Franceinfo - le dimanche 24 juin 2018 - L'AIR DU TEMPS

L'AIR DU TEMPS

L'AIR DU TEMPS

Franceinfo - le dimanche 24 juin 2018

 

 

"La Turquie a donné une leçon de démocratie au monde entier", se félicite Erdogan

 

 

avatar
Margaux DuguetPierre GodonFrance Télévisions

 

 

 

L'opposition conteste la victoire que revendique le président sortant

 

 

 

15324949.jpg

 

Des assesseurs dépouillent des bulletins de vote à Duzce (Turquie), dimanche 24 juin 2018. (OMER URER / ANADOLU AGENCY / AFP)

 

 

 

Ce qu'il faut savoir

 

 

"Les Turcs m'ont accordé un nouveau mandat", s'est félicité Recep Tayyip Erdogan, dimanche 24 juin, au soir des élections générales en Turquie. L'opposition, pourtant, affirme que la présidentielle nécessitera un second tour. Elle conteste la victoire revendiquée par le président sortant. "La Turquie, avec un taux de participation de près de 90%, a donné une leçon de démocratie au monde entier", a également affirmé le leader de l'AKP. 

 

 

Erdogan revendique, l'opposition proteste. Recep Tayyip Erdogan a pris la parole devant les caméras de télévision dimanche soir pour clamer sa victoire, tandis que le compte Twitter de la présidence relayait les messages de félicitations qu'aurait reçus le président sortant. Pourtant l'opposition affirme que le dépouillement est loin d'être terminé et qu'un second tour devra être organisé.  

 

 

Six candidats se présentaient à l'élection présidentielle. Meral Aksener (Iyi Parti), Selahattin Demirtas (HDP), Recep Tayyip Erdogan (AKP), Muharrem Ince (CHP, social-démocrate), Temel Karamollaoglu (SP) et Dogu Perinçek (VP).

 

 

Des législatives en même temps. Erdogan a également revendiqué la victoire aux législatives qui étaient organisées ce dimanche, affirmant qu'il avait obtenu la majorité parlementaire avec l'alliance dominée par son parti, l'AKP.

 

 

Des militants communistes français arrêtés. La sénatrice Christine Prunaud et les deux militants communistes français qui l'accompagnaient pour observer le déroulement des élections présidentielle et législatives en Turquie ont été libérés, annonce le PCF dimanche 24 juin. Ils étaient venus à l'invitation d'un parti pro-kurde et ont été interpellés dans la matinée à Agri (est du pays).

 



03/07/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 39 autres membres