L'AIR DU TEMPS

L'AIR DU TEMPS

TERRORISME - Général


naissance de cet article en juillet 2016

 

 

Les heures sombres du terrorisme qui frappe l'Europe et le monde 

 

 

 

Des attentats qui s'intensifient en Europe et qui touchent le monde entier. Déjà un triste bilan, et une liste qui continue de s'allonger...

 

 

 

drapeau-Union-Europeenne-etoileb-014.gif

 

 

 

 

 

 CHRONOLOGIE - 2012

 

 

 

- 11 mars 2012 - Mohammed Merah abat le maréchal des logis-chef Imad Ibn Ziaten sur un parking situé devant le gymnase du Château de l'Hers dans le quartier de Montaudran, au sud-est de Toulouse

 

 

 

- 15 mars 2012 - Deux militaires sont tués et un troisième grièvement blessé à proximité de la caserne où ils étaient cantonnés à Montauban

 

 

 

 

-

 

 


22/07/2016
0 Poster un commentaire

2014

 

 

 

 

- 24 mai 2014 - Mehdi Nemmouche abat quatre personnes à Bruxelles au  Musée juif de Belgique

 

 

 

 

- 20 décembre 2014 - Des policiers agressés au commissariat à Joué-Lès-Tours, en Indre-et-Loire

 

 


27/03/2017
0 Poster un commentaire

2015

 

 

 

- 7 janvier 2015 - Vers 11 h 30, les frères Chérif et Saïd Kouachi commettent un attentat à Charlie Hebdo à Paris

 

 

 

 

- 8 janvier 2015 - Amedy Coulibaly, assassine une policière municipale à Montrouge

 

 

 

 

- 3 février 2015 - Agression de militaires de l'opération Sentinelle en faction hier à Nice devant un centre communautaire juif par un homme armé de deux couteaux. L'attaquant a été arrêté. Il avait été refoulé de Turquie une semaine plus tôt, alors qu'il tentait de se rendre en Syrie.

 

 

 

- 14 février 2015 - Une fusillade se produit lors d'une conférence publique dont le thème est « Art, blasphème et liberté d'expression » au Danemark à Copenhague

 

 

 

- 15 février 2015 - Le même assassin tue une personne et blesse deux policiers devant la grande synagogue de Copenhague au Danemark

 

 

 

 

- Avril 2015 - Sid ahmad Ghlam, un étudiant algérien de 24 ans soupçonné d'avoir voulu attaquer les églises de Villejuif (Val-de-Marne) mais aussi le Sacré-Coeur à Paris. Il a tué sur son passage, Aurélie Chatelain, professeur de fitness

 

 

 

 

- 26 juin 2015 - attaque terroriste islamiste perpétrée par Yassin Salhi. Les enquêteurs découvrent le corps décapité à l’aplomb du véhicule puis la tête de la victime accrochée au grillage de l'enceinte du site à Saint-Quentin-Fallavier dans l'Isère en région Rhône-Alpes.

 

 

 

 

- 13 novembre 2015 - Trois fusillades ont éclaté à trois endroits de la capitale avant 22 heures : devant la station de métro Charonne où un homme a ouvert le feu sur une terrasse de café depuis une voiture, dans un bar-restaurant du dixième arrondissement proche de la salle de spectacle Le Bataclan où deux hommes jaillis d'une voiture ont fait feu sur la foule qui assistait à un concert de rock californien qui se jouait à guichet fermé. Et enfin sur un boulevard du onzième arrondissement de PARIS. Les auteurs : Abdelhamid Abaaoud - Salah Abdeslam

 


27/03/2017
0 Poster un commentaire

2016

 

 

 

- 1er janvier 2016 - Une voiture fonce sur quatre militaires de Sentinelle en surveillance devant la grande mosquée de Valence (Drôme). Les soldats ouvrent le feu après sommations, blessant grièvement le conducteur du véhicule. L'assaillant qui a crié "Allah est grand" a déclaré qu'il voulait tuer des militaires et mourir en martyr.

 

 

 

- 22 mars 2016 - Attaque de l'aéroport de Zaventem en Belgique et la station de métro de Maelbeek, où s'est produite la deuxième explosion mortelle.

 

 

 

- 13 juin 2016 - Larossi ABBALLA, tueur des deux fonctionnaires de police chez eux, à Magnanville - Yvelines

 

 

- 14 juillet 2016 - Attentat sur la promenade des Anglais à Nice, perpétré par Mohamed Lahouaiej-Bouhlel -  84 morts et 331 blessés 

 

 

 

 

- 18 juillet 2016 - Un réfugié Afghan de 17 ans a attaqué lundi soir les passagers d'un train en Bavière avec une hache et un couteau.

 

 

 

 

- 24 juillet 2016 - Dans le centre l'Ansbach en Bavière. Un réfugié syrien de 27 ans s'est fait exploser à proximité d'un festival de musique accueillant 2 500 personnes. Le kamikaze a été tué dans la déflagration. Quinze personnes ont été blessées, dont quatre grièvement, mais aucune des victimes n'est en danger de mort.

 

 

 

 

- 26 juillet 2016 - Deux terroristes, dont l'un des deux Adel Kermiche, ont pénétré dans une église catholique située dans la banlieue de Rouen à Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine Maritime). Le prêtre auxiliaire Jacques Hamel a été égorgé, un paroissien touché au thorax mais sa vie n'est pas en danger. Le deuxième terroriste vient d'être identifié il s'agit d'Abdel Malik Petitjean.

 

 

 

- 19 décembre 2016 - Un terroriste, Anis Amri au volant d'un 38 tonnes, a percuté des passants au niveau du marché de Noël, sur la Breitscheidplatz, face au Ku'Damm, l'équivalent des Champs-Élysées de la capitale allemande.

 


27/03/2017
0 Poster un commentaire

2017

 

 

► 3 février 2017 : Un Égyptien armé d'une machette attaque une patrouille Sentinelle près d'une entrée du musée du Louvre à Paris en criant "Allah Akbar".

 

 

 

 

► 18 mars 2017 : Un homme de 39 ans est abattu après avoir pointé une arme sur une militaire en patrouille à l'aéroport d'Orly et tenté de s'emparer de son Famas. "Je suis là pour mourir par Allah. Je suis là pour mourir par Allah De toute faon, il va y avoir des morts", lance l'assaillant. La nuit précédant l'attaque, l'homme connu pour vols à main armée et trafic de drogue avait tiré sur un policier après avoir été arrêté pour excès de vitesse.

 

 

 

 

► 22 mars 2017, Royaume-Uni : Attentat de Westminster à Londres : un policier est poignardé devant le parlement, et une voiture fonce dans les jardins du Palais de Westminster. L'attaque fait 4 morts et 44 blessés. L'état islamique revendique l'attentat au lendemain de l'attaque. Son auteur : Khalid Masood. Attentat de Londres : une cinquième victime (le Progrès du samedi 8 avril 2017) - Scotland Yard a annoncé hier le décès de Andreea Cristea, une Roumaine de 31 ans qui était tombée dans la Tamise lors de l'attaque le 22 mars, portant à cinq le nombre de morts.

 

 

 

 

► 7 avril 2017, Suède : Attaque au camion bélier, dans une rue piétonne. 15 personnes blessées et 4 tuées. L'Ouzbek de 39 ans, identifié comme étant Rakhmat Akilov, a affirmé avoir reçu un ordre de Daech.

 

 

 

► 11 avril 2017, Allemagne : attaque du car transportant les joueurs de foot de l'équipe allemande de Dormund pour le match Dortmund-Monaco. La piste islamiste examinée. Ni islamiste, ni extrémiste. Un attentat pour spéculer.

 

 

 

 

► 20 avril 2017 - Attaque sur les Champs Élysées à Paris. Meurtre d'un policier.

 

 

 

 

► 22 mai 2017 - Attentat à la Manchester Arena, Angleterre, lors d'un concert de la star américaine Ariana Grande. L'attentat-suicide a fait au moins 22 morts et 59 blessés.

 

 

 

 

► 3 juin 2017 - Attentat sur le London Bridge en Angleterre à 22 h heures locale (23 h, heure française). 7 morts et 48 blessés perpétrés par trois hommes.

 

 

 

 

► 5 août 2017 - Un jeune homme de 18 ans armé d'un couteau est arrêté par une patrouille Sentinelle, alors qu'il vient de franchir un portique de sécurité de la Tour Eiffel à Paris en bousculant un agent de sécurité et en criant "Allah Akbar". Déjà condamné pour apologie du terrorisme et souffrant de problèmes psychiatriques, le jeune homme a expliqué en garde à vue qu'il voulait commettre un attentat contre un militaire et était en lien avec un membre de Daech qui l'aurait poussé à passer à l'acte.

 

 

 

 

► 9 août 2017 - Six soldats ont été renversés par une voiture qui a délibérément foncé sur un groupe de militaires de l'opération Sentinelle à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine). Le conducteur présumé, un Algérien de 36 ans, a été arrêté quelques heures plus tard près de Calais. L'homme a été grièvement blessé.

 

 

 

 

► 17 août 2017 - Attaque à Barcelone sur les Ramblas cet après-midi : toujours en cours à 19 h 46. Une camionnette blanche s'est engouffrée à 17 h dans las Ramblas. La police recherche l'auteur qui serait retranché dans un bar. Bilan provisoire : 1 mort, 32 blessés. Opération de police toujours en cours à 20 h30. Un suspect arrêté (on ne sait pas si c'était le conducteur de la camionnette). Le bilan augmente : 13 morts, 50 blessés dont 10 graves. Chasse à l'homme dans les rues de Barcelone. Bilan au lendemain de l'attentat : 14 morts plus d'une centaine de blessés. Le bilan est passé à 16 morts (le Progrès du lundi 28 août)

 

 

 

 

► 18 août 2017 - Minuit - Minuit et demi, attaque à Crambrils (Espagne), station balnéaire catalane à 120 km au sud de Barcelone. Une voiture a foncé sur la foule. Bilan : 6 blessés civils, un policier. Les 5 assaillants ont été tués. Ils portaient des ceintures d'explosifs factices.

 

 

 

 

► 18 août 2017 - Une attaque au couteau : 2 morts dans l'ouest de la Finlande à Turku perpétrée par un Marocain de 18 ans. Au total, deux hommes et huit femmes ont été attaqués.

 

 

 

 

► 15 septembre 2017 - Explosion à Londres, sur la ligne de métro de la District Line, à hauteur de la station de Parsons Green, dans le sud-ouest de la capitale britannique

 

 

 

 

► 1er octobre 2017 - Attaque au couteau sur le parvis de la gare à Marseille. Deux jeunes femmes tuées.

 


27/03/2017
0 Poster un commentaire

Franceinfo - le lundi 22 janvier 2018

 

 

"Il y a beaucoup de cellules dormantes en France", affirme un jihadiste français détenu par les forces kurdes

 

 

Un Français originaire de Lunel, dans le Gard, parti en Syrie, est aujourd’hui aux mains des forces kurdes. Il a fréquenté deux des kamikazes du Bataclan, affirme ne pas être un combattant et ne pas pouvoir dire tout ce qu’il sait… Extrait du magazine "19h le dimanche" du 21 janvier

 

 

 

Yassine est un Français originaire de Lunel, dans le Gard, parti en Syrie rejoindre son frère, jihadiste de l’organisation Etat islamique. Des photos le montrent armé, posant à côté de son frère, également les armes à la main. Il expose même ses blessures sur les réseaux sociaux, l’index dressé vers le ciel, un geste très prisé dans les rangs de Daech. Une posture très éloignée de l’image qu’il cherche aujourd’hui à donner, maintenant qu’il est aux mains des forces kurdes.

 

 

 

Le Français a appartenu à la katiba (unité de combattants) d’Abou Souleiman, lui aussi originaire de Lunel. Celui qui est surnommé "Abdel le légionnaire" est soupçonné d’être l’un des cerveaux des attaques terroristes de novembre 2015. A-t-il connu des gens du 13-Novembre ? "Euh, le 13-novembre, c’est quoi ? demande-il au journaliste du magazine '19h le dimanche’. Le Bataclan ? Oui, oui, je les ai connus, je les ai vus." Il parle de deux des kamikazes de l’attaque de la salle de spectacles à qui il a trouvé une maison.

 

 

 

"Pour les Irakiens, la France, c’est le jackpot"

 

"Qu’ils allaient faire une opération ? Ça, c’est assez secret, ils ne vont pas le dire. Je les voyais le matin à la prière, quand ils faisaient leur sport… Ils m’invitaient à manger et je les invitais au restaurant, entre hommes… pas plus", affirme-t-il sous la garde d’un Français engagé volontaire dans les forces kurdes. Le jihadiste dit être "tombé de haut" quand il a su ce qu’ils avaient fait et s’être dit que pour lui, "la France, c’est croix rouge". Après l’attaque, il rapporte que tout le monde s’est réjouit, Français compris : "Ils ont travaillé et réussi une opération, fait des vidéos disant qu’ils allaient tuer et ils sont arrivés là-bas. L’opération militaire est une opération réussie."

 

 

 

"C’est normal qu’il y ait beaucoup d’opérations en France, poursuit-il. Pour les Irakiens, la France, c’est le jackpot. Dès qu’une opération se passait, ils n’en pouvaient plus. La France commence à devenir la tête de Turc parce qu’elle montre qu’elle a peur. En montrant sa fermeté, on voit qu’elle a peur. Elle ne montre pas qu’elle maîtrise." Pense-t-il qu’il y aura d’autres opérations en France ? "Ce que tout le monde sait, c’est qu’il y a beaucoup de cellules dormantes là-bas. C’est sûr, les gens discutent. J’ai connu des gens haut placés qui venaient à la maison. Je ne peux pas tout vous dire. C’est confidentiel. Après, je tiens à dire que je n’ai pas été un combattant.

 


30/01/2018
0 Poster un commentaire

Franceinfo - le 20 janvier 2018

 

 

Un homme ayant prêté allégeance à l'Etat islamique et soupçonné de préparer un attentat mis en examen à Paris

 

 

 

Selon des sources proches de l'enquête et judiciaire, cet homme de 23 ans avait prêté allégeance au groupe Etat islamique (EI) dans une vidéo

 

 

 

Il avait prêté allégeance, dans une vidéo, au groupe jihadiste Etat islamique (EI). Un homme de 23 ans, soupçonné de préparer un attentat, a été mis en examen pour "association de malfaiteurs terroriste criminelle" par un juge antiterroriste à Paris, samedi 20 janvier. Il a été placé en détention provisoire, selon des sources proches de l'enquête et judiciaire. 

 

 

Inconnu des services, l'homme a été interpellé mardi dans la région de Nîmes (Gard), par la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI). Des produits pouvant servir à confectionner des explosifs ont été retrouvés, mais aucune cible précise n'a été identifiée, ont précisé ces sources.

 

 

 

14193227.jpg

 

 

Un policier à Paris, en décembre 2017.  (LUC NOBOUT / MAXPPP)

 

 

 

Un engin "potentiellement explosif" retrouvé

 

Selon "les premiers éléments de l'enquête", l'homme "nourrissait le projet d'un passage à l'acte violent", a cependant ajouté une source judiciaire. "L'enquête a débuté par une veille de la DGSI sur les réseaux sociaux où les policiers ont détecté la volonté d'acquisition d'une arme par un homme habitant la région de Nîmes et qui tenait des propos islamistes", a expliqué une source proche de l'enquête.

 

 

Au cours des perquisitions, des "produits pouvant servir à la confection d'explosifs, un engin potentiellement explosif (un tube rempli de poudre) et un système de mise à feu ont été saisis", selon cette même source. "Différentes poudres, mais en quantité peu importante et qui sont en cours d'analyse, ainsi qu'une mèche, ont été retrouvées", a affirmé une autre source proche du dossier, selon laquelle "il n'est pas encore sûr que ça pouvait exploser".

 

 

Plusieurs vidéos, tournées entre l'été et la fin de l'année, ont également été retrouvées. Dans l'une d'entre elles, le suspect prêtait allégeance au chef de l'EI, Abou Bakr Al-Baghdadi, avec le drapeau noir de l'organisation jihadiste en fond. "Il les a réalisées et diffusées seul, évoquant un projet de passage à l'acte", selon une des sources.

 

 


23/01/2018
0 Poster un commentaire

Franceinfo - le mercredi 1er novembre 2017

 

 

Attentat de New York : le suspect, inculpé, se dit "satisfait de ce qu'il a fait

 

Le parquet fédéral de Manhattan a annoncé mercredi l'inculpation pour terrorisme de Sayfullo Saipov, le suspect de l'attentat qui a fait huit morts et 12 blessés, qui a déclaré aux enquêteurs être "satisfait de ce qu'il a fait"

 

 

Le parquet fédéral de Manhattan a annoncé, mercredi 1er novembre, l'inculpation pour terrorisme de Sayfullo Saipov, le suspect de l'attentat qui a fait huit morts et 12 blessés, qui a déclaré aux enquêteurs être "satisfait de ce qu'il a fait". La plainte porte sur deux chefs d'inculpation : soutien à une organisation terroriste étrangère et violence et destruction de véhicules.

 

 

Inspiré par des vidéos du groupe Etat islamique. Sayfullo Saipov a expliqué aux enquêteurs avoir été inspiré par des vidéos de l'organisation terroriste, qu'il a visionnées sur son téléphone portable. Durant l'entretien, il s'est déclaré "satisfait de ce qu'il a fait". Il a par ailleurs demandé à ce que soit accroché dans sa chambre d'hôpital un drapeau de l'EI.

 

 

 

13639978.jpg

 

 

Une attaque planifiée depuis un an. L'attentat de New York a été planifier "il y a environ un an", a déclaré Sayfullo Saipov , avant de décider, il y a deux mois, d'utiliser un camion bélier "pour faire un maximum de victimes". Il a précisé avoir loué un camion dès le 22 octobre pour s'entrainer, et a choisi le jour d'Halloween "pour être sûr qu'il y aurait beaucoup de gens dans les rues." Il avait auparavant songé à s'attaquer au pont de Brooklyn, très fréquenté tant par les New-Yorkais que par les touristes.

 

 

Un deuxième homme recherché. La police fédérale américaine a annoncé avoir trouvé un homme de nationalité ouzbèke, Mukhammadzoir Kadirov, pour lequel elle avait émis un avis de recherche.

 


08/11/2017
0 Poster un commentaire

Franceinfo - le mardi 31 octobre 2017

 

 

Passants renversés à Manhattan : le maire de New York dénonce "un acte de terrorisme"

 

Une voiture a heurté des piétons et des coups de feu ont été tirés dans le sud de l'île de Manhattan

 

 

Un véhicule a renversé plusieurs cyclistes, mardi 31 octobre, dans le sud de Manhattan, faisant huit morts et une douzaine de blessés, a annoncé le maire de New York, Bill de Blasio. Il dénonce "un acte de terrorisme". Un suspect a été arrêté. 

 

 

13634186.jpg

 

 

Etats-Unis : ce que l'on sait de l'attaque à la camionnette qui a fait huit morts à Manhattan

 

 

Acte de terrorisme. "Sur la base des informations immédiatement disponibles, c'était un acte de terrorisme" a déclaré le maire démocrate, lors d'une conférence de presse sur les lieux de l'accident, au sud-ouest de Manhattan, en présence du chef de la police new-yorkaise et du gouverneur de l'Etat de New York.

 

 

 Le suspect blessé et interpellé. Un homme de 29 ans, est sorti armé du véhicule après être entré en collision avec un bus scolaire. Les policiers l'ont blessé par balle, au niveau de l'estomac, avant d'être interpellé. Selon plusieurs médias new-yorkais, l'homme aurait crié "Allah Akbar" en sortant de la camionnette.

 

 

"Une personne très malade". Donald Trump avait dans un premier tweet qualifié l'homme de "personne très malade et déséquilibrée". Puis, sans attendre la confirmation de la police et du FBI, le président américain Donald Trump a évoqué l'organisation Etat islamique dans un second tweet.  

 


06/11/2017
0 Poster un commentaire

dimanche 1er octobre 2017 - Journal télévisé sur la 2 - France Info

 

 

Attaque au couteau sur le parvis de la gare Saint-Charles à Marseille. 2 victimes de 17 et 20 ans.

 

 

13h45 hier, un homme tue au couteau deux jeunes femmes d'une vingtaine d'années en criant "Allah Akbar". L'agresseur menace ensuite des militaires de l'opération Sentinelle ; il est immédiatement abattu. Le groupe État islamique a revendiqué l'attaque hier soir dans un communiqué. Les enquêteurs étudient désormais les images de vidéosurveillance pour comprendre les motivations de l'assaillant. A-t-il choisi ses victimes au hasard ou les connaissait-il ? Les victimes sont deux cousines, Morane et Laura. L'une faisait des études de médecine à Marseille. L'autre, originaire de Rillieux-la-Pape, près de Lyon (Rhône), était venue lui rendre visite. Les drapeaux de Rillieux-la-Pape ont été mis en berne et une minute de silence sera observée demain en mémoire des deux jeunes filles.

 


02/10/2017
0 Poster un commentaire

le Progrès du samedi 26 août 2017

 

 
 
    TERRORISME À BRUXELLES ET LONDRES - DEUX ATTAQUES SIMILAIRES
        CONTRE LES FORCES DE L'ORDRE

 

 

 

Un homme a attaqué avec un couteau des soldats hier soir à Bruxelles. L'agression qui a eu lieu hier soir dans le centre de Bruxelles contre deux militaires est considérée comme une "attaque terroriste", a indiqué le parquet fédéral belge. "Nous pensons qu'il s'agit d'une attaque terroriste", a indiqué le parquet. L'assaillant, contre lequel les soldats ont riposté avec leur arme à feu, "est décédé, et aurait crié "deux fois Allah Akbar en attaquant les militaires", a-t-il précisé.

 

 

 

Les militaires légèrement blessés

 

"Il y a eu une attaque contre un militaire à Bruxelles" avait expliqué plus tôt la police fédérale, ajoutant que "des militaires présents sur place ont riposté". L'agression a eu lieu vers 20 h 20. Les forces de l'ordre ont déployé un important périmètre de sécurité, toujours en cours à 21 h 45.

 

 

Selon l'agence de presse Belga, l'homme était âgé d'une "trentaine d'années". Il aurait blessé un seul des deux militaires visés, "légèrement", selon le parquet fédéral, qui a ouvert une enquête pour "tentative d'assassinat dans un contexte terroriste".

 

 

"Tout notre soutien à nos militaires", a tweeté le Premier ministre belge Charles Michel, bourgmestre de Bruxelles. "Nos services de sécurité restent attentifs. Nous suivons la situation de près avec le Centre de crise" a-t-il détaillé.

 

 

Un mode opératoire similaire à Londres

 

À Londres également, un homme a été arrêté hier soir après avoir attaqué des policiers devant le palais de Buckingham, a annoncé la police. "L'homme a été interpellé (...) vers 20 h 35 par des agents (...) devant le palais de Buckingam, en possession d'un couteau. Deux agents ont été légèrement blessés au bras", a indiqué la police.

 

 

 

 

 

 


27/08/2017
0 Poster un commentaire

le Progrès du vendredi 25 août 2017

 

 
 
    PAYS-BAS - ALERTE MARDI SOIR. CONCERT ANNULÉ : UNE MENACE TERRO-
        RISTE

 

 

 

Un deuxième homme a été interpellé aux Pays-Bas, dans la nuit de mercredi à jeudi, au lendemain de l'annulation d'un concert de rock à Rotterdam face à un risque d'attentat. Le suspect de 22 ans, habitant la région du Brabant (sud), "est suspecté d'être impliqué dans la préparation d'un attentat terroriste", a indiqué le chef de la police de la cité portuaire.

 

 

Mercredi soir, les autorités avaient annulé à la dernière minute le spectacle du groupe californien Allah-Las, après avoir reçu un avertissement de la police espagnole : "il y avait ne information concrète qu'un attentat serait commis à cette date, à cet endroit, contre ce groupe de rock". Un premier homme avait été interpellé mercredi soir à proximité de la salle de concert. La camionnette dont il était le conducteur, immatriculée en Espagne, contenait cinq bonbonnes de gaz. Mais pour la police de Rotterdam il n'est, à présent, plus considéré comme suspect et a été libéré.

 

 


26/08/2017
0 Poster un commentaire

le Progrès du mardi 22 août 2017

 

 
 
    ESPAGNE - TERRORISME. BARCELONE : LE CONDUCTEUR DU CAMION-BÉLIER
       DES RAMBLAS ABATTU

 

 

 

La police espagnole a repéré et abattu hier, près de Barcelone, Younès Abouyaaquoub, l'auteur présumé du sanglant attentat du 17 août sur la Ramblas de Barcelone, après quatre jours de chasse à l'homme.

 

 

 

La cavale aura duré quatre jours. Younès Abouyaaqoub, 22 ans, 1,80 m, était recherché dans toute l'Europe et sa photo avait été diffusée, accompagnée de messages en quatre langues... Le Marocain de 22 ans soupçonné d'être le conducteur du camion bélier utilisé pour l'attaque du 17 août à Barcelone, a été abattu par la police à Subirats, à 50 km à l'ouest de Barcelone.

 


25/08/2017
0 Poster un commentaire