L'AIR DU TEMPS

L'AIR DU TEMPS

Franceinfo - le mardi 17 mars 2020

 

 

Coronavirus : voici l'attestation de déplacement obligatoire, disponible sur le site du ministère de l'Intérieur

 

avatar

franceinfoFrance Télévisions
 

 

 

Toutes les personnes qui circuleront devront être "en mesure de justifier leur déplacement", a déclaré le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, lundi soir. Une attestation de déplacement est obligatoire, sous peine d'amende

 

 

21153879

 

 

L'attestation de déplacement dérogatoire en France, le 16 mars 2020. (DAVID HIMBERT / HANS LUCAS / AFP)

 

 

 

"Le mot d'ordre est clair : restez chez vous !" Lundi 16 mars dans la soirée, le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, a intimé aux Français de rester à leur domicile. Les mesures de confinement pour lutter contre la propagation du coronavirus entrent en vigueur à partir de mardi midi. A quelques exceptions près, qu'il faudra justifier.

 

 

>> Suivez la situation sur le coronavirus et le confinement dans notre direct

 

 

Ainsi, pour chaque déplacement, en dehors de certaines cartes professionnelles (cartes de médecin, d'infirmier, de presse, etc.) et des attestations d'employeurs, les Français devront présenter un "document attestant sur l'honneur le motif" du déplacement, téléchargeable sur le site du ministère de l'Intérieur. Il pourra également être rédigé à la main, sur papier libre. "Il appartiendra à chacun de le remplir pour préciser la nature de son déplacement, sa destination et ses raisons", a expliqué Christophe Castaner.

 

 

Cliquez ici pour télécharger l'attestation de déplacement dérogatoire (en pdf).

 

 

 

 

 

 

Les exceptions aux restrictions de circulation "pourront être tolérées pour les déplacements entre le domicile et le travail. Lorsque ces déplacements sont indispensables pour des activités ne pouvant être interrompues, ni organisées sous forme de télétravail", a détaillé le ministre.

 

 

 

Une amende pour des déplacements injustifiés

D'autres déplacements échappent aux restrictions mais pas aux justificatifs : ceux "nécessaires pour faire des courses ou pour les besoins de première nécessité, pour motifs de santé, pour les déplacements au motif familial impérieux, pour les personnes vulnérables, pour venir en aide à un proche dépendant ou pour des parents séparés pour aller chercher ou déposer les enfants", a précisé le ministre de l'Intérieur.

 

 

Christophe Castaner a également précisé que des "déplacements brefs à proximité du domicile" seront également tolérés. "On pourra toujours pratiquer une activité physique ou sortir son chien mais chacun devra le faire avec parcimonie", a encore complété le ministre. 100 000 policiers et gendarmes sont mobilisés pour des contrôles. Les contrevenants seront sanctionnés par une amende de seulement 38 euros, aujourd'hui, mais elle sera prochainement portée à 135 euros.

 

 

Dans le détail, voici toutes les raisons pour lesquelles les dérogations sur attestation seront possibles, selon le ministère de l'Intérieur :

 

 

  • déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle, lorsqu’ils sont indispensables à l’exercice d’activités ne pouvant être organisées sous forme de télétravail (sur justificatif permanent) ou déplacements professionnels ne pouvant être différés ;

 

 

  • déplacements pour effectuer des achats de première nécessité dans des
    établissements autorisés (liste sur gouvernement.fr) ;

 

 

  • déplacements pour motif de santé ;

 

 

  • déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnesvulnérables ou la garde d’enfants ;

 

 

  • déplacements brefs, à proximité du domicile, liés à l’activité physique individuelle des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective, et aux besoins des animaux de compagnie.

 



17/03/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 50 autres membres