L'AIR DU TEMPS

L'AIR DU TEMPS

Franceinfo - le dimanche 5 mai 2019

 

 

Européennes : le RN et LREM toujours au coude-à-coude, loin devant Les Républicains, selon un sondage Ipsos Sopra-Steria

 

 

avatar
franceinfoFrance Télévisions

 

 

 

La liste du parti de la majorité présidentielle perd 1,5 point par rapport à la précédente enquête de l'institut Ipsos, réalisée il y a deux semaines

 

 

 

19227639.jpg

 

Nathalie Loiseau et Jordan Bardella, respectivement têtes de liste de LREM et RN pour les élections européennes, lors d'un débat organisé par France 2 à Saint-Cloud (Hauts-de-Seine), le 4 avril 2019. (BERTRAND GUAY / AFP)

 

 

 

A trois semaines du scrutin du 26 mai, deux listes sont toujours au coude-à-coude dans les intentions de vote pour les élections européennes : celle de La République en marche (LREM) et du MoDem, et celle du Rassemblement national (RN). Ce dernier est même légèrement devant la liste menée par Nathalie Loiseau (22% contre 21,5%), selon un sondage de l'institut Ipsos Sopra-Steria pour France Télévisions et Radio France, publié dimanche 5 mai*.

 

 

Les intentions de vote pour la liste RN, conduite par Jordan Bardella, restent stables par rapport au précédent sondage Ipsos, qui avait été réalisé entre le 18 et le 22 avril. Dans le même temps, la liste LREM a perdu 1,5 point d'intentions de vote. Jeudi, un autre sondage, réalisé par Ifop cette fois, donnait également le RN en tête.

 

 

 

La France insoumise rattrape (presque) EELV

Les Républicains sont en 3e position des intentions de vote exprimées par les sondés (13,5%), devant Europe Ecologie-Les Verts (8,5%) et La France insoumise (8%), qui connaît la meilleure progression de ce sondage (+1 point). La liste commune de Place publique et du PS (5,5%) et celle de Debout la France (5%) atteignent également le seuil des 5%, au-delà duquel les partis éliront au moins un député européen. Ce n'est pas le cas de Génération.s (3,5%), du PCF (2%), de l'UDI (2%) ou encore de la liste Alliance jaune (2%), composée de "gilets jaunes", et dont le chanteur Francis Lalanne a pris la tête.

 

 

Ce sondage a été réalisé avant la publication, samedi, de l'intégralité des 33 listes en lice pour ces élections européennes, et seules 14 de celles-ci, les "principales" aux yeux d'Ipsos, ont été proposées aux personnes interrogées. Une autre liste composée de "gilets jaunes", Evolution citoyenne, n'a ainsi pas été testée. Par ailleurs, 3% des personnes interrogées ont exprimé leur intention de voter pour "une autre liste" que les 14 proposées.

 

 

 

Captureelec.JPG

 

 

45% des sondés peuvent encore changer d'avis

Seules les personnes certaines d'aller voter (40%) ont été interrogées sur leurs intentions de vote, et celles qui n'ont pas exprimé de préférence pour une liste (8%) n'ont pas été prises en compte. Mais même les sondés certains d'aller aux urnes le 26 mai prochain restent très indécis : 45% d'entre eux disent que leur vote "peut encore changer". Cette proportion est particulièrement forte chez ceux qui ont l'intention de voter pour EELV (74% peuvent encore changer d'avis) et pour Place publique et le PS (65%), tandis que les sondés qui comptent voter RN ou LREM sont davantage sûrs de leur choix (respectivement 25% et 27% d'indécis).

 

 

Les personnes interrogées ont également des motivations diverses pour expliquer leur vote. 54% d'entre elles disent tenir compte avant tout des propositions sur les questions nationales (74% chez ceux qui comptent voter pour le RN, 64% chez ceux qui compte voter pour LFI), et 46% sur les questions européennes (75% pour ceux qui comptent voter EELV, 70% pour ceux qui comptent voter LREM).

 

 

Enfin, 38% des sondés affirment qu'ils voteront pour manifester leur opposition à Emmanuel Macron et au gouvernement, contre 13% qui voteront pour leur exprimer leur soutien. Quant aux annonces faites par le chef de l'Etat à l'issue du grand débat national, elles ont donné moins envie à 37% des sondés de voter pour la liste qu'il soutient, tandis que 11% d'entre eux sont, depuis, davantage tentés de voter LREM.

 

 

* Sondage réalisé les 2 et 3 mai, par internet via l'access panel online d'Ipsos, sur un échantillon représentatif de 1 500 personnes âgées de plus de 18 ans et inscrites sur les listes électorales, sélectionnées selon la méthode des quotas. L'enquête a été réalisée avant la publication au Journal officiel des listes validées pour le scrutin.

 



07/05/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 45 autres membres