L'AIR DU TEMPS

L'AIR DU TEMPS

Franceinfo - le mercredi 14 mars 2018

 

 

"Stephen Hawking réfléchissait en permanence à l'univers" : l'un de ses anciens étudiants nous raconte son expérience avec l'astrophysicien

 

 

Christophe Galfard, ancien élève du célèbre astrophysicien britannique mort à l'âge de 76 ans, a expliqué, mercredi sur franceinfo, que Stephen Hawking était "quelqu'un d'absolument extraordinaire, très drôle, très bon vivant".

 

 

 

14584490.jpg

 

L'astrophysicien britannique mort à l'âge de 76 ans, Stephen Hawking, le 3 avril 2013. (MAXPPP)

 

 

 

Stephen Hawking est mort. L'astrophysicien britannique s'est éteint mercredi 14 mars à l'âge de 76 ans, ont annoncé ses enfants dans un communiqué. "Nous sommes profondément attristés par la mort aujourd'hui de notre père adoré", ont déclaré ses enfants Lucy, Robert et Tim dans ce texte publié par l'agence britannique Press Association. "C'était un grand scientifique et un homme extraordinaire, dont l'œuvre et l'héritage vivront encore de nombreux années", ont-ils écrit.

 

 

Stephen Hawking avait défié les prédictions selon lesquelles il n'avait que quelques années à vivre après avoir développé, en 1964, une maladie neurodégénérative, la maladie de Charcot, qui l'avait cloué dans un fauteuil roulant. Il ne s'exprimait plus qu'à travers un ordinateur. "Son courage et sa ténacité, son génie et son humour, ont inspiré des gens à travers le monde", ont souligné ses enfants. "Il avait déclaré un jour : 'Cet univers ne serait pas grand-chose s'il n'abritait pas les gens qu'on aime'. Il nous manquera toujours".

 

 

Le scientifique le plus célèbre du monde

 

Né à Oxford le 8 janvier 1942, il a consacré sa vie à percer les secrets de l'univers et à populariser l'astrophysique, avec notamment son livre Une brève histoire du temps (1988), au point d'en devenir une star. "Je suis certain que mon handicap a un rapport avec ma célébrité. Les gens sont fascinés par le contraste entre mes capacités physiques très limitées et la nature extrêmement étendue de l'univers que j'étudie", disait le scientifique contemporain certainement le plus célèbre du monde.

 

 

Cette popularité lui a permis de jouer son propre rôle dans des séries comme Star Trek, The Big Bang Theory et Les Simpson. Il a aussi signé des livres pour enfants avec sa fille Lucy, "chanté" avec sa voix synthétique aux côtés de U2, Pink Floyd et même des Monty Python. 

 

 

Il y a un an, il était apparu lors d'une conférence à Hong Kong par hologramme. Devant des centaines de personnes, il avait soutenu que les réponses aux multiples crises environnementales "viendront de la science et de la technologie". Stephen Hawking avait également estimé que "le meilleur espoir pour la survie de l'espèce humaine pourrait bien être des colonies indépendantes dans l'espace".

 

 

 

Stephen Hawking est un "exemple pour l'humanité", a estimé, mercredi 14 mars sur franceinfo, le Dr. Christophe Galfard, ancien élève du célèbre astrophysicien britannique mort à l'âge de 76 ans. Ce dernier a refusé que "son handicap soit un frein quelconque à sa pensée, à sa vie, à sa joie" et il "nous a ouvert des horizons fabuleux dans la compréhension de l'univers".

 

 

Souffrant de la maladie de Charcot, Stephen Hawking était réputé pour ses travaux sur les trous noirs et la cosmologie quantique. Il était aussi connu pour son livre Une brève histoire du temps.

 

 

 

franceinfo : Que devez-vous à Stephen Hawking ?

 

 

Christophe Galfard : Presque tout ! Il a travaillé toute sa vie aux frontières de la connaissance à essayer de trouver de nouvelles percées. Il nous a ouvert des horizons fabuleux dans la compréhension de l'univers. Il a découvert que les lois d'Einstein n'étaient pas complètes, qu'il existait un au-delà et qu'il fallait essayer de le trouver.

 

 

 

Quel professeur était Stephen Hawking ?

 

Quelqu'un d'absolument extraordinaire, très drôle, très bon vivant. Tous les scientifiques ne sont pas comme ça, mais lui adorait faire autre chose que de réfléchir à l'univers, même si on le voyait bien dans ses yeux, il réfléchissait en permanence à l'univers. Dans les années 80, il a été le premier scientifique avec un de ses collèges à donner une formule mathématique pour la naissance de l'univers, donc il a réussi son pari. Il a réussi à englober dans son esprit à lui l'univers tout entier, de sa naissance à aujourd'hui, que ce soit la bonne origine ou non. Cela a transformé des questions jusque-là métaphysiques pour les faire entrer dans le champ de la physique. C'est un exemple pour l'ensemble de l'humanité. Au final, il a eu une vie extraordinaire malgré son handicap qu'il combattait comme il le pouvait et en même temps en refusant que son handicap soit un frein quelconque à sa pensée, à sa vie, à sa joie. Du coup c'était un professeur extrêmement exigeant qui demandait beaucoup de travail.

 

 

 

Stephen Hawking est-il l'Albert Einstein du XXIe siècle ?

 

Je les mettrais plutôt dans cette grande famille de scientifiques géniaux qui apparaissent quelque fois par siècle et qui nous ouvrent complètement l'esprit, même si leurs travaux ne sont pas identiques ni comparables.

 



23/04/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 32 autres membres