L'AIR DU TEMPS

L'AIR DU TEMPS

Franceinfo - le mercredi 13 mai 2020

 

 

Coronavirus : le laboratoire français Sanofi servira les Etats-Unis en premier s'il trouve un vaccin

 

 

avatar

franceinfo avec AFPFrance Télévisions
 
 

C'est ce qu'a indiqué son directeur général, Paul Hudson, à l'agence Bloomberg, mercredi

 

 

21512343

 

Le siège du laboratoire Sanofi à Paris, le 27 mars 2020. (FRANCK FIFE / AFP)

 

 

 

Alors qu'une course mondiale au vaccin contre le Covid-19 est engagée, la petite phrase du patron de Sanofi ne passe pas inaperçue. Le laboratoire français servira les Etats-Unis en premier s'il trouve un vaccin contre le nouveau coronavirus, puisque le pays "partage le risque" des recherches menées à travers un partenariat, a déclaré Paul Hudson à l'agence Bloomberg (en anglais), mercredi 13 mai.

 

 

>> Coronavirus : déconfinement, masques, tests... Suivez l'évolution de l'épidémie dans notre direct

 

 

Le gouvernement américain "a le droit aux plus grosses pré-commandes", a expliqué Paul Hudson, en raison de sa prise de risque dans la recherche d'un vaccin aux côtés du géant pharmaceutique. Ils "obtiendront les vaccins en premier", a poursuivi Paul Hudson, car "ils ont investi pour essayer de protéger leur population". Une avance qui sera de quelques jours ou quelques semaines sur le reste du monde, a-t-il précisé.

 

 

 

Une technologie de recombinaison de l'ADN

Sanofi, l'un des plus grands spécialistes des vaccins au monde, s'est lancé dans la course contre le nouveau coronavirus mi-février, avec l'annonce d'un accord de coopération avec l'Autorité Barda, qui dépend du ministère américain de la Santé. Sanofi utilisera sa technologie de recombinaison de l'ADN pour "accélérer la mise au point d'un vaccin potentiel contre le Covid-19", indiquait-il alors. A cet effet, le groupe s'est allié avec le britannique GSK, à travers une collaboration dont les deux laboratoires espèrent obtenir un résultat d'ici à 2021.

 

 

Par ailleurs, le laboratoire français collabore également avec Translate Bio, une biotech américaine, qui développe des médicaments à base d'ARN messager, dans le but de mettre au point un autre type de vaccin contre le Covid-19. 

 

 

Cette déclaration de Paul Hudson est "particulièrement choquante"a réagi sur franceinfo Thierry Bodin, responsable CGT chez Sanofi. "C'est particulièrement choquant au regard de la pandémie qui touche l'ensemble de la planète", poursuit le syndicaliste. "Les salariés de Sanofi veulent que ce vaccin soit distribué à l'ensemble de la population mondiale, c'est-à-dire qu'il n'y ait pas un privilège qui soit affecté aux Etats-Unis."

 

 

"Sanofi dispose d'un ancrage industriel diversifié et international. Nous avons des capacités de production aux Etats-Unis, en Europe, notamment en France et ailleurs dans le monde. La production sur le sol américain sera principalement dédiée aux Etats-Unis et le reste de nos capacités de production sera alloué à l'Europe, à la France et au reste du monde", a précisé Sanofi dans un communiqué en soirée, pour corriger le tir.

 

 

 

"Nous nous sommes toujours engagés à ce que notre vaccin soit accessible à tous"

"Nous nous sommes toujours engagés à ce que dans ces circonstances sans précédent, notre vaccin soit accessible à tous", a ajouté le laboratoire.

 

 

"La coopération mise en place avec Barda aux Etats-Unis permet de démarrer la production du vaccin aussi rapidement que possible en parallèle du développement et de l'enregistrement du vaccin", selon le laboratoire, qui salue "des avancées encourageantes depuis plusieurs semaines par la mobilisation de la commission européenne pour envisager des mesures similaires et accélérer le développement des vaccins et la mise à disposition des citoyens européens".

 

 

"Nous avons des discussions très constructives avec les institutions européennes ainsi qu'avec les gouvernements français et allemand", a-t-il précisé.

 



14/05/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 50 autres membres