L'AIR DU TEMPS

L'AIR DU TEMPS

Franceinfo - le dimanche 5 août 2018

 

 

Indonésie : un séisme sur l'île de Lombok fait au moins 91 morts et des centaines de blessés

 

 

Ce tremblement de terre s'est déclenché à 10 km de profondeur, a annoncé l'Institut américain de géophysique (USGS)

 

 

 

15556871.jpg

 

Des débris à la suite d'un tremblement de terre de magnitude 7 à Lombok (Indonésie), le 5 août 2018.  (JEPAYONA DELITA / ANADOLU AGENCY)

 

 

Un important tremblement de terre a secoué l'île très touristique de Lombok, dans le sud de l'Indonésie, dimanche 5 août, a annoncé l'Institut américain de géophysique (USGS). Au moins 91 personnes ont été tuées et des centaines d'autres blessées dans ce séisme de magnitude 6,9, selon les autorités locales. La plupart des personnes décédées se trouvaient dans la zone montagneuse située dans le nord de Lombok, loin des principaux sites touristiques du sud et de l'ouest de l'île.

 

 

Contacté par franceinfo, Clément, un Français de 32 ans présent à Lombok, affirme que le séisme "a duré entre 10 et 20 secondes". Sur la route entre l'aéroport de Lombok et le port de Bangsal, dans le nord de l'île, "notre voiture a commencé à s'agiter de gauche à droite et nous avons alors pensé à une crevaison", relate-t-il. Puis "nous avons vu la route se déformer", poursuit Clément, évoquant "des pierres et branches" sur la chaussée.

Tous les hôtels étaient endommagés, la plupart avec des fissures apparentes et des plaques détachées du plafond. (...) Nous avons vu de nombreuses maisons effondrées près de la côte ouest.Clément, un touriste français à franceinfo

 

 

Panique à cause du risque de tsunami

 

La secousse, qui a endommagé des milliers de bâtiments, d'après un porte-parole de l'agence indonésienne de gestion des catastrophes, a également été ressentie sur l'île voisine de Bali. Une alerte au tsunami, rapidement levée, a affolé les habitants qui se sont précipités pour trouver un lieu sûr. "Les gens paniquaient... surtout en raison de l'alerte au tsunami", a raconté ce porte-parole. Car le souvenir de 2004 – 168 000 personnes avaient perdu la vie en Indonésie – reste très présent dans l'archipel.

 

 

Lombok est particulièrement prisée des touristes pour ses plages et ses sentiers de randonnée. Un premier bilan avait fait état de 37 morts, mais l'ampleur des dégâts est apparue au cours de la nuit. Ce séisme est survenu une semaine après un premier tremblement de terre qui avait fait 17 morts et détruit des centaines de bâtiments sur l'île de Lombok. Il a été suivi de deux secousses secondaires, dont une de magnitude 5,4, et d'une vingtaine de répliques.

 

 

Aucun Français parmi les victimes

 

Dans un communiqué publié dimanche soir, le Quai d'Orsay a annoncé qu'"aucun cas de Français en difficulté majeure n'a été à ce stade signalé""Notre ambassade à Djakarta est mobilisée et continue à procéder aux vérifications auprès des autorités", précise le ministère des Affaires étrangères. Par ailleurs, "des consignes de prudence ont été envoyées par SMS aux résidents ainsi qu'aux 1 700 personnes inscrites sur Ariane", le site permettant aux Français qui voyagent de se signaler auprès du ministère.

 

 

L'ambassade de France en Indonésie a également ouvert une ligne téléphonique dédiée au séisme. Les Français qui veulent obtenir des informations depuis la France peuvent contacter le +62 21 2355 76 77. Les Français qui sont en Indonésie et souhaitent obtenir des informations peuvent contacter le 021 2355 7677. Une adresse mail est actuellement mise à disposition : contact@ambafrance-id.org.

 



08/08/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 38 autres membres