L'AIR DU TEMPS

L'AIR DU TEMPS

Franceinfo - le lundi 12 novembre 2018 - mis à jour le mardi 13 novembre

 

 

Bande de Gaza : trois Palestiniens tués par des frappes israéliennes en réponse à des tirs de roquettes du Hamas

 

 

 

La situation s'est rapidement embrasée dans ce territoire enclavé

 

 

 

16145031.jpg


Des frappes aériennes de l'armée israélienne visent Rafah, dans la bande de Gaza, où l'on voit un panache de fumée s'élever dans le ciel, le 12 novembre 2018. (SAID KHATIB / AFP)

 

 

 

Nouvel accès de fièvre dans la bande de Gaza. De nombreuses roquettes ont été tirées par le Hamas en direction d'Israël, lundi 12 novembre, et l'une d'elles a touché un bus israélien. En réponse, Tsahal a mené des frappes aériennes contre l'enclave palestinienne, faisant trois morts, selon le ministère de la Santé gazaoui. 

 

 

Un porte-parole de l'armée israélienne a évoqué des tirs "massifs" de roquettes, puis de "plus de 80 roquettes" visant l'Etat hébreu. Peu après, le Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, a revendiqué les tirs de "dizaines de roquettes" vers Israël. Le mouvement islamiste affirme qu'il a riposté à la mort de sept de ses combattants, tués dimanche lors d'un affrontement avec l'armée israélienne.

 

 

 

Benjamin Nétanyahou rentre de Paris

"Les avions de combat israéliens ont commencé à frapper des cibles terroristes à travers la bande de Gaza", a annoncé Tsahal. Ces frappes aériennes ont notamment visé la ville de Rafah, où un panache de fumée s'est élevé dans le ciel. Signe de l'importance de l'événement, le Premier ministre Benjamin Nétanyahou est revenu prématurément de Paris. Il s'était rendu en France pour prendre part aux commémorations du centenaire de l'armistice de la Première Guerre mondiale.

 



15/11/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 40 autres membres