L'AIR DU TEMPS

L'AIR DU TEMPS

Franceinfo - le samedi 17 mars 2018

 

 

Rugby : après leur victoire au pays de Galles (38-3), les Françaises remportent le Grand Chelem

 

 

Avec cette victoire, les coéquipières de Jessy Trémoulière décrochent leur cinquième Grand Chelem

 

 

 

14607306.jpg

 

Les Françaises se congratulent au coup de sifflet finale à Colwyn Bay (Royaume-uni), le 16 mars. (PAUL ELLIS / AFP)

 

 

 

Le XV de France féminin a remporté, vendredi 16 mars, son sixième Tournoi des six nations et réalisé son cinquième Grand Chelem après 2002, 2004, 2005 et 2014, en écrasant le pays de Galles 38-3 à Colwyn Bay.

 

 

Les Françaises avaient fait le plus dur une semaine plus tôt en battant l'Angleterre (18-17) à Grenoble, prenant leur revanche sur les tenantes du titre, qui les avaient également privées d'une finale de Coupe du monde en août dernier.

 

 

A la différence de l'édition 2016, où les Bleues n'avaient pas réussi le Grand Chelem en raison, justement, d'une défaite chez les Galloises (10-8), cette année, elle n'ont pas tremblé. Les Bleues ont pris tout de suite le large sur deux essais de la charnière composée de Pauline Bourdon (5e), qui a récolté les fruits de la chevauchée de Cyrielle Banet, et Caroline Drouin (12e), qui a transpercé plein axe le rideau défensif adverse.

 

Trois essais français après la pause

 

Les Françaises vont ensuite subir pendant une demi-heure, sans rompre, hormis sur une pénalité transformée par l'ouvreuse galloise Robyn Wilkins (36e). Ces premiers points gallois ont eu le mérite de réveiller la centre Carla Neissen, dont la percée sur l'aile gauche amena le ballon tout près de l'en-but gallois. L'arrière Jessy Trémoulière, héroïne des Bleues contre l'Angleterre avec un doublé, conclut de l'autre côté (19-3, 40e).

 

 

Dominatrices en première période, les Galloises vont couler après la pause, encaissant trois essais supplémentaires: un essai de pénalité sur une incursion de Caroline Boujard, accrochée (52e), un 5e de la talonneuse remplaçante Agathe Sochat (57e) et un 6e et dernier essai signé Neissen, après un une-deux avec Boujard (38-3, 68e).

 



23/04/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 39 autres membres