L'AIR DU TEMPS

L'AIR DU TEMPS

Synthèses historiques


.

 

 

learn-2749236_1920

 

Image par Gerhard G. de Pixabay 

 

 

 

 

 

► 1230 à 1286 - naissance et mort de Adam de La Halle est un poète et un musicien remarquable. Il a composé de nombreuses pièces courtes (chansons, jeux-partis, rondets de carole, motets, rondeaux polyphoniques), un dit, un congé, et surtout une importante oeuvre théâtrale, qui marque l'éclosion des premiers textes du théâtre profane français. Un motet est une composition musicale apparue au XIIIe siècle, à une ou plusieurs voix, avec ou sans accompagnement musical, généralement religieuse, courte, et écrite sur un texte en latin. Motet.

 

 

 

 

► 1230 apparition de 'La Mort le Roi Artu', auteur inconnu. Le cycle romanes-que s'achève avec le célèbre roman La Mort le roi Artu a largement contribué à diffuser l'image traditionnelle du roi Arthur et des chevaliers de la Table ronde.

 

 

 

 

► 1230 Auteur inconnu écrit Aucassin et Nicolette. Aucassin et Nicolette, roman d'amour que Roquefort fait remonter au XIIe siècle, et qui est une des plus charmantes productions du moyen âge. Ce roman, d'un auteur inconnu, est plein de naïveté, de pureté et de grâce. Il est écrit alternativement en prose et en vers de 7 ou 8 syllabes. Les couplets sont monorimes; ils étaient chantés, comme l'indiquent, sur le manuscrit, des notes de musique sur des portées de quatre lignes; chaque portée est précédée d'un signe qui ressemble à la clé d'ut.

 

 

 

 

► 1230 apparition de 'Le Roman de Renart'. 'Le Roman de Renart' est un recueil de récits médiévaux français des XIIe et XIIIe siècles ayant pour héros des animaux agissant comme des humains.

 

 

 

 

► 1230 Barthélemy L'Anglais écrit Liber de proprietatibus rerum. Barthélemy l'Anglais fut, avec Thomas de Cantimpré et Vincent de Beauvais, l'un des trois encyclopédistes majeurs du XIIIe siècle, véritable âge d'or de l'encyclopédisme médiéval selon Jacques Le Goff. La vie de ce franciscain anglais, qui enseigna à Paris et à Magdebourg, nous est fort mal connue. Sa notoriété lui vient de l'écriture d'une célèbre encyclopédie sur la nature, en 19 livres, intitulée De proprietatibus rerum ou Livre des propriétés des choses, authentique best-seller de la fin du Moyen Âge et des premiers temps de l'imprimerie.

 

 

 

 

► 1230 Gerbert de Montreuil et Manessier écrit Continuation du Conte du Graal.

 

 

 

 

► 1237 Guillaume de Lorris écrit 'Roman de la Rose'Le Roman de la Rose est un travail de 22000 vers octosyllabiques sous la forme d'un rêve allégorique. Il a été écrit en deux temps: Guillaume de Lorris écrivit la première partie (4058 vers) en 1237, puis l'ouvrage fut complété par Jean de Meung (18000 vers) entre 1275 et 1280. Une traduction en vers et en français contemporain en a été effectuée par Bordas. Celle-ci est introuvable aujourd'hui, mais on peut en lire un extrait dans l'Anthologie de la poésie française de Pierre Seghers. Le texte d'époque, quant à lui, est à peu près illisible aujourd'hui par un non spécialiste, hormis quelques mots identifiables de ci, de là.

 

 

 

 

► 1244 vers - Rédaction de l'encyclopédie 'Speculum majus' par Vincent de Beauvais (av. 1244-1258). Vincent de Beauvais (vers 1190-1267) fut un dominicain célèbre pour avoir écrit une encyclopédie. La grande oeuvre de Vincent est son 'Speculum Majus', grande compilation de la connaissance du Moyen Âge. Elle est constituée de trois parties : Speculum Naturale, le Speculum Doctrinale et le Speculum Historiale. Ces ouvrages seront abondamment réédités jusqu'à la Renaissance.

 

 

 

 

► 1260 Rutebeuf écrit 'Poèmes de l'infortune'Rutebeuf (v.1230 - v.1285), probablement du surnom "boeuf vigoureux", serait originaire de Champagne (il a décrit les conflits à Troyes en 1249) mais a vécu adulte à Paris. On ne sait quasiment rien de sa vie sauf qu'il était probablement un jongleur avec une formation de clerc (il connaissait le latin). Son oeuvre, très diversifiée, qui rompit avec la tradition de la poésie courtoise des trouvères, comprend des hagiographies, du théâtre, des poèmes polémiques et des poèmes satiriques.

 

 

 

 

► 1266 Brunetto Latini écrit Trésor. Brunetto Latini (Brunet Latin), naissance: Florence, 1210 - Décès: 1294. notaire et rhétoricien de Florence, rédigera le Livre du Trésor - témoignage de la tradition scientifique médiévale héritée du savoir antique (Galien, Pline l'Ancien, Aristote...) - en français. Ce poème encyclopédique fera de son auteur le premier encyclopédiste en prose de la littérature. Membre du parti guelfe, il trouvera refuge à Paris. Dante sera son élève, comme en témoigne le chant XII de l'Enfer.

 

 

 

 

► 1274 Première rédaction en français des 'Grandes Chroniques' de Primat de Saint-Denis. Primat de Saint-Denis, auteur, compilateur de la première version des 'Grandes Chroniques de France'. 'Les Grandes Chroniques de France', est une compilation d'oeuvres historiques élaborées remarquablement enluminé, d'après des modèles latins, entre les XIIIe et XIVe siècles. Elles retracent l'histoire des rois de France depuis leur origine jusqu'en 1461. Il s'agit d'une chronique commandée par Saint Louis, qui fait remonter l'origine des rois de France aux Troyens de l'Antiquité.

 

 

 

 

► 1275 Rédaction de la suite du 'Roman de la rose' de Guillaume de Lorris par Jean de Meung. Jean de Meung, Jean de Meun ou Jean Chopinel, Jean Clopinel (v.1240 à Meung - v.1305 à Paris) est un poète français du XIIIe siècle. Il est surtout connu comme auteur de la seconde partie du 'Roman de la rose', continuation du travail de Guillaume de Lorris tout en lui donnant un ton plus proche du débat d'idées. Comme beaucoup de poète de la fin du XIIIe siècle, il écrit sur ton satirique démontrant une bonne connaissance des faiblesses de son époque. Ce ton sarcastique, devenant parfois excessif, provoque une célèbre polémique, à propos de ses positions antiféministes, lancé par Christine de Pisan dans ce qui est considéré comme une des premières querelles féministes.

 

 

 

 

► 1275 Guillaume de Moerbeke traduit en latin le corpus des commentaires d'Aristote (1275-1300). Guillaume de Moerbeke, savant dominicain, né à Moërbeka (Flandre) au XIIIe siècle, mort archevêque de Corinthe à un âge avancé. Il fut missionnaire en Orient. Il a laissé un Traité de la géomancie (Divination), qui est demeuré inédit, une traduction d'une partie des oeuvres d'Aristote et les traductions partielles de Galien et d'Hippocrate, ainsi que de plusieurs ouvrages de Proclus.

 

 

 

 

► 1283 Philippe de Beaumanoir écrit Coutumes de Beauvaisis. Philippe de Beaumanoir fut comme son père bailli et écrivain, mais son oeuvre est d'une toute autre nature. Il est l'auteur d'un ouvrage juridique très célèbre écrit en 1283. "Les Coutumes de Clermont en Beauvaisis" est parmi les écrits juridiques de l'époque, le plus complet, le mieux rédigé et le plus personnel. Il est composé de 70 chapitres qui représentent plus de 1000 pages d'impression !

 

 

 

► 1328 Première rédaction des 'Leys d'amor'. 'Leys d'Amor', nom d'un des premiers ouvrages qui présentait, au début du XIVe siècle, la somme la plus complète des connaissances touchant la grammaire, la rhétorique et la poétique de la langue d'oc. Les "Leys d'Amor" faisaient déjà préssentir une sorte d'Humanisme tout de bon sens et de logique.

 

 

 


19/02/2021
0 Poster un commentaire

.

 

 

 

 

► 1214 - 18 septembre Traité de Chinon. Les possessions anglaises du nord passent au domaine royal. Un chroniqueur déclare : “Jamais depuis ne fut personne qui osa faire la guerre au roi Philippe, mais il vécut depuis en grande paix et toute la Terre fut en grande paix un grand moment”. 

 

 

 

 

► 1227 - 16 mars Traité de Vendôme mettant fin à la révolte des barons. Révolte des grands vassaux contre Blanche de Castille (fin en 1234) : Le trouvère Thibaud IV de Champagne, Pierre Mauclerc, duc de Bretagne, Philippe Hurepel, comte de Boulogne, Enguerrand III, sire de Coucy. Ils tentent d'enlever le jeune roi qui est sauvé par l'énergie de la régente, appuyée par l'église et les villes. Les comtes de Bretagne et de la Marche se soumettent lors du traité de Vendôme.

 

 

 

 

► 1229 - 26 février Traité de Paris. Celui-ci met un terme aux troubles reli-gieux du Languedoc par l'annexion au domaine royal des terres de Nîmes, Beaucaire, Béziers et Carcassonne. Le mariage d'Alphonse de Poitiers, frère du roi Louis IX, avec Jeanne, fille de Raymond VII de Toulouse, est décidé. Le traité de Paris de 1229 met fin au conflit albigeois opposant le Royaume de France au comté de Toulouse. Il scelle aussi le sort de l'autonomie occitane vis à vis du Royaume de France.

 

 

 

 

► 1229 - 12 avril Traité de Meaux (dit aussi Traité de Paris) qui met fin à la croisade ou guerre contre les Albigeois. Beaucaire, Nîmes et Carcassonne sont rattachés au royaume. Le traité de Paris de 1229 met fin au conflit albigeois opposant le Royaume de France au comté de Toulouse. Il scelle aussi le sort de l'autonomie occitane vis à vis du Royaume de France. Appelé aussi Traité de Meaux-Paris, il fut ratifié le 12 avril 1229 par Blanche de Castille, alors régente du Royaume de France pour son fils Louis IX et par Raymond VII de Toulouse.

 

 

 

 

► 1243 janvier Traité de Lorris entre Louis IX et Raymond VII de Toulouse, comte de Toulouse. La paix de Lorris est signée par le roi de France et Raymond VII, comte de Toulouse. Elle confirme globalement le traité de Paris de 1229 qui prépare l'annexion du comté de Toulouse au domaine royal.

 

 

 

 

► 1258 - 11 mai Traité de Corbeil entre Louis IX et Jacques Ier d'Aragon où ils renoncent mutuellement à leur prétention sur la Catalogne et le Languedoc. Jacques Ier dit le Conquérant, né le 2 février 1208 à Montpellier, mort le 27 juillet 1276 à Valence (Espagne), roi d'Aragon, comte de Barcelone et seigneur de Montpellier à partir de 1213, roi de royaume de Majorque à partir de 1229 et de Valence à partir de 1232. Ce traité fixe la frontière du royaume de France au sud des Corbières gardée, côté français par les forteresses de Termes, Aguilar, Quéribus, Peyrepertuse et Puylaurens. Saint Louis renonce, par ce traité signé en 1258, à ses prétentions sur la Cerdagne et le Roussillon au profit du roi d'Aragon ; il rend au roi d'Angleterre les terres au sud de la Charente, mais s'assure de la possession de la Touraine et de la Normandie.

 

 

 

 

► 1267 - 24 et 27 juillet : Traités de Viterbe : Charles Ier d'Anjou est reconnu par l'empereur titulaire de Constantinople pour suzerain de la Morée et du tiers des territoires à reconquérir sur Michel VIII Paléologue. Il obtient la vassalité de Guillaume de Villehardouin. La principauté de Morée passe sous la suzeraineté des Angevins de Naples. Elle recule au cours du XIVe siècle devant la reconquête byzantine partie de Mistra.

 

 

 

 

 

► 1279 - 23 mai Traité d'Amiens entre Philippe III et Édouard Ier d'Angleterre. Édouard Ier d'Angleterre (17 juin 1239 – 7 juillet 1307), fut roi d'Angleterre de 1272 à 1307. Il est connu comme le conquérant du Pays de Galles et de l'Écosse.

 


19/02/2021
0 Poster un commentaire

.

 

 

► 1214 - 27 juillet Victoire de Philippe Auguste à Bouvines sur la coalition Boulogne-Flandre-Othon.

 

Après Bouvines, la paix dure en France jusqu'en 1337 ; C'est la "grande paix du XIIIe siècle".

 

 

 


18/02/2021
0 Poster un commentaire

Évènements divers

 

 

 

► 1204 - 18 juin La Normandie redevient française. Philippe Auguste, roi de France, vainc à Rouen le souverain anglais Jean Sans Terre et peut ainsi prendre possession de la Normandie.

 

 

 

 

► 1223 - 14 juillet Mort de Philippe Auguste à Mantes. Cet excellent roi avait considérablement fortifié la monarchie; il agrandit le domaine royal de sept provinces: Normandie, Maine, Anjou, Touraine, Poitou, Valois et Vermandois. Il embellit Paris, dont il bâtit les premiers remparts, bâtit l'Hôtel-Dieu et acheva Notre-Dame.

 

 

 

 

► 1250 vers - Langue française commence à concurrencer le latin: elle acquiert un véritable prestige en France comme à l'étranger avec de nouveaux domaines de compétence (savoir, droit, etc.) Développement du pouvoir royal sur le territoire (administration apporte le français); multiplication des actes en français, rôle des notaires; ce français est peu marqué régionalement.

 

 

 

 

► 1252 à 1270 - Cette période fut consacrée par Louis IX à l'organisation de ses États. Il fit régner en France l'ordre et la sécurité; d'excellentes institutions fortifièrent la monarchie (enquêteurs qui visitaient les provinces pour réprimer les abus, confirmation et extension de la Quarantaine-le-Roi, abolition du duel judiciaire, établissement d'une sorte de Cour royale de Justice, formation d'un corps de Légistes, mesures propres à établir en France l'unité monétaire, garanties assurées au Clergé par la Pragmatique Sanction de 1269, etc.). Louis IX bâtit la Sainte-Chapelle pour y placer la Couronne d'épines rapportée de Terre Sainte, fonda la Sorbonne, centre d'études universitaires, et les Quinze-Vingts, destinés à hospitaliser les chevaliers revenus aveugles ou blessés de Palestine. Il se montra un souverain éclairé et passionné pour le bien public.

 

 

 

 

► 1254 juillet Saint Louis édicte les premières ordonnances de réforme administrative. "Grande ordonnance" pour la réforme du royaume (1254-1270). Louis IX de France (Saint Louis) codifie le rôle des baillis pour améliorer l'administration. Les baillis se voient attribuer une circonscription bailliagère fixe où il jugent en appel, encaissent les recettes royales, lèvent l'ost et transmettent les ordres du roi. Les sénéchaux installés dans le midi et dans l'ouest du royaume ont des attributions semblables. 

 

 

 

 

► 1257 Fondation du collège de la Sorbonne à Paris. La Sorbonne est une des plus anciennes universités d'Europe fondée par Robert de Sorbon à Paris en 1257. On y enseignait principalement la théologie aux étudiants pauvres et elle s'est développée rapidement. Paris devint un grand centre culturel et scientifique en Europe dès le XIIIe siècle avec plus de 20 000 étudiants

 

 

 

 

► 1271 Marco Polo quitte Venise pour accomplir son extraordinaire voyage en Chine. Marco Polo était un voyageur et explorateur italien. Il est né en 1254 à Venise et est mort en 1324, également à Venise. Il est surtout connu pour son voyage en Chine, entrepris quand il avait 17 ans en compagnie de son père et de son oncle qui étaient marchands. Il y entra au service de Kubilai Khan. Il y est resté 12 ans et fut l'un des premiers occidentaux à se rendre en Extrême-Orient et à emprunter la Route de la soie.

 

 

 

 

► 1271 - 15 août Sacre de Philippe III le Hardi à Reims.

 

 

 

► 1280 vers - Développement de la langue juridique, particulièrement à l'écrit, est un vecteur d'unification et de standardisation de la langue française dans une scripta (diminution des traits dialectologiques indentifiables comme tels).

 

 

 

 

 


18/02/2021
0 Poster un commentaire

.

 

 

 

► 1200 invention de la loupe par Robert Grossetête

 

 

 

► 1280 invention du canon (Chine)

 

 

► 1280 vers - invention des lunettes correctrices. Les "lunettes à nez" ou "lunettes d'yeux" ont été inventées en Toscane, entre 1280 et 1285. Suite à des expériences sur la réfraction de la lumière le physicien florentin Salvino Degli Armati (1245-1317) mit au point en 1280 deux verres qui, à un certain degré de courbure grossissaient les objets. On peut logiquement lui attribuer l'invention des lunettes. (L'invention de la loupe arrive au XIe siècle).

 

 


18/02/2021
0 Poster un commentaire

.

 

knight-2651814_1920

 

Image par Gerhard Janson de Pixabay 

 

 

 

 

► 1095 18 novembre - 27 novembre : Concile de Clermont. Le pape Urbain II, puis Adhémar de Monteil, consacrent le mouvement de la trêve de Dieu et prêchent la première croisade d'Orient qui détourne l'activité belliqueuse des chevaliers. Le moine Pierre l'Ermite prêche la première croisade au concile de Clermont-Ferrand, présidé par le pape Urbain II. Cet appel aux armes de la chrétienté se justifiait par les mauvais traitements que les musulmans, maîtres de la Palestine, faisaient subir à leurs sujets chrétiens et aux pèlerins qui allaient visiter les Lieux saints.

 

 

 

 

1189-1194  La troisième croisade, qui débuta en 1189 et s'acheva en 1194, fut menée par les rois de France, d'Angleterre et l'empereur d'Allemagne, dans le but de reprendre la Terre Sainte à Saladin.

 

 

 

 

► 1202 Début de la quatrième croisade (Jusqu'en 1204). La quatrième croisade, de 1202 à 1204, prêchée par Foulques de Neuilly sous le pontificat d'Innocent III, fut dirigée par Baudouin IX, comte de Flandre, Villehardouin, sénéchal de Champagne Boniface II, marquis de Montferrat, et Enrico Dandolo, doge de Venise.

 

 

 

 

► 1212 Croisade des enfants français et allemands qui précède la cinquième croisade proprement dite. Des milliers de jeunes gens, qui suivent Étienne de Cloyes et le jeune Allemand Nicolas, affluent à Marseille. Ils sont dispersés ou vendus comme esclaves dans les pays musulmans du Maghreb. La Croisade des enfants est une croisade organisée en 1212. Deux croisades des enfants existent, une partie de Cloyes-sur-le-Loir en France sous la direction d'un adolescent d'origine modeste appelé Étienne et l'autre de Cologne sous la direction d'un jeune adolescent de 14 ans nommé Nicolas. La croisade est composée d'adolescents d'origine paysanne qui ont suivi les deux jeunes Étienne et Nicolas qu'ils prenaient pour des prophètes.

 

 

 

 

► 1217 à 1221 - Cinquième croisade, à laquelle le roi de France resta étranger. Jean de Brienne, héritier du titre de roi de Jérusalem et André II de Hongrie, menèrent contre les Sarrasins d'Égypte une expédition sans résultat. La cinquième croisade, entreprise sous le pontificat d'Honorius III (1217-1221), eut pour chefs Jean de Brienne, roi titulaire de Jérusalem, et André, roi de Hongrie.

 

 

 

 

► 1228 à 1229 - sixième croisade sans la participation des Français: elle était conduite par Frédéric II, empereur d'Allemagne, héritier de Jean de Brienne, roi nominal de Jérusalem, qui, ayant réussi à se faire livrer sans combat Jérusalem par le sultan d'Égypte, s'en fit proclamer roi, mais comme il était excommunié, des légats du pape défendirent aux chrétiens de lui obéir. La sixième croisade commençée en 1228 et terminée en 1229, fut lancée par l'empereur romain germanique Frédéric II du Saint-Empire pour conquérir le royaume de Jérusalem. Elle fut victorieuse sans aval du pape et sans soutien militaire, créant un précédent qui influencera les prochaines croisades.

 

 

 

► 1248 - 12 juin Départ de Saint Louis pour la septième croisade. A Aigues-Mortes, Louis IX embarque pour respecter le voeu fait lors d'une maladie qui l'a presque amené à mourir, en 1244. 25 000 soldats montent à bord de navires génois. Sa femme, Marguerite de Provence, l'accompagne.

 

La septième croisade fut dirigée contre l'Égypte : le roi de France prit Damiette, et remporta même un avantage à la Massoure (1250); mais, la peste s'étant mise dans son armée, il fut contraint de reculer devant l'ennemi, et fut lui-même fait prisonnier. Il racheta chèrement sa liberté, passa 4 ans en Palestine, occupé à fortifier quelques places, et revint en France en 1254, après la mort de la reine Blanche, sa mère, qu'il avait instituée régente.

 

 

 

► 1251 Sous prétexte d'aller libérer Saint Louis des bandes de paysans pillards se constituent, c'est la croisade des PastoureauxLa croisade des Pastoureaux fait partie des croisades populaires initiées sans l'appui des puissants et même souvent contre eux. L'appel solennel aurait eu lieu pour Pâques. Des milliers de bergers et de paysans prennent la croix, et marchent vers Paris, armés de haches, de couteaux et de bâtons. Ils sont 50 000 à Paris, où Blanche de Castille les reçoit.

 

 

 

► 1270 Huitième croisade. - A l'instigation de Charles d'Anjou, son frère, Louis IX prépara une nouvelle croisade (ce fut la dernière de ces expéditions). Cette fois, il allait attaquer les musulmans sur les rivages de l'Afrique, peut-être pour attirer leurs forces de ce côté, et ainsi soulager les dernières villes chrétiennes de Palestine qu'ils ne cessaient d'attaquer. Louis IX porta donc son armée près de Tunis, sur l'emplacement de l'ancienne Carthage. Il remporta d'abord quelques succès, mais la peste se mit dans son armée, lui-même fut frappé du fléau et y succomba devant Tunis (1270).

 


18/02/2021
0 Poster un commentaire

.

 

 

notre-dame-5987084_1920

 

 

Image par Hermann Traub de Pixabay 

 

 

 

 

► 1190 - Début de la construction du Louvre à Paris. À l'origine du Louvre il y a un château fort, la Grosse tour du Louvre, érigé par le roi Philippe Auguste, en 1190. L'une de ses principales missions est la surveillance de l'aval de la Seine, qui constitue l'une des voies traditionnelles des invasions et razzias depuis l'époque des Vikings.

 

 

 

 

► 1248 Construction de la Sainte-ChapelleLa Sainte-Chapelle fut édifiée sur l'île de la Cité, à Paris, à la demande de Saint Louis afin d'abriter la Sainte Couronne, un morceau de la Sainte-Croix ainsi que diverses autres reliques qu'il avait acquises. Ce bâtiment est un petit chef d'oeuvre de l'art gothique, certains auteurs considérant qu'il marque l'apogée de cet art. Conçue comme une chasse précieuse devant mettre en valeur les reliques y étant conservées, elle devait également servir de chapelle royale, étant construite dans le palais royal de l'île de la Cité.

 

 

 

 

 


18/02/2021
0 Poster un commentaire

.

 

 

photo-2529307_1920

 

 

 

 

► 1185 Fondation de l'Ordre du CarmelOrdre du Carmel ou Carmes, ordre religieux. Les Carmes vivaient cloîtrés, observaient le silence et se livraient au jeûne et à la prière. Ils portaient une robe brune et une chape blanche avec des barres de couleur brune, d'où le nom de Barrés qu'on leur donnait aussi. Les Carmélites sont une congrégation de religieuses qui suivaient la règle des Carmes. Cette congrégation, introduite en France dès 1452; fut réformée par Thérèse d'Avila en 1562 : le cardinal de Bérulle et Madame Acarie firent adopter cette réforme en France.

 

 

 

 

► 1190 - Fondation de l'Ordre Teutonique.Ordre teutonique, l'ordre de la Maison de sainte Marie des Teutoniques, plus connu sous le nom d'ordre des Chevaliers teutoniques ou maison des chevaliers de l'hôpital de sainte Marie des Teutoniques à Jérusalem, est un Ordre militaire. Il fut fondé à Saint-Jean-d'Acre en 1190, lors de la troisième croisade, après la prise de Jérusalem par Saladin. il fut dénommé ainsi parceque composé pour l'essentiel de chevaliers allemands ou teutons.

 

 

 

 

► 1210 Fondation de l'Ordre des FranciscainsL'ordre franciscain, ou ordre des frères mineurs (o.f.m. - ordo fratrum minorum), est né en Italie sous l'impulsion de François d'Assise en 1210. Franciscains. Moines de l'ordre mineur de frères laïcs mendiants fondé par saint François d'Assise en 1210, sur les principes rigoureux de l'humilité totale et de la pauvreté extrême. Les franciscains ont une mission de prédication itinérante.

 

 

 

 

► 1215 Fondation de l'Ordre des DominicainsDominicain, l'Ordre des Prêcheurs, plus connu sous le nom d'Ordre dominicain est né sous l'impulsion de Dominique de Guzman (saint Dominique) en 1215. Cet ordre catholique appartient, comme l'ordre franciscain, à la catégorie des ordres mendiants.

 

 

 

► 1231 Organisation par Grégoire IX de l'Inquisition, chargée de poursuivre les erreurs contre la foi catholique. Mais l'oeuvre principale de Grégoire IX, troublé par l'hérésie en Albigeois, fut l'organisation de l'Inquisition. Il publia en effet en 1231 la contitution Excommunicamus qui plaçait la poursuite des hérétiques sous la direction papale et établissait l'Inquisition.


18/02/2021
0 Poster un commentaire

Ces tribus qui ont fait la France après l'empire romain

 

 

 

  • Alains

 

  • Alamans

 

  • Angles

 

  • Burgondes

 

  • Francs

 

  • Frisons

 

  • Goths

 

  • Huns

 

  • Jules

 

  • Lombards

 

  • Ostrogoths

 

  • Pictes

 

  • Saxons

 

  • Scots

 

  • Suèves

 

  • Vandales

 

  • Wisigoths

 

 

 

Image par Julien Tromeur de Pixabay 

 

 

 

 

 

invasion barbares

 

 

 


15/02/2021
0 Poster un commentaire