L'AIR DU TEMPS

L'AIR DU TEMPS

Franceinfo - le mercredi 24 octobre 2018 - mis à jour le jeudi 25 octobre 2018

 

 

Etats-Unis : un nouveau colis suspect découvert chez une élue démocrate de Floride après ceux envoyés à Hillary Clinton, Barack Obama et la chaîne CNN

 

 

avatar
franceinfo avec AFP et ReutersFrance Télévisions
 

 

 

Mercredi matin, des colis suspects ont été retrouvés aux domiciles de personnalités démocrates et à la chaine CNN

 

 

 

 

16033415.jpg

 

L'ancienne secrétaire d'Etat Hillary Clinton à Winston-Salem (Caroline du Nord), le 27 octobre 2016. (JEWEL SAMAD / AFP)

 

 

 

Les colis contenaient "potentiellement des engins explosifs". Des paquets destinés à Hillary ClintonBarack Obama et une élue démocrate de Floride, Debbie Wasserman Schultz, ont été interceptés par le service fédéral américain chargé de leur protection, a indiqué le renseignement américain, mercredi 24 octobre. Dans la matinée, un autre colis suspect a été trouvé dans la boîte aux lettres de la chaîne CNN, à New York. 

 

 

Le paquet destiné à Hillary Clinton, rivale démocrate malheureuse face à Donald Trump à la présidentielle de 2016, a été intercepté lors d'une vérification de routine, a indiqué le Secret service dans un communiqué. Celui destiné à l'ex-président démocrate Barack Obama a été intercepté mercredi matin. Aucun des colis n'est parvenu à ses destinataires, dont la vie n'a pas été mise en danger, a précisé cette même source.

 

 

Le milliardaire George Soros visé lundi

Le bâtiment de la chaîne, le Time Warner Building, situé au cœur de Manhattan, a été évacué. Des démineurs ont été envoyés sur place.  Dans un communiqué, la présidence américaine a condamné "les actes ignobles" visant Hillary Clinton et Barack Obama. Personne n'a encore revendiqué l'envoi de ces colis.

 

 

Il y a quelques jours, un engin explosif avait été découvert dans la boîte aux lettres de la résidence du milliardaire et philanthrope américain George Soros, bête noire des complotistes et des nationalistes européens et américains. La police de la petite ville cossue de Bedford, à une soixantaine de kilomètres de New York, avait reçu lundi après-midi un coup de fil d'un employé de la résidence de George Soros lui signalant un colis suspect. Le dossier a été transmis à l'unité antiterroriste du FBI.

 



29/10/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 39 autres membres