L'AIR DU TEMPS

L'AIR DU TEMPS

Franceinfo - le jeudi 30 août 2018

 

 

"Ce n'est pas du mépris que de dire la vérité" : Emmanuel Macron se défend après ses propos sur les "Gaulois réfractaires au changement"

 

 

L'opposition critique le président de la République après sa comparaison entre les Danois, "peuple luthérien" ouvert aux transformations, et les Français, "Gaulois réfractaires au changement"

 

 

 

15684391.jpg

 

Le président de la République, Emmanuel Macron, lors d'une conférence de presse à Helsinki (Finlande), le 30 août 2018. (LUDOVIC MARIN / AFP)

 

 

Nouvelle polémique pour Emmanuel Macron. Le président de la République s'est amusé, mercredi 29 août, à opposer les Danois, "peuple luthérien" ouvert aux transformations, aux Français, "Gaulois réfractaires au changement"Des propos qui ont suscité de vives critiques de la part de l'opposition, a l'instar de Marine Le Pen, qui y voit du "mépris". Jeudi, en visite en Finlande, le chef de l'Etat a plaidé "un trait d'humour"

 

 

Ce n'est pas du mépris que de dire les choses et la vérité. Je l'ai toujours dit, je pense que nous sommes un pays – et moi le premier – qui n'aime pas les changements, les ajustements permanents.Emmanuel Macron, président de la République lors d'une conférence de presse

 

 

"Mais on est un pays qui, dans les moments graves de l'Histoire, sait se transformer en profondeur, parce que le défi est plus grand que lui-même, a-t-il poursuivi. C'est l'histoire de notre pays."

 

 

"C'est un pays très dur à réformer, c'est vrai"

 

Le président avait fait cette comparaison contestée la veille, devant la communauté française au Danemark. Après avoir fait part de son admiration pour le modèle danois de "flexisécurité", il avait évoqué les différences culturelles entre les deux pays. "Il ne s'agit pas d'être naïf ; ce qui est possible est lié à une culture, un peuple marqué par son histoire, avait-il affirmé. Ce peuple luthérien, qui a vécu les transformations de ces dernières années, n'est pas exactement le Gaulois réfractaire au changement ! Encore que !" Une sortie qui rappelle sa petite phrase de l'été 2017 sur les Français qui "détestent les réformes".

 

 

"Nous ne sommes pas un pays dont la culture est le consensus, les ajustements pas à pas, comme le sont beaucoup d'autres, a justifié Emmanuel Macron, jeudi. Les autres disent 'C'est un pays très dur à réformer'. C'est vrai, c'est un pays qui ne réforme pas, je l'ai déjà dit, il se transforme."

 

 

Si je pensais que nous n'étions que réfractaires, je ne serais pas devant nous.Emmanuel Macron, président de la République lors d'une conférence de presse

 



03/09/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 39 autres membres