L'AIR DU TEMPS

L'AIR DU TEMPS

Franceinfo - le jeudi 2 mai 2019

 

 

CARTE. Découvrez comment le centre géographique de l'Union européenne s'est déplacé au fil de son histoire

 

 

avatar

Clémentine VergnaudfranceinfoRadio France
 

 

 

Où est le centre géographique de l'Union européenne ? La réponse à cette question a varié depuis les débuts de la création européenne, au fil des élargissements successifs. Franceinfo vous récapitule les différentes étapes

 

 

 

De 1957 à nos jours, la carte de la Communauté économique européenne (CEE) puis de l'Union européenne (UE) a été modifiée à de nombreuses reprises, au gré des élargissements successifs jusqu'à l'Europe des 28, en 2013. Et le centre géographique de l'Union européenne s'est ainsi déplacé à plusieurs reprises. Il devrait se déplacer à nouveau avec le Brexit

 

 

Le positionnement de ce "barycentre" est sujet à controverse puisqu'il dépend des limites géographiques retenues (et de la prise en compte ou non des territoires ultramarins) et de la méthode de calcul utilisée : méthode du "quadrangle englobant" ou celle du "centre de gravité", pondéré ou non, etc. 

 

 

 

Captureeu.PNG

 

 

Une précision à 200 mètres près

En 1987, Jean-Jacques Affholder, ingénieur géographe à l'Institut géographique national (IGN), a calculé pour la première fois le centre géographique de l'Europe en appliquant la méthode mise au point pour déterminer le barycentre de la France métropolitaine. Ces calculs ont été reproduits au fil des élargissements successifs. La méthode Affholder consiste à calculer le centre de gravité d'une surface dont on connaît les contours et située sur un ellipsoïde. Selon l'Institut, c'est "la même méthode que celle employée pour déterminer le barycentre de la France métropolitaine". En exclusivité pour franceinfo, Jean-François Hangouët, ingénieur à l'IGN, a calculé ces centres géographiques pour la période 1957-1987 grâce à la méthode Affholder, ce qui permet de retracer le déplacement de ce barycentre pendant toute la construction européenne. 

 

 

Au fur et à mesure des calculs, les données utilisées pour trouver le centre géographique de l'Union européenne sont devenues de plus en plus précises. Ainsi, on estime aujourd'hui qu'on peut déterminer ce point à 200 mètres près. Depuis 1995, les calculs de l'IGN intègrent également les territoires ultramarins, c'est-à-dire les quatre départements d'outre-mer français, les Canaries (Espagne), Madère (Portugal) et les Açores (Portugal). En 2014, le département français de Mayotte a été intégré aux calculs. 

 

 

 

Captureue1.PNG

 

 

 

De la Suisse au Puy-de-Dôme

Grâce aux données fournies par l'IGN, on apprend que "chaque mouvement du centre de gravité est bien dirigé dans la direction des pays nouvellement arrivés". Autrement dit, il s'est déplacé vers le nord et l'est. En 1957, année de la signature du Traité de Rome qui institue la CEE, le centre géographique de l'Europe des Six est situé... en Suisse ! Un pays qui n'appartient pas à cet ensemble. Plus précisément, il était situé dans la commune de Peyres-Possens, dans le canton de Vaud, entre Lausanne et Neufchâtel.

 

Avec les élargissements qui ont suivi, la France a récupéré le barycentre européen. En 1973, l'arrivée du Danemark, de l'Irlande et du Royaume-Uni place le centre à Frampas (Haute-Marne), au sud de Saint-Dizier. L'intégration de la Grèce en 1981 le déplace à Fougerolles, en Haute-Saône, au sud d'Epinal. Avec l'Europe des Douze, permise par l'intégration du Portugal et de l'Espagne, le point descend vers le sud jusqu'à Saint-André-le-Coq (Puy-de-Dôme). Et il se déplace à Saint-Clément (Allier) en 1990, au moment de la réunification de l'Allemagne.

 

 

 

 

Capture81.PNG

 

 

 

 

 

Capture86.PNG

 

 

 

 

 

1990.PNG

 

 

 

Un glissement vers l'est à partir de 1995

Le barycentre de l'Union européenne franchit la frontière en 1995, avec l'intégration de l'Autriche, la Finlande et la Suède. Il est alors en Belgique, à Viroinval, "plus précisément entre le village belge d'Oignies-en-Thiérache et les communes françaises d'Haybes et Fumay", détaille l'IGN (50° 00′ 33″ N, 4° 39′ 59″ E). En 2004, le centre géographique de l'Union européenne fait un bond vers l'est avec un élargissement vers l'Europe centrale et de l'Est. L'UE passe de 15 à 25 pays. C'est alors la commune de Kleinmaischeid, en Rhénanie-Palatinat (Allemagne) qui ressort des calculs (50° 31′ 31″ N, 7° 35′ 50″ E).

 

 

Le centre géographique de l'UE glisse de nouveau vers l'est en 2007, avec l'entrée de la Bulgarie et de la Roumanie. Il est toujours situé en Allemagne, dans le Land de Hesse, à une trentaine de kilomètres à l'est de Francfort. On peut le rattacher à la commune de Gelnhausen, mais il est plus précisément situé "à 250 m d'une colline appelée Niedermittlauer Heiligenkopf", détaille l'IGN (50° 10′ 21″ N, 9° 09′ 00″ E). En 2013, l'intégration de la Croatie le place à Westerngrund, en Bavière (50° 07′ 02,23″ N, 9° 14′ 51,97″ E).

 

 

 

Capture1995.PNG

 

 

 

 

Capture2004.PNG

 

 

 

 

Capture2007.PNG

 

 

 

 

Capture2013.PNG
 

 

 

 

 

Captureeur.PNG

 

 

 

Nouveau déplacement avec le Brexit

Le centre géographique de l'Union européenne sera amené à bouger de nouveau avec le Brexit. En effet, la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne le déplacera dans le village de Gädheim, à 80 km. Les habitants de ce village bavarois de 89 habitants ont déjà mis en ligne une vidéo pour en vanter la douceur de vivre et planté un drapeau européen sur la place centrale.

 



03/05/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 42 autres membres