L'AIR DU TEMPS

L'AIR DU TEMPS

Franceinfo - le lundi 28 mai 2018

 

 

Enfant sauvé d'une chute à Paris : Mamoudou Gassama recevra son titre de séjour dès mardi

 

 

L'enfant a été sauvé par Mamoudou Gassama, qui a escaladé les quatre étages d'un immeuble pour venir à son secours

 

 

 

15114678.jpg

 

 

Le président de la République, Emmanuel Macron et Mamoudou Gassama, jeune Malien sans-papiers qui a sauvé un enfant, le 28 mai 2017 à l'Elysée.  (THIBAULT CAMUS / AFP)

 

 

Ce qu'il faut savoir

 

 

Mamoudou Gassama recevra son titre de séjour dès mardi 29 mai, a appris franceinfo auprès de la préfecture, confirmant une information de BFMTV. Après avoir sauvé un enfant d'une chute du quatrième étage d'un immeuble parisien, le jeune Malien sans papiers a été reçu lundi à l'Elysée, où Emmanuel Macron lui a annoncé qu'il allait être "naturalisé français" en raison de son "acte d'héroïsme". 

 

 

Le père de l'enfant sauvé est "effondré". "Il était parti, au moment où ça s'est passé, pour faire les courses, raconte le procureur de la République de Paris, François Molins, à BFMTV. Il a un peu tardé à rentrer, tout simplement parce que, en sortant du magasin (...), il s'est mis en tête de jouer à Pokémon Go, ce qui (...) a retardé d'autant son retour à l'appartement."

 

 

Le petit garçon va tout de même lui être remis. Il avait été placé dans une structure d'accueil le temps de la garde à vue de ce dernier. "L'enquête sociale diligentée par le parquet a permis d'écarter un risque immédiat de danger, explique une source judiciaire à franceinfo. Cette enquête sociale va cependant se poursuivre pour évaluer l'opportunité de saisir un juge des enfants en assistance éducative. Dans le cadre de cette évaluation, un suivi prévoyant l'intervention régulière d'un éducateur sera mis en place."

 

 

Mamoudou Gassama va être "naturalisé français". Emmanuel Macron l'a annoncé après avoir reçu le jeune Malien sans papiers : "C'est (...) un acte d'héroïsme. J'ai souhaité qu'on puisse prendre une décision exceptionnelle pour vous." Le jeune homme, qui intégrera les sapeurs-pompiers, est également reparti de l'Elysée avec une médaille d'or pour acte de courage et de dévouement et un certificat signé par le préfet de police de Paris.

 

 

Une exception. Le chef de l'Etat lui a cependant expliqué qu'il s'agissait d'une exception car en tant que migrant non demandeur d'asile, il n'aurait pas dû être régularisé. "On ne peut pas donner [de papiers] à tous ceux qui viennent du Mali, du Burkina. Quand ils sont en danger, on donne l'asile, mais pas pour des raisons économiques", lui a-t-il dit.

 

 

Une pétition pour réclamer sa régularisationUne pétition en ligne avait commencé à circuler dès dimanche soir pour demander que le jeune homme obtienne des papiers. Près de 6 000 personnes l'avaient signée lundi matin.

 



12/06/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 33 autres membres