L'AIR DU TEMPS

L'AIR DU TEMPS

le Progrès du mercredi 30 août 2017

 

 
 
    FAMILLE - DÉMOGRAPHIE. LES MÉNAGES FRANÇAIS PLUS NOMBREUX... ET
        PLUS PETITS

 

 

 

La population vieillit, les séparations se multiplient, les familles nombreuses diminuent. Voilà les principaux enseignements de la dernière étude publiée par l'Insee, qui révèle que les ménages français "sont de plus en plus petits" (2,2 personnes en moyenne en 2014, contre 2,4 en 1999).

 

 

 

28,5 millions de logements

 

En 203, en France, les 64,1 millions de Français (hors Mayotte) résidaient au sein de 28,5 millions de logements. 1,5 million de personnes (chiffre stable par rapport à 1999), vivaient "hors ménage" (internat, foyers, maisons de retraites, sans-abris, habitations mobiles).

 

 

Les ménages de l'Hexagone se divisent en trois catégories :

 

 

  • Le plus gros tiers se constitue d'une seule personne (33 %)

 

  • Le deuxième (33 %) concerne les ménages composés de deux personnes (couple sans enfant ou famille monoparentale avec un adulte et un enfant)

 

  • Tandis que les familles de trois membres ou plus représentent à peine un tiers du total (32 %)

 

 

Parmi les personnes isolées, les seniors sont surreprésentés (21 % des hommes et 48 % des femmes de 75 ans et plus). Ces chiffres confirment une tendance à la baisse entamée à la fin du XIXe siècle. En 1851, les ménages français se constituaient de 4 personnes. Le baby-boom, dans les années 1950 et 1960, avait temporairement endigué cette baisse, en maintenant les ménages à 3,1 membres en moyenne.

 

 

Par ailleurs, la part des familles monoparentales au sein de la société française a explosé entre 1990 et 2013, passant de 12 % à 22 %.

 

 

Résultats issus des recensements de la population effectués de 2011 à 2015 (hors Mayotte, où la méthodologie est différente).

 



04/09/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 28 autres membres