L'AIR DU TEMPS

L'AIR DU TEMPS

le Progrès du vendredi 18 août 2017

 

 
 
    ATTENTATS - BARCELONE FRAPPÉE À SON TOUR. UN VÉHICULE LANCÉ SUR
        UNE FOULE DE PIÉTONS, AU COEUR DE LA CITÉ CATALANE

 

 

 

Une attaque terroriste au moyen de camion lancé sur la foule a été perpétré hier sur les Ramblas au coeur de Barcelone, où se promènent des milliers de touristes. Le dernier bilan hier soir faisait état d'au moins 13 morts et plus de 100 blessés. Deux suspects ont été arrêtés, un troisième abattu. Daesh a revendiqué.

 

 

"Soudain le van est monté sur la promenade piétonne et a foncé sur nous. J'ai compris tout de suite que l'horreur arrivait ici..." Nuria, cette vendeuse d'un commerce des Ramblas de Barcelone qui témoigne dans le quotidien régional. La Vangardia dit avoir revu les images de Nice, Berlin, Stockholm, Londres.

 

 

 

■ Le scénario du camion bélier

 

Sur le sol carrelé de l'artère emblématique de la ville qui relie la place de Catalogne au vieux port, près du marché coloré de la Boqueria grouillant de touristes, des dizaines de blessés gisent au sol, entourés de proches ou d'anonymes effrayés. Un drap ensanglanté recouvre le corps d'une victime tuée sur place. Partout, des cris, du sang, des larmes, et des secours qui s'affairent. Les images rappellent en effet tristement, celles d'autres attentats.

 

 

Hier, au coeur de l'été et de l'après-midi, Barcelone a été frappée à son tour par "une attaque terroriste", selon les mots du président de la Généralité de Catalogne Carles Puigdemont.

 

 

 

■ Des touristes visés

 

Il est 16 h 20 ce jeudi après-midi quand le camion lancé à toute allure fauche volontairement les passants qui flânent sur la célèbre promenade catalane. Plusieurs témoins décrivent un véhicule qui a quitté la chaussée pour monter sur la partie centrale piétonne et s'est mis à zigzaguer, comme pour toucher le maximum de monde. Surpris dans leurs déambulations, des dizaines de promeneurs, fauchés, tombent comme des quilles. Un seul décès est constaté sur place, celui d'un touriste belge, mais le bilan dans les hôpitaux où sont comptabilisés 12 autres décès et accueillis au moins 100 blessés dont 15 dans un état grave, s'alourdit très vite.

 

 

 

21032442_1900016763650328_4119412450371251582_n.jpg

 

 

 

■ Deux suspects arrêtés, un tué

 

Très vite, la police boucle le quartier. Au porte-voix, les agents demandent à toutes les personnes présentes de partir ou de se réfugier das les magasins et restaurants du quartier. La stupeur de passants succède à l'horreur de l'attaque, la douceur de vivre et l'ambiance festive de la capitale catalane cèdent sous la violence terroriste. La zone est bouclée, le ballet des ambulances croise celui des forces de polices surarmées.

 

 

La camionnette est abandonnée par son conducteur qui est parvenu à prendre la fuite à pied. Il était, en début de nuit dernière, toujours activement recherché.

 

 

Dans la soirée, la police catalane annonce avoir abattu un individu qui tentait de forcer un barrage dans la banlieue de Barcelone. Dans le même temps, deux autres individus sont interpellés. Un Espagnol et un homme porteur de papiers d'identité au nom de Driss Oukabir. Un Français, né au Maroc, et installé à Ripoll, une localité située à 50 kilomètres de Barcelone en direction des Pyrénées. Connu de la police pour des faits de droits commun, il aurait loué deux camionnettes à son nom. L'une aurait servi à perpétrer l'attentat, l'autre pour la fuite.

 

 

 

■ Daesh revendique

 

L'attentat a été revendiqué hier soir par les djihadistes de Daesh dans un message sur son site de propagande et authentifié par les services de renseignements américains.

 

 

En début de nuit, la police a expliqué avoir établi un lien entre l'attentat de Barcelone et une double explosion d'une maison dans la ville d'Alcanar, à 200 km au sud de Barcelone, dans la nuit de mercredi à jeudi. Ces explosions ont tué une personne et en a blessé gravement une autre, expliquait El Pais, qui évoquait une explosion probablement liée au gaz.

 



18/08/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 28 autres membres