L'AIR DU TEMPS

L'AIR DU TEMPS

Franceinfo - le vendredi 27 septembre 2019

 

 

Hommage populaire, journée de deuil national, inhumation... Les cérémonies organisées en l'honneur de Jacques Chirac

 

avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

 

 

 

Famille, Elysée et citoyens vont rendre hommage à l'ancien président de la République dans les prochains jours

 

 

20124423

 

Des citoyens rendent hommage à Jacques Chirac, à l'Elysée (Paris), le 27 septembre 2019. (DOMINIQUE FAGET / AFP)

 

 

 

La France rend hommage à Jacques Chirac. Au lendemain de la mort, à 86 ans, du cinquième président de la Ve République, les réactions sont nombreuses. La famille a souhaité organiser une cérémonie populaire aux Invalides, à Paris, dimanche. Voici les différents hommages et cérémonies organisés en son honneur.

 

 

 

Les portes de l'Elysée ouvertes jusqu'à dimanche

Les portes du palais de l'Elysée sont ouvertes jusqu'à dimanche pour signer les livres d'or installés devant une grande photo de l'ancien président. Ils étaient plusieurs centaines à faire la queue dès jeudi soir pour rendre hommage à l'ancien président.

 

 

 

Un hommage populaire aux Invalides dimanche

Une cérémonie populaire, en présence de la famille, aura lieu dimanche en début d'après-midi aux Invalides, à Paris, ont annoncé l'Elysée et sa famille. Cet hommage est lié à "la relation forte que Jacques Chirac entretenait avec les Français. Tous ceux qui l'ont aimé pourront venir" se recueillir auprès du cercueil de Jacques Chirac, a précisé son gendre, Frédéric Salat-Baroux.

 

 

 

L'inhumation probablement lundi

L'ancien président sera ensuite inhumé, vraisemblablement le lundi, dans un cadre strictement privé au cimetière du Montparnasse aux côtés de sa fille Laurence, morte en avril 2016, a ajouté Frédéric Salat-Baroux, conformément au souhait de son épouse Bernadette.

 

 

 

Une journée de deuil national lundi

Une journée de deuil national a aussi été décrétée lundi. Un service solennel sera rendu ce jour-là à midi dans l'église Saint-Sulpice, à Paris. Des journées de deuil national avaient déjà été décrétées après les décès des présidents Charles de Gaulle en 1970, Georges Pompidou en 1974, et François Mitterrand en 1996.

 



27/09/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 45 autres membres