L'AIR DU TEMPS

L'AIR DU TEMPS

Franceinfo - le vendredi 28 décembre 2018

 

 

Cannabis thérapeutique : "Chaque nouveau médicament est une chance supplémentaire de pouvoir vivre comme n'importe qui"

 

 

avatar
Farida NouarfranceinfoRadio France

 

 

 

L'ANSM s'est dit jeudi favorable à l'utilisation du cannabis à visée thérapeutique pour certaines pathologies. Un espoir pour les patients et leurs médecins

 

 

 

16734775.jpg

 

Le cannabis thérapeutique sera-t-il bientôt autorisé en France ? (Photo d'illustration, 7 mai 2018). (OLIVIER CORSAN / MAXPPP)

 

 

 

L'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) dit "oui", mais que pour certaines pathologies retenues par le comité d'experts : les douleurs résistantes aux thérapies, pour les patients en soins palliatifs ou ceux qui souffrent d'un cancer ou d'un sclérose en plaques très douloureuse. Des malades qui pourraient être soulagés grâce au cannabis et dont l'usage pourrait permettre aux médecins de sortir d'une impasse thérapeutique, comme l'explique le professeur Alain Serrie, chef du service de médecine de la douleur et palliative à l'hôpital Lariboisière à Paris : "J’ai quelques patients pour lesquels nous n’avons pas de solutions à proposer. Nous avons essayé l’ensemble des possibilités et le cannabis serait une solution."

 

 

Il faut qu’il y ait un encadrement qui soit médical et qu’il y ait une évaluation psychologique, psychiatrique et un dépistage d’une addiction potentielle.Le professeur Alain Serrie de l'hôpital Lariboisière à Paris à franceinfo

 

 

La légalisation du cannabis thérapeutique permettrait aussi de garantir les produits. "On ne sait pas trop ce qu’il y a dans ce que les patients achètent sur internet ou les comprimés qui sont vendus dans les autres pays, explique le professeur Serrie. Donc il faut là aussi qu’il y ait le sérieux et la garantie qu’il s’agit du tretrahydrocannabidiol ou du cannabidiol."

 

 

 

Une chance de revivre pour les malades

L'ANSM est aussi favorable à son utilisation dans certaines formes d'épilepsies sévères. Patrick Baudru a 42 ans. Diagnostiqué quand il avait 15 ans, il vit normalement grâce à son traitement. Mais ce membre de l'association Épilepsie France connaît des malades qui sont à bout. Le cannabis thérapeutique pourrait leur permettre de revivre.

 

 

Ce sont des gens qui font plusieurs crises par jour. La scolarité est extrêmement perturbée. Le fait d’avoir une vie professionnelle un jour, une vie de famille… Il ne faut même pas y compter. Et ce sont des gens avec une espérance de vie très réduite.Patrick Baudru, membre d'Épilepsie France à franceinfo

 

 

Pour Patrick Baudru, "chaque nouveau médicament, et le cannabis thérapeutique doit être considéré comme un médicament, est une chance supplémentaire pour le patient. La maladie sera moins présente dans leur vie ce qui permettra de pouvoir vivre comme n’importe qui". Le groupe d'experts se réunira de nouveau entre janvier et juin 2019. Un avis définitif sera rendu avant l'été. Si il est positif, une phase d' expérimentation sera lancée.

 



29/12/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 42 autres membres