L'AIR DU TEMPS

L'AIR DU TEMPS

Franceinfo - le mercredi 16 octobre 2019

 

 

Barcelone : des manifestants indépendantistes affrontent les forces de l'ordre pour la troisième nuit consécutive

 

 

avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions
 

 

 

Des milliers de protestataires se sont heurtés aux policiers anti-émeutes en leur lançant des projectiles

 

 

 

20249159

 

Des manifestants affrontent les forces de l'ordre à Barcelone, le 16 octobre 2019. (LLUIS GENE / AFP)

 

 

 

De nouveaux affrontements entre des manifestants indépendantistes et les forces de l'ordre ont de nouveau éclaté, mercredi 16 octobre, à Barcelone pour une troisième nuit de violences consécutive. Des milliers de protestataires se sont heurtés aux policiers anti-émeutes en leur lançant des projectiles.

 

 

 

Barricades et voitures brûlées

Les manifestants ont aussi dressé des barricades enflammées et mis le feu à plusieurs voitures, comme l'ont constaté des journalistes sur place. Quatorze personnes ont dû recevoir des soins, selon un premier bilan des services de secours établi dans la soirée.

 

 

 

 

 

 

 

Colère après la condamnation de leaders indépendantistes

Cette explosion de violence fait suite à la condamnation de plusieurs leaders indépendantistes à de la prison ferme pour leur rôle dans la tentative de sécession de la Catalogne en 2017. Mardi, plusieurs villes catalanes sont devenues le théâtre de scènes de guérilla urbaine. Au total, 125 personnes ont été blessées et 51 ont été arrêtées.

 

 

Mercredi, depuis Madrid, le Premier ministre Pedro Sanchez s'est adressé publiquement au président de la région, l'indépendantiste Quim Torra, et aux membres de son gouvernement. Il leur a demandé de "condamner clairement et sans l'excuser le recours à la violence".

 

 

 

 

Franceinfo - le mardi 15 octobre 2019

 

 

Les indépendantistes catalans investissent Barcelone après la condamnation de leurs dirigeants

 

 

avatar
franceinfoFrance Télévisions

 

 

 

Un manifestant a été arrêté et 75 personnes ont été blessées lundi à l'aéroport de la capitale catalane

 

 

 

Les rues de Barcelone se sont remplies en quelques heures. Lundi 14 octobre, des milliers d'indépendantistes catalans en colère se sont regroupés et ont tenté de paralyser l'aéroport de Barcelone, après la condamnation de neuf de leurs dirigeants à des peines allant de 9 à 13 ans de prison pour la tentative de sécession de la Catalogne en 2017. 

 

 

La police antiémeute a chargé à plusieurs reprises des centaines de militants tentant de pénétrer dans le terminal de l'aéroport et jetant pierres et poubelles. La police a arrêté un manifestant, et 75 personnes ont été blessées, selon les services d'urgence de l'aéroport, qui n'ont pas précisé la gravité de ces blessures. 110 vols ont par ailleurs été annulés.

 

 

Dans la soirée, des milliers de militants se sont rassemblés dans le centre de Barcelone pour une manifestation prévue depuis plusieurs jours, criant "les rues seront toujours à nous". Des échauffourées ont opposé manifestants et forces de l'ordre près du siège de la police. De nouveaux rassemblements sont prévus dans les jours qui viennent.

 



18/10/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 45 autres membres