L'AIR DU TEMPS

L'AIR DU TEMPS

Franceinfo - le dimanche 24 juin 2018

 

 

Turquie : Recep Tayyip Erdogan remporte l'élection présidentielle dès le premier tour

 

 

Ces résultats ont été annoncés par les autorités électorales, après dépouillement de la quasi-totalité des bulletins. Son principal concurrent, le social-démocrate Muharrem Ince, arrive en deuxième position de la présidentielle avec un peu plus de 30% des suffrages

 

 

 

15326791.jpg

 

Recep Tayyip Erdogan s'adresse à la foule depuis sa résidence à Istanbul (Turquie), le 24 juin 2018. (CEM OKSUZ / ANADOLU AGENCY / AFP)

 

 

 

Réélu dès le premier tour. Le président turc sortant, Recep Tayyip Erdogan, a remporté l'élection présidentielle, dimanche 24 juin. Après dépouillement de plus de 99% des bulletins, il est crédité de 52,5% des voix, selon les résultats quasi-définitifs communiqués par l'agence de presse étatique Anadolu.

 

 

"D'après les résultats, il apparaît que Recep Tayyip Erdogan a remporté la majorité absolue des voix valides", ce qui lui permet d'être réélu au premier tour, a indiqué le chef du Haut Comité électoral (YSK), Sadi Güven, lors d'un point presse à Ankara. Ces élections sont particulièrement importantes car elles marquent le passage du système parlementaire en vigueur à un régime présidentiel où le chef de l'Etat concentre la totalité du pouvoir exécutif, aux termes d'un référendum parlementaire qui s'est tenu en 2017.

 

 

"Une leçon de démocratie au reste du monde"

 

Le président sortant, au pouvoir depuis quinze ans, n'a pas attendu l'annonce de la commission électorale pour revendiquer la victoire. "Notre nation m'a confié la responsabilité de président de la République", a-t-il dit lors d'une déclaration depuis sa résidence à Istanbul. Après avoir félicité ses adversaires au terme d'une campagne qui l'a vu critiqué comme rarement, Erdogan a laissé poindre une menace lors de son allocution télévisée : "Personne ne doit faire passer son échec en critiquant le système électoral. Avec une participation de près de 90%, nous avons donné une leçon de démocratie au reste du monde."

 

 

Plusieurs milliers de ses partisans se sont rassemblés dans la soirée aux abords de sa résidence stambouliote, chantant et brandissant des drapeaux. La déclaration du chef du Haut Comité électoral, retransmise sur un écran géant, a été accueillie par des cris de joie au siège du parti islamo-conservateur d'Erdogan, l'AKP, à Ankara, la capitale. Une foule compacte a attendu l'arrivée du président en provenance d'Istanbul.

 

 

Le parti prokurde au Parlement

 

Son principal concurrent, le social-démocrate Muharrem Ince, arrive en deuxième position de la présidentielle avec un peu plus de 30% des voix. Mais l'opposition, qui a mis en place son propre système de comptage, a contesté ces chiffres. Muharrem Ince n'a toutefois fait aucun commentaire dimanche soir et a simplement convoqué une conférence de presse pour lundi à la mi-journée à Ankara.

 

 

Ce scrutin comportait également un volet législatif. D'après l'agence de presse Anadolu, l'alliance dominée par l'AKP est arrivée en tête avec 53,61% des suffrages. L'opposition récolte 34% des voix, d'après ces mêmes chiffres. Selon les résultats partiels, le candidat du parti prokurde HDP, Selahattin Demirtas, incarcéré depuis 2016 et contraint de faire campagne depuis une cellule de prison, a obtenu près de 8% des voix et son parti a franchi le seuil des 10% au niveau national, ce qui lui permettrait de siéger au Parlement.

 



03/07/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres