 

Inquiétude au sein de la police. Des syndicats de policiers réclament des équipements de protection pour se protéger face au coronavirus. Un comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) extraordinaire a été convoqué mercredi au ministère de l'Intérieur. Deux syndicats disent attendre de cette réunion "des réponses claires", notamment "sur la dotation d’équipements individuels de protection" et "sur le confinement".

 

 
What do you want to do ?
New mail
 
What do you want to do ?
New mail
 
What do you want to do ?
New mail
 
What do you want to do ?
New mail


05/03/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 50 autres membres