L'AIR DU TEMPS

L'AIR DU TEMPS

Franceinfo - le lundi 29 juillet 2019

 

 

"Les espèces menacées n'ont pas de protection réelle" : tollé après la vente de requin-renard en promo dans un supermarché d'Argelès

 

 

avatar
franceinfoRadio France
 

 

 

Cette espèce est menacée et interdite à la pêche volontaire

 

 

 

19789863

 

Le requin-renard est une espère menacée, et protégée. (CAPTURE D'ÉCRAN TWITTER/SEA SHEPHERD FRANCE)

 

 

 

L'Intermarché d'Argelès-sur-Mer (Pyrénées-Orientales) a proposé, sur les étals de sa poissonnerie, de la viande de requin-renard, une espère menacée et protégée, dont la pêche est interdite, rapporte France Bleu Roussillon mardi 30 juillet. La vente du squale en revanche n'est pas prohibée. C'est la promotion à 12,50 €/kg, avec la tête du requin bien en évidence, qui a provoqué un tollé sur les réseaux sociaux, et fait réagir les associations de protection de la nature.

 

 

 

 

 

 

De "regrettables initiatives isolées"

"C'est symptomatique d'un problème qui existe en France sur la protection des espèces menacées", explique Lamya Essemlali, la présidente de l'association Sea Shepherd France qui a, en premier, dénoncé cette vente. "Le requin-renard est une espèce qui est interdite de pêche volontaire, on ne doit pas le cibler, car il est menacé et très vulnérable à la surpêche, détaille la militante. Mais dans le même temps, on autorise des méthodes de pêche qui ne sont pas du tout sélectives sur ses zones de vie." Il est ainsi fréquent d'en attraper accidentellement, et dès lors, la vente est autorisée.

 

 

"C'est le côté pervers de la loi de protection, poursuit Lamya Essemlali. On se retrouve avec des espèces menacées dans les poissonneries. Là, c'est Intermarché, mais c'est très commun en fait, ce n'est pas quelque chose d'exceptionnel. C'est un vrai problème pour les espèces menacées, elles n'ont pas de protection réelle."

 

 

 

 

 

 

Depuis, le supermarché a cessé la vente, le groupe Les Mousquetaires parle de "regrettables initiatives isolées". La promotion sur le requin a depuis été remplacée par une promo sur l'espadon et le thon rouge, deux espèces qui préoccupent également les associations de protection de l'environnement.

 



30/07/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 44 autres membres