L'AIR DU TEMPS

L'AIR DU TEMPS

le Progrès du mardi 15 août 2017

 

 
 
    IRAK - SCÈNES DE DÉSOLATION. CHRÉTIENS DE MOSSOUL UNE LONGÉVITÉ
       BAFOUÉE

 

 

 

Malgré les défaites que les djihadistes accumulent depuis neuf mois, les chrétiens de la région de Mossoul restent très vulnérables, même s'ils sont là depuis deux mille ans.

 

 

Parmi les slogans que les chrétiens de la région de Mossoul ont découverts dans les églises ravagées par les djihadistes, on en trouve un en allemand, sur un mur latéral de l'église de Batyana.

 

 

La syntaxe et l'orthographe sont parfaites. Il a sans doute été rédigé par un Européen venu guerroyer. Mais ce vernis linguistique camoufle une haine absolue. Il proclame ceci : "O vous, esclaves de la croix merdique, vous n'avez aucune place dans l'État islamique. Partez, ou nous vous tueront !".

 

 

Cette injonction illustre les persécutions que les chrétiens syriaques ou chaldéens ont vu grandir depuis 2003. L'occupation par l'armée des États-Unis a tout déréglé. Un prêtre syro-orthodoxe, le père Boulos Iskandar, a été décapité dès 2006. Des chrétiens ont été séquestrés et rançonnés (plusieurs milliers de dollars par otage). Des illuminés ont crié que tuer un chrétien n'est pas un crime. Des miliciens ont exigé des chrétiens un impôt spécifique, en signe de soumission...

 



18/08/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 28 autres membres