L'AIR DU TEMPS

L'AIR DU TEMPS

le Progrès du mardi 1er août 2017

 

 
 
    DIPLOMATIE - DOSSIER CORÉEN. LA CHINE ASSURE TRUMP DE SA BONNE FOI

 

 

 

Hier, la Chine a pressé les États-Unis de ne pas lier le dossier nord-coréen aux discussions sur le commerce sino-américain. Une réponse à l'heure où Washington accuse Pékin d'inaction et s'efforce d'intensifier la pression sur Pyongyang après un nouveau tir de missile intercontinental.

 

 

"Le problème du nucléaire nord-coréen et les échanges commerciaux sino-américains sont deux sujets distincts [...] qui n'ont rien à voir et ne doivent pas être discutés conjointement", a martelé le vice-ministre chinois du Commerce.

 

 

 

La Chine "pas responsable"

 

Qian Keming réagissait en fait à un tweet de Donald Trump, dans lequel le chef de la Maison Blanche agitait le spectre de représailles contre la Chine et évoquait le déficit commercial abyssal des États-Unis avec le géant asiatique. "Je suis très déçu par la Chine. Les ex-dirigeants (américains) ont eu la bêtise de laisser les Chinois gagner des centaines de milliards de dollars par an en commerçant, et maintenant ils ne font RIEN pour nous avec la Corée du Nord, hormis parler", a tweeté le président américain. "Nous ne permettrons plus que cela continue. La Chine pourrait facilement résoudre ce problème !", a-t-il déploré dans ce message posté après le tir, vendredi par Pyongyang, d'un missile balistique intercontinental, le second en un mois.

 



09/08/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 28 autres membres