L'AIR DU TEMPS

L'AIR DU TEMPS

Franceinfo - le samedi 4 mai 2019

 

 

Principaux candidats, programme... On vous en dit plus sur les 33 listes en lice pour les européennes

 

 

avatar

franceinfoFrance Télévisions

 

 

 

Les différents partis et mouvements avaient jusqu'à vendredi à 18 heures pour déposer une liste complète comportant 79 noms

 

 

 

19217063.jpg

 

Le Parlement européen le 24 avril 2019 à Bruxelles. (DURSUN AYDEMIR / ANADOLU AGENCY/ AFP)

 

 

 

Le gong a sonné. Pour les élections européennes du 26 mai, les listes devaient être déposées au plus tard vendredi 3 mai à 18 heures, avec 79 noms, soit le nombre de sièges attribués à la France dans le nouveau Parlement européen. Autre obligation, la stricte alternance hommes-femmes pour respecter la parité.

 

 

Les listes retenues ont été publiées au Journal officiel, samedi. La campagne officielle sera, elle, lancée le 13 mai. Au total, les partis généralement testés dans les sondages représentent une petite quinzaine de listes. Par ailleurs, trois listes sont issues du mouvement des "gilets jaunes". Les voici dans l'ordre du tirage au sort.

 

 

 

La liste France insoumise

Elle est dirigée par Manon Aubry, 29 ans, ancienne porte-parole de l'ONG Oxfam France sur les questions de lutte contre l'évasion fiscale et les inégalités. Lui succèdent dans l'ordre Manuel Bompard, 33 ans, ancien directeur de campagne de Jean-Luc Mélenchon à la présidentielle de 2017, puis Leila Chaibi, 36 ans, responsable de la vie associative à la mairie de Stains (Seine-Saint-Denis). Les députés européens sortants, Younous Omarjee, 49 ans et Emmanuel Maurel, 45 ans, transfuge du PS, figurent respectivement en quatrième et sixième position. Presque à la toute fin, donc en position volontairement inéligible, Jean-Luc Mélenchon prend la 78e place.

 

 

 

La liste Une France royale au cœur de l'Europe

Cette liste est emmenée par Robert de Prévoisin, 73 ans, secrétaire général du parti Alliance royale, créé en 2001. En 2017, il avait annoncé sa candidature à la présidentielle française, mais avait échoué à rassembler les 500 parrainages nécessaires pour participer au scrutin. Sa numéro 2 est Solange Heisdorf-Strimon, journaliste. Cette liste royaliste se déclare "contre l'Union européenne".

 

 

 

La liste La Ligne claire

Cette liste d'extrême droite est menée par Renaud Camus, 72 ans, chantre de la thèse du "grand remplacement". La numéro 2 de sa liste est Fiorina Lignier, 20 ans, étudiante en philosophie, qui a perdu un œil dans une manifestation des "gilets jaunes", le 8 décembre 2018. Des militants identitaires avaient lancé une cagnotte et récolté 50 000 euros pour aider la jeune femme. En 3e position, on retrouve Karim Ouchikh, président du micro-parti identitaire Souveraineté, identités et libertés (Siel). La Ligne claire, parti anti-immigration, ne souhaite pas que la France quitte l'Europe, mais qu'elle s'en "empare" pour "la libérer".

 

 

 

La liste Parti pirate

Le Parti pirate, fondé en 2006, est emmené par Florie Marie, 31 ans, cheffe de cabinet à la mairie de Schiltigheim (Bas-Rhin). Le numéro 2 est Cédric Levieux, développeur. La formation qui compte environ 300 adhérents, au programme axé sur le numérique, mais politiquement proche des Verts, avait obtenu 0,2% des voix aux européennes de 2014.

 

 

 

La liste La République en marche

La liste de la République en marche a pris le nom de Renaissance. Elle est conduite par l'ancienne ministre des Affaires européennes Nathalie Loiseau, 54 ans, suivie de Pascal Canfin, 44 ans, ex-EELV et ancien directeur général de WWF France, et en troisième position Marie-Pierre Vedrenne, 36 ans, juriste et directrice de la Maison de l’Europe à Rennes. Parmi les personnalités issues de la société civile, la navigatrice Catherine Chabaud (en cinquième position), l'ancien journaliste de France Inter Bernard Guetta (en huitième position) et, à l'avant-dernière place, l'avocat Jean Veil, fils de Simone Veil.

 

 

 

La liste Démocratie représentative

Elle a pour tête de liste Hadama Traoré (orthographié Hamada Traoré dans le Journal officiel) suivi par Sonia Airouche et Cosimo Lisi. Démocratie représentative est la branche politique du mouvement citoyen baptisé "La révolution est en marche", né à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). Sur Facebook, le mouvement affiche sa volonté de "créer une passerelle entre la banlieue et les gilets jaunes".

 

 

 

La liste Ensemble patriotes et gilets jaunes

Son nom complet est "Ensemble patriotes et gilets jaunes : pour la France, sortons de l'Union européenne !". Elle est conduite par Florian Philippot, ancien-vice président du Front national qui a quitté le parti de Marine Le Pen pour fonder son propre mouvement, Les Patriotes. Il a embarqué un "gilet jaune" de l'Indre, Jean-François Barnaba (numéro 9), qui dit avoir renoncé à constituer sa propre liste pour raisons financières. On trouve aussi dans la liste l'acteur Franck de Lapersonne (en 7e position).

 

 

 

La liste Parti des citoyens européens

La liste Pace, pour Parti des citoyens européens, est menée par Audric Alexandre, candidat aux législatives à Arras (Pas-de-Calais) en 2017. La numéro 2 est Carine Greusard, attachée de presse du parti et enseignante de français langue étrangère et d'allemand. En troisième position, Philippe Mazuel, cofondateur du mouvement. Le Pace milite pour une fédération européenne et une union plus solidaire et sociale.

 

 

 

La liste Urgence écologie

Le philosophe et enseignant à l'Université de Lausanne Dominique Bourg, 65 ans, en a pris la tête, suivi d'une cadre administrative hospitalière à la retraite, Francine Herbaut-Dauptain, puis de l'ingénieur toulousain Pierre-Louis Vernhes. De la 77e à la 79e place figurent dans l'ordre : un député de Haute-Garonne Sébastien Nadot, qui a quitté La République en marche, la députée des Deux-Sèvres Delphine Batho, et l'ancien député européen Antoine Waechter.

 

 

 

La Liste de la reconquête

A la tête de cette liste, le trentenaire Vincent Vauclin, qui dirige le groupuscule d'ultradroite la Dissidence française. Il est suivi de Nicole Mina, 69 ans, conseillère régionale d'Occitanie sous l'étiquette du Rassemblement national et de Damien Lenoir, conseiller municipal au Havre, qui a claqué la porte du parti de Marine Le Pen en 2018 pour rejoindre la Dissidence française.

 

 

 

La liste Les Européens

Cette liste de centre-droit baptisée "UDI-Les Européens" est dirigée par le député de Seine-Saint-Denis et ancien maire de Drancy Jean-Christophe Lagarde, 51 ans. Il est suivi de l'ancienne ministre de Nicolas Sarkozy Nora Berra, 56 ans, et du maire de Chamalières (Piy-de-Dôme) Louis Giscard d'Estaing, 60 ans, fils de l'ancien président de la République. Les deux derniers de liste sont deux anciens ministres de Nicolas Sarkozy, la vice-présidente du Sénat, Valérie Létard, 56 ans, et le sénateur du haut-Rhin Jean-Marie Bockel, 68 ans.

 

 

 

La liste Envie d'Europe

Emmenée par le fondateur du mouvement citoyen Place publique, l'essayiste Raphaël Glucksmann, 39 ans, cette liste baptisée "Envie d'Europe écologique et sociale" compte en deuxième et troisième place les eurodéputés sortants PS Sylvie Guillaume, 56 ans, et Eric Andrieu, 59 ans. Viennent ensuite une transfuge du mouvement Génération.s, l'économiste Aurore Lalucq, 40 ans, puis le fondateur du mouvement Nouvelle Donne Pierre Larrouturou, 54 ans, en cinquième position.

 

 

 

La liste Parti fédéraliste européen

La liste du Parti fédéraliste européen (PFE) est menée par son président, Yves Gernigon, 53 ans, suivi de Soumaya Nazaf, enseignante à Arras (Pas-de-Calais) et de Jean-Jacques Page, vice-président du PFE.

 

 

 

La liste Mouvement pour l'initiative citoyenne

La liste est emmenée par Gilles Helgen, chef d'entreprise à Rennes, "premier tiré au sort" et qui "a accepté d'être tête de liste", explique le Mouvement pour l'initiative citoyenne. Il est suivi de Clara Egger, professeure assistante de sciences politiques. La liste est issue du mouvement des "gilets jaunes", en épouse plusieurs revendications, mais ne mentionne pas les chasubles fluo sur son site internet. La liste revendique notamment le référendum d'initiative citoyenne (RIC). 

 

 

 

La liste Debout la France

La liste s'intitule "le courage de défendre les Français avec Nicolas Dupont-Aignan. Debout la France !". Elle est emmenée par le président de Debout la France et député de l'Essonne Nicolas Dupont-Aignan, qui a pris pour numéro deux de la liste Stéphanie Gibaud. Cet ex-communicante d'UBS a contribué à lancer l'alerte sur les comptes cachés de contribuables français dans cette banque suisse. En 4e position figure l'ancienne députée Les Républicains Marie-Jo Zimmermann, 68 ans, puis, plus loin, le "gilet jaune" toulousain Benjamin Cauchy, 39 ans.

 

 

 

La liste Allons enfants

C'est le "parti de la jeunesse", composé uniquement de moins de 30 ans. Sa tête de liste, Sophie Caillaud, a 22 ans et termine ses études à Sciences Po. Son numéro 2, Paul de Béon, a 23 ans et travaille pour des centres commerciaux. Athénaïs Michel, 20 ans, est étudiante en droit. Les membres de Allons enfants sont des "étudiants et jeunes actifs de moins de 30 ans" et militent pour une Europe "solidaire et durable".

 

 

 

La liste Décroissance 2019

Thérèse Delfel, enseignante de formation, est en tête de la liste anticapitaliste Décroissance 2019, qui prône l'organisation d'une "décroissance de l'empreinte écologique globale tout en augmentant la résistance de la société". Elle a pour numéro 2 Lionel Chambrot, candidat des Décroissants aux législatives de 2017 en Meurthe-et-Moselle, suivi de Flora Sallembien.

 

 

 

La liste Lutte ouvrière

Elle est menée par la porte-parole du parti, Nathalie Arthaud, 49 ans, suivie de Jean-Pierre Mercier, ouvrier dans l'automobile et délégué CGT du groupe PSA , et de Ghislaine Joachim-Arnaud, technicienne de laboratoire et également syndicaliste CGT. En 79e position, on repère le nom de l'ancienne candidate à la présidentielle et figure historique du parti, Arlette Laguiller, 79 ans.

 

 

 

La liste Pour l'Europe des gens contre l'Europe de l'argent

Elle a pour tête de liste l'adjoint communiste à la mairie de Paris en charge du logement Ian Brossat, 38 ans, suivi de Marie-Hélène Bourlard, 61 ans, ouvrière textile et "figure du documentaire Merci Patron !", est-il précisé sur le site de campagne. Le député européen sortant et président et directeur du groupe L’Humanité, Patrick Le Hyaric, 62 ans, clôt le trio. A la 31e place se trouve le syndicaliste CGT d'Ascoval, Nacim Bardi, 42 ans. En 78e position enfin, la résistante Odette Nilès, 95 ans, qui fut emprisonnée avec Guy Môquet (militant communiste fusillé à 17 ans dans la France occupée). Et, à la dernière place, le député André Chassaigne, 68 ans.

 

 

 

La liste Ensemble pour le Frexit

C'est le président de l'UPR François Asselineau, très populaire chez les "gilets jaunes", qui prend la tête de cette liste baptisée "Ensemble pour le Frexit". A ses côtés, Zamane Ziouane et Vincent Brousseau, en charge des questions monétaires au sein de l'UPR.

 

 

 

La liste Génération.s

Le numéro un de la liste baptisée "liste citoyenne du printemps européen" n'est autre que Benoît Hamon, 51 ans, ancien ministre, ex-député et fondateur de ce mouvement issu d'une fracture du PS. Il est suivi, en deuxième position, de la doctorante en droit et championne de kick-boxing et de karaté, Sarah Soilihi, 26 ans, puis, en troisième et quatrième positions, les députés européens sortants ex-PS, Guillaume Balas, 46 ans, et Isabelle Thomas, 57 ans. A la dernière et 79e place, l'ancien syndicaliste de Florange (Moselle), Edouard Martin, député européen sortant.

 

 

 

La liste A voix égales

Nathalie Tomasini, ancienne avocate de Jacqueline Sauvage, se lance dans les européennes, en tête d'une liste qui entend défendre les droits des femmes. Y figure en deuxième place le psychanalyste et ancien élu des Hauts-de-Seine Rodolphe Oppenheimer. Nathalie Tomasini s'est également entourée de victimes de violences familiales, d'artistes, d'avocats, de journalistes, détaille LCI.

 

 

 

La liste Rassemblement national

La tête de la liste Prenez le pouvoir est le conseiller régional Rassemblement national d'Ile-de-France, Jordan Bardella, 23 ans. Il précède Hélène Laporte, une ancienne banquière de 40 ans, conseillère régionale en Nouvelle Aquitaine, et le transfuge des Républicains, ex-député et ancien ministre des Transports Thierry Mariani, 60 ans. Parmi les députés européens sortants du parti, se représentent, entre autres, Dominique Bilde, 65 ans (en 4e position), Joëlle Mélin, 69 ans, (6e), Nicolas Bay, 41 ans (7e). La présidente du parti et députée du Pas-de-Calais, Marine Le Pen, 50 ans, figure à la 78e place. 

 

 

 

La liste Neutre et actif

Cette liste est emmenée par Cathy Corbet, suivie de Tony Lecoeuche et Elise Bulcke.

 

 

 

La liste Parti révolutionnaire-Communistes

C'est une liste emmenée par Antonio Sanchez, secrétaire national du mouvement Communistes, issu d'une scission du PCF. Sa numéro 2 est Aline Pornet, et le numéro 3 est Olivier Terrien.

 

 

 

La liste Espéranto

La liste "Espéranto, langue commune équitable pour l'Europe" est menée par Pierre Dieumegard, président de la section France de ce mouvement européen qui prône une "démocratie linguistique". Il a pour numéro 2 Laure Patas d'Illiers, chargée de mission au ministère des Finances et pour numéro 3, Philippe Chavignon.

 

 

 

La liste Evolution citoyenne

Christophe Chalençon, une des personnalités médiatisées du mouvement des "gilets jaunes", a déposé au ministère de l'Intérieur sa liste Evolution citoyenne, dont il a publié la composition sur son compte Facebook. Il figure en première position. Cette liste, a-t-il assuré, n'est "pas une liste 'gilets jaunes'" mais est entièrement composée de personnes "issues de la société civile", un "panel de citoyens de gauche à droite". 

 

 

 

La liste Alliance jaune

La liste Alliance jaune est emmenée par le chanteur Francis Lalanne. Jérémy Clément, meneur du RIC, sera numéro trois de la liste, derrière Sophia Albert-Salmeron, avocate à Sorgues (Vaucluse) ayant défendu plusieurs "gilets jaunes", précise Le Monde.

 

 

 

La liste Union de la droite et du centre

C'est la liste des Républicains. Elle est menée par l'agrégé de philosophie et normalien François-Xavier Bellamy, 33 ans, suivi d'Agnès Evren, 48 ans, vice-présidente de la région Ile-de-France en charge de la culture, puis d'Arnaud Danjean, 48 ans, député européen LR sortant, spécialiste des questions de défense et de sécurité. Arrivent ensuite les anciens ministres sarkozystes Nadine Morano, 55 ans, et Brice Hortefeux, 60 ans. Autre fidèle de Nicolas Sarkozy, l'ancien directeur général de la police nationale, Frédéric Péchenard, 62 ans, prend place au neuvième rang de cette liste.

 

 

 

La liste Europe écologie

Un temps baptisée "Ensemble, sauvons le climat", la liste des écologistes au grand complet a été déposée mercredi 1er mai au ministère de l'Intérieur, a annoncé Yannick Jadot. Tête de liste, l'ancien directeur général des campagnes de Greenpeace, 51 ans, est suivi, dans l'ordre, par la députée européenne sortante Michèle Rivasi, 66 ans, puis par le maire de Grande-Synthe (Nord) Damien Carême, 58 ans, connu pour avoir installé un camp pour les réfugiés en partenariat avec Médecins sans frontières. En avant-dernière position, Eva Joly, 75 ans, magistrate connue pour sa lutte contre la corruption, clôt quasiment la liste.

 

 

 

La liste du Parti animaliste

Elle est conduite par l'avocate et cofondatrice du parti, Hélène Thouy, 34 ans, suivi d'Eddine Ariztegui, 31 ans, qui se présente comme responsable d'équipe dans le milieu associatif, puis de l'éditeur parisien Boris Durel, 31 ans. Figurent aussi sur cette liste la veuve de l'ancien Premier ministre Michel Rocard (1930-2016), Sylvie Rocard, 73 ans, et l'écrivain et chroniqueur de télévision de 70 ans Henry-Jean Servat.

 

 

 

La liste Les Oubliés de l'Europe

Ils sont "artisans, commerçants, professions libérales, indépendants" et se disent "oubliés de l'Europe". Cette liste est emmenée par Olivier Bidou, Safya Prêté et Christophe Zeller.

 

 

 

La liste Union démocratique pour la liberté égalité fraternité

La liste est menée par Christian Person, chef d'entreprise breton, Hinda Djeridi, naturopathe et Marouan Ahrouch, expert-comptable.

 

 



04/05/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 42 autres membres