L'AIR DU TEMPS

L'AIR DU TEMPS

Franceinfo - le lundi 5 mars 2018

 

 

Syrie : un premier convoi humanitaire est entré dans la Ghouta orientale, le fief rebelle bombardé par le régime syrien

 

 

C'est la première aide à parvenir aux 400 000 habitants de cette enclave rebelle depuis le début d'une offensive du régime syrien, mi-février, qui a tué plus de 700 civils

 

 

 

14518954.jpg

 

Des camions du Croissant rouge syrien, transportant de l'aide humanitaire, attendent à un checkpoint près de Damas, le 5 mars 2018. (OMAR SANADIKI / REUTERS)

 

 

 

C'est une aide attendue par les habitants de la Ghouta orientale depuis le début de la violente offensive du régime syrien, mi-février. Un premier convoi humanitaire est entré dans cette enclave rebelle de Syrie, a annoncé l'ONU, lundi 5 mars. Au total, c'est un convoi de 46 camions, "transportant des aides médicales et de la nourriture pour 27 500 personnes", qui a été affrété par l'ONU et ses partenaires.

 

 

Assiégés depuis 2013, les quelque 400 000 habitants de la Ghouta orientale, à l'est de la capitale Damas, subissent au quotidien de graves pénuries alimentaires et de médicaments. Aucune aide n'a pu y entrer depuis que le régime syrien a lancé, mi-février, une campagne aérienne qui a tué plus de 700 civils.

 

 

Une résolution du Conseil de sécurité de l'ONU, votée à l'unanimité et réclamant un cessez-le-feu de 30 jours dans toute la Syrie pour permettre la distribution d'aides humanitaires et l'évacuation des blessés les plus graves, est restée lettre morte. Mais une trêve humanitaire de cinq heures est observée tous les jours depuis mardi. Sans permettre, jusque-là, l'entrée de convois humanitaires.

 

 

Le régime a repris un tiers de la Ghouta orientale

 

Outre leurs bombardements, les forces du régime syrien mènent également une offensive terrestre dans la Ghouta orientale. Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme, elles contrôlent désormais un tiers de ce territoire. Elles sont arrivées à deux kilomètres de Douma, la grande ville locale.

 

 

Lundi, le Conseil des droits de l'homme de l'ONU a adopté une résolution demandant l'ouverture d'une enquête sur le siège de la Ghouta orientale par l'armée syrienne. Il demande que la Commission d'enquête internationale indépendante sur la Syrie "ouvre urgemment une enquête complète et indépendante sur les événements récents" dans cette région.

 



16/04/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres