L'AIR DU TEMPS

L'AIR DU TEMPS

Franceinfo - le lundi 3 septembre 2018

 

 

Trop d'abonnements, tuent l'abonnement

 

 

Les premiers abonnements ont leur apparition il y a 50 ans. Aujourd'hui, impossible de ne pas être abonné pour écouter de la musique de manière illimitée, faire du sport, utiliser son téléphone portable

 

 

L'idée est simple au départ : une carte d'abonnement vous donne le droit de recevoir un catalogue qui comprend un large éventail de chansons et de genres musicaux. Aujourd'hui, on s'abonne toujours pour écouter de la musique, mais sur des plateformes. Notre vie tourne autour des abonnements. On s'abonne pour regarder des films, prendre les transports ou encore pour utiliser son téléphone portable.

 

 

A-t-on vraiment besoin de tous ces abonnements ?

 

La folie des forfaits est liée à la dématérialisation. Aujourd'hui, 76% des Français estiment que l'utilisation d'un objet est plus importante que sa possession. Une spécificité générationnelle issue d'une prise de conscience sur les enjeux environnementaux. Mais, contrairement à ce qu'on imagine, ce n'est pas à l'avantage des consommateurs, d'autant plus que ça devient de plus en plus difficile d'acheter à l'unité.

 

 

Par exemple, dans les salles de sport, il y a ceux qui y vont fréquemment et ne paient pas cher alors qu'il y a des gens qui payent pour les autres. "Le poids des dépenses engagées sur lesquelles on ne peut pas revenir est très fort, de plus en plus fort", souligne Pascale Hébel, experte en consommation au CREDOC. "Si tout d'un coup, vous êtes au chômage, vous êtes pris dans ces modèles économiques et vous avez du mal à vous en sortir". Il y a aussi de nombreux effets pervers, comme des addictions aux séries TV !

 



05/09/2018
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 40 autres membres