L'AIR DU TEMPS

L'AIR DU TEMPS

Franceinfo - le jeudi 25 juillet 2019

 

 

Le record absolu de chaleur battu à Paris avec 41 °C... et le mercure doit encore monter

 

 

avatar
franceinfoFrance Télévisions

 

 

 

Les températures vont atteindre leur maximum jeudi dans le nord de la France et la région parisienne, avec de probables records à plus de 40 °C. Mais le rafraîchissement est promis à partir de vendredi

 

 

 

19764277

 

Des personnes tentent de se rafraîchir à Nantes (Loire-Atlantique) le 25 juillet 2019. (ESTELLE RUIZ / NURPHOTO / AFP)

 

 

 

Ce qu'il faut savoir

 

 

Encore 24 heures à suffoquer, avant une baisse spectaculaire des températures. La canicule atteint son maximum jeudi 25 juillet. Selon Météo France, les températures relevées n'ont jamais été aussi élevées à Bordeaux et Toulouse au plus frais de la nuit, avec respectivement 25,4 °C et 24,7 °C. A Paris, en revanche, cette nuit a été la troisième nuit la plus chaude depuis que les températures sont relevées, avec 25 °C au plus frais de la nuit. Le record date d'août 2003 avec 25,5 °C.

 

 

Reporter ses déplacements. La ministre de la Transition écologique Elisabeth Borne a de nouveau appelé à éviter au maximum les déplacements et à privilégier le télétravail. "J'appelle tous ceux qui peuvent éviter ou différer leur déplacement à le faire", a-t-elle déclaré, lors d'un déplacement à la gare Saint-Lazare à Paris. Peu après, c'est le Premier ministre qui a mis en garde. "Nous insistons sur l'extrême attention, l'extrême vigilance qu'il faut avoir pour l'ensemble de nos concitoyens", déclare Edouard Philippe.

 

 

Vingt départements en vigilance rouge. L'ensemble des départements des Hauts-de-France et de l'Ile-de-France, la Seine-Maritime, l'Eure, l'Eure-et-Loir, le Loiret, l'Yonne, la Marne et l'Aube sont en alerte rouge canicule depuis mercredi 16 heures. 60 autres départements sont en vigilance orange. Seuls six départements de la métropole sont en vert, sans vigilance particulière.

 

 

Plus de 40 °C attendus jeudi avant des orages "violents". Le mercure devrait dépasser les 40 °C sur un grand quart nord-est du pays en particulier, avec des pointes à 43 °C localement et une journée qui pourrait être en moyenne plus chaude que les pires jours d'août 2003. Puis des orages violents pourraient se déclarer à l'issue de la canicule, a indiqué à franceinfo Guillaume Ferry, directeur de la surveillance de Predict, la filiale risque de Météo France. "On attend des orages assez forts. Il va falloir être vigilant. Il y a beaucoup de chaleur emmagasinée", précise-t-il.

 

 

L'alerte rouge déclenchée pour la première fois dans le nord. L'alerte rouge, le plus haut niveau, qui implique une "alerte sanitaire" pour tous les citoyens, a été utilisée pour la première fois en juin dans quatre départements du Sud. "C'est la première fois que cela touche des départements du Nord de notre pays" avec des "populations qui ne sont pas habituées à des chaleurs de ce niveau-là", a commenté la ministre de la Santé, Agnès Buzyn. "C'est la raison pour laquelle je demande qu'on redouble d'attention. (...) Personne n'est sans risque face à de telles températures."

 



25/07/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 45 autres membres